Trois guides pour mieux vivre son adolescence

C’eut été une chance que ces trois guides arrivent chez nous il y a quelques années déjà mais mieux vaut tard que jamais. Voici donc trois livres destinés aux adolescent·es. Je déteste l’écriture inclusive. Encore un signe que je suis à présent périmée ! Alors le premier devrait leur permettre de prendre confiance en elles et en eux. Puis le second de réduire leur stress et enfin le dernier de répondre à certaines de leurs questions. Voici ce que les filles à la maison en ont pensé. Noé lui ne s’est pas prononcé. Je ne sais même pas s’il les a lus. Est il réellement entré dans ce qu’on appel l’adolescence ? En effet, à 15 ans, il est certes extrêmement désagréable, apathique et en toute puissance mais il est aussi totalement « lobotomisé » par Naruto, Minecraft et Pokemon !

L’avis d’Enora, 12 ans en troisième :

J’aime bien les guides des ados. Ils nous apportent des réponses aux questions qu’on n’ose pas poser à nos amis comme à nos parents. Ces guides nous expliquent par ailleurs plein d’autres choses. On sait à peu près à quoi s’attendre plus tard lors de la fin de la puberté. Cela peut aussi aider les ados dont la puberté n’a pas encore démarré. Ca nous explique pas uniquement le développement de notre corps ou son fonctionnement. C’est bien mieux que cela car tous les « évènements » de la vie d’un adolescent sont abordés.

Par exemple évidemment sa vie amoureuse.

Et chaque guide nous explique cela différemment. D’où l’intérêt d’en parcourir plusieurs pour y trouver la meilleure explication-selon chacun ! Chaque point retenu complète une sorte de puzzle « Qu’est ce qu’est la puberté ? » dans notre tête. Alors j’ai parcouru les trois et j’aime bien Adolescence . En effet, il m’a éclairé clairement et simplement. Ainsi j’ai tout compris et je n’ai plus aucun doute.

L’avis d’Hermine, 11 ans en cinquième :

J’aime bien ces livres car ils nous aident à nous sentir mieux. On apprend à se connaître. Ils peuvent répondre à plusieurs de nos questions. Ça évite le stress. Quand on débute la puberté comme pour moi, cela peut nous montrer des choses à faire et à ne pas faire. On se sent mieux. On apprend à gérer plusieurs de ses émotions. Il y a des petits tests pour se sentir mieux.

Ces guides sur l’adolescence en quelques lignes :

Avoir confiance en soi :

La confiance en soi est un sujet qui concerne particulièrement les adolescent-e·s. En effet,
le suicide est la 2ème cause de décès chez les ados. 12,5% d’entre eux·elles souffrent de dépression.
Ce livre compagnon répond à toutes les questions des collégien-ne·s et les aide à prendre
confiance en eux-elles.
Des tests et des jeux aident le lecteur ou la lectrice à mieux se connaître et mieux s’estimer à sa juste valeur. Et se projeter dans l’avenir.

Stop au stress :

Le stress est LE sujet de préoccupation des adolescent-e·s. qu’il s’agisse de la scolarité, du rapport aux autres, ou encore du harcèlement… Les situations de stress sont nombreuses et on en revient au suicide important chez les ados.
Ce livre compagnon propose différentes techniques pour que chacun-e trouve celle qui lui
convient le mieux : méditation, respiration, relaxation…
Les exemples et situations sont adaptées au quotidien des ados : au collège, à la maison, avec les ami-e·s.

Adolescence découvertes :

Un livre qui aide à répondre aux questions que se posent les jeunes pendant la période de la puberté.

Le saviez-vous ?

La notion d’adolescence date du début du 20 e siècle. Avant, il n’y avait que des adultes et des enfants. C’est toujours le cas dans les sociétés traditionnelles d’Afrique et d’Asie.

Informations pratiques :

Les livres sur la confiance en soi et le stress publiés par les éditions Magenta sont disponibles au prix de 17€50. 176 & 192 pages. Ce sont des livres pratiques illustrés.

Le livre Adolescence est quant à lui publié chez Amaterra et vendu 13€90, 82 pages.

Comments: 1

  1. Bonjour Sylvaine,
    Merci pour ce partage.
    Super pour le témoignage de vos filles 🙂
    Et pas de panique pour Noé.
    Ce que vous décrivez me paraît tout à fait normal.
    Même si cela n’est pas toujours facile à vivre en tant que parent.
    Gilles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.