Ni blanc, ni rosé, ni rouge… le vin peut être orange ( et délicieux ! )

orange

@lesptitsoignons

L’orange est décidément très tendance. Non seulement cette couleur donne du peps à nos intérieurs et enflamme nos vêtements, mais depuis quelque temps on peut trouver du vin orange chez les cavistes.

 
 
Du mot arabe « narandj », transformé en « naranja » par les espagnols, le mot vient du fruit, l’orange. Coté couleur, un mélange de jaune et de rouge, c’est bien sûr une couleur chaude qui met joliment sa couleur complémentaire en valeur : le bleu.
Couleur de l’automne, on associe l’orange à l’énergie, les packagings des compléments alimentaires à la vitamine C en sont un bon exemple. Sacrée dans l’hindouisme, l’orange symbolise aussi la liberté politique, et indique souvent un danger (l’alerte orange en météo, les feux de détresse etc. )
 

Un vin orange est issu de raisins blancs, mais vinifié comme un vin rouge

 
Un vin orange est un vin de macération. Et pour élaborer ces vins de macération il faut faire fermenter des raisins blancs avec leurs peaux et leurs pépins. C’est ce procédé qui donne au vin cette teinte étrange. C’est un blanc macéré en réalité, mais le terme est moins poétique. Le procédé n’est guère nouveau. Les spécialistes font remonter ce mode de vinification à plus de 8000 ans avant J.C. Il viendrait du Caucase où l’on faisait macérer ces vins dans de grandes jarres en terre cuite. Cette méthode que l’on appelle « géorgienne »  est d’ailleurs Inscrite sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO. Aujourd’hui, ces vins à la fois tanniques et frais sont à la mode. Ils peuvent offrir des notes aromatiques de miel, fruits secs, mandarine.
orange

@lesptitsoignons

 

Quand et avec quel mets le servir ?

 
Rien de tel qu’un vin orange pur surprendre des amis lors de l’apéritif. A accompagner non seulement avec des rondelles de saucisson, des olives noires mais aussi des canapés au fromage etc…
Un vin orange est tannique, aromatique. C’est donc l’allié idéal d’un plat de viande, de volaille ainsi que des fromages. Cela ne l’empêche pas d’accompagner des poissons. Mais ces derniers seront préférés grillés ou bercés par des sauces assez relevées. Il faut noter que le temps de macération varie de une semaine à plusieurs mois selon les souhaits des maisons de vins. Evidemment, cela influe sur l’intensité des tanins. Plus le vin sera tannique, plus il faudra que le mets ait un goût « assumé ». Ceci, pour répondre à sa puissance comme du gibier, des rôtis, des plats au curry ou encore des couscous et tagines. Mariage idéal : le canard à l’orange et plus généralement tous les mets, desserts compris, dans lesquels on trouve de l’orange, du citron, de la mandarine. A éviter : les plats trop iodés, les sauces blanches, et les viandes grillées.
 

Le vin orange du Petit Ballon 

 
Depuis sa création en 2011, Le Petit Ballon est l’acteur incontournable du vin nouvelle génération. Il révolutionne le monde du vin. En effet, sa classification innovante des goûts, le concept de l’abonnement de vin mensuel, et son ton décomplexé font découvrir les vins autrement. L’ensemble des références proposées est goûté et sélectionné par Jean-Michel Deluc, Maître Sommelier du Petit Ballon et ancien sommelier du Ritz.
Pour découvrir la typicité d’un vin orange, « Le Petit Ballon » propose L’Été Indien, du Château de Paraza dans le Minervois. Un vin orange souple et rond. Son nez est fin, avec des notes de roses séchées, de poire et de pêche en compote. En bouche, la gourmandise fait son apparition avec des notes de fruits confits et secs, une pointe de vanille et une note de pomme au four
 
L’Été Indien, du Château de Paraza est disponible sur le site du Petit Ballon (www. lepetitballon.com) et dans les deux boutiques de la marque à Paris Saint-Lazare et Paris Commerce, au prix de 14 euros l’unité. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.