Découvrir ou redécouvrir  le bon goût des produits fermiers grâce à « Bienvenue à la Ferme »

« Bienvenue à la ferme » est un réseau créé en 1988 par l’Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture (APCA). Partout en France, les 8000 agriculteurs adhérents ouvrent les portes de leurs fermes. Soit pour y faire nos courses, soit pour partager une moment convivial autour d’un savoureux repas, ou passer un séjour tout en découvrant le travail quotidien des agriculteurs. la ferme
 
Cet été, un observatoire a été mené par l’APCA en vue de définir les futures orientations stratégiques du réseau. Il apparaît que 58% des adhérents « Bienvenue à la Ferme » le sont pour leurs activités en Circuit Court, 24% en agritourisme et 18% pour les deux.
 

Le succès du circuit court 

 
Selon une étude (étude Kantar 2020 sur la consommation des Français), 79% des Français veulent privilégier des produits locaux. Depuis  2021 « Bienvenue à la Ferme » a lancé son réseau de magasins qui permet de faire converger les intérêts du monde agricole avec les attentes du grand public. Et tout le monde y trouve son compte. Les producteurs y voient un nouveau débouché justement rémunéré. Les commerçants faisant partie du réseau de disposer d’un cadre structurant. Et les consommateurs de trouver en un même lieu une large gamme de produits fermiers et de saison. En prévoyant lancer une centaine de magasins partout en France d’ici 2025, l’objectif est de devenir le « premier réseau de magasins en circuit court en France ».
 

Un acteur clé du tourisme en France

 
L’agritourisme séduit de plus en plus. Ce tourisme rural fascine les enfants et séduit les parents. Passer un séjour dans une ferme avec les animaux, en participant (si l’on veut) à des activités rurales permet de découvrir comment fonctionne une exploitation. Connue de plus d’un Français sur deux, « Bienvenue à la ferme » est aussi très impliquée dans le volet culturel pour la transmission du patrimoine sous toutes ses formes. Alors qu’on constate une sur-fréquentation de certains sites touristiques, le développement de l’agritourisme permet, au contraire, un tourisme déconcentré dans l’espace et dans le temps (tourisme 4 saisons).
Ce mode de tourisme s’inscrit également dans une logique patrimoniale. En effet, il favorise la réhabilitation et le maintien du bâti rural de qualité et/ou à caractère patrimonial. 
Enfin, il participe de plusieurs manières à la résilience du secteur agricole et de l’emploi. Soit en générant des compléments de revenu nécessaire à la consolidation économique voire à la viabilité des exploitations. Soit en permettant l’installation d’un associé, en facilitant la transmission ou l’installation d’un jeune agriculteur… la ferme
 

Favoriser les liens entre le monde urbain et le monde rural 

 
Grâce au réseau, les agriculteurs partagent avec les visiteurs les valeurs qui leur sont chères. Parmi ces valeurs non seulement l’écoute, la découverte, l’authenticité, la convivialité mais aussi l’attachement à leur territoire et enfin la volonté de le faire vivre. L’agritourime a une dimension éducative qui crée des liens entre urbains et ruraux. Il offre une solution pour allier accueil et hospitalité envers les touristes sur les territoires ruraux et favoriser la connaissance du monde rural.la ferme
 
Tous les visuels sont copyright @F. Lebel

Comments: 1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.