La formation des cristaux, c’est un peu comme les yaourts, ça pousse tout seul ou presque !

Découvrir la chimie des cristaux c’est un peu comme fabriquer des savons ou de la guimauve, c’est fascinant. Alors quel meilleur moment que les vacances scolaires pour prendre le temps de jouer et de comprendre comment cela fonctionne.cristaux

Il y a quelques années c’était la grande mode nous avions fabriqué du slime. Hermine a quant à elle, par deux fois, tenu à réaliser elle-même ses boules de bain effervescentes pour les offrir à Noël. Même ceux qui ne disposaient absolument pas de baignoire y ont eu droit. Bon franchement la difficulté ici en Guyane c’est le taux d’humidité qui fausse le mode d’emploi. En effet, pour la fabrication de ses boules de bain par exemple, Hermine en suivant les recommandations, s’est retrouvée avec une texture bien trop humide.

Petits cristaux deviendront-ils grands ?

Alors à l’heure à laquelle je vous écris, je ne sais pas encore si nos cristaux atteindront la taille de ce qui est en image sur la boîte. Nous avons suivi scrupuleusement les consignes. Mais par exemple un bain marie de refroidissement lent est-il réellement utile lorsque la température de la pièce est de 29 degrés sans sobriété énergétique ? 🙂

Et comme dans la boîte Sentosphère, il n’y avait que deux sachets de poudre de perlimpinpin, et que Chouquette voulait bien entendu trois couleurs de cristaux, nous avons avec pas mal de difficulté brisé la demie sphère de plâtre en deux et réalisé notre petite mixture. Oui c’est le cas de le dire, la chimie c’est pas mal de la cuisine et c’est aussi ça que les enfants adorent. cristaux

Nous avons donc prévu d’obtenir un cristal bleu, un cristal jaune et …. un vert en ayant mélangé les deux colorants.

Les modes d’emploi Sentosphère sont plutôt bien conçus car assez pédagogiques. Tout l’intérêt est de les lire avec un adulte qui prolonge ou clarifie les explications. Je doute en effet que la plupart des apprentis chimistes lisent la théorie. c’est déjà pas mal s’ils lisent les consignes avant de se jeter tête baissée dans une réalisation qui nécessite tout de même pas mal de rigueur.

Venons en aux cristaux ! Il est préconisé-et ça je ne l’avais pas lu avant- d’observer l’évolution de la croissance durant 5 à 6 jours toutes les 24 heures.

Pour des petits comme Louis-Octave qui va vers ses 7 ans, c’est un peu long. Il préfère les expériences qui donnent des résultats immédiats. Comme la cuisine par exemple. Forcément, les churros par exemple, il peut les manger de suite. Attendre 24 heures seraient même une très mauvaise idée.

Ce matin j’ai délicatement soulevé les couvercles de mes 3 pots. Le bleu et le vert débutent timidement à se former mais le jaune est un échec annoncé. En même temps c’est le charme de l’expérience in situ. La PMA ne fonctionne pas non plus à tous les coups loin de là, hélas.

Cinq jours plus tard :

Le test est relativement décevant. Le jaune n’a jamais démarré. D’ailleurs le bloc de platre est toujours au milieux du pot. Quant aux autres, ils poussent très lentement. Nous nous attendions à avoir comme sur la photo de gros morceaux mais nous sommes très loin de cela. Lorsque ce sera possible je les sortirai pour ajouter une photo mais clairement là ca donne ça  !

Informations pratiques :

La chimie des cristaux : 23€ pour réaliser en principe 2 cristaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.