Excursion au large du fleuve Mahury sur l’îlet La Mère

Nous sommes en Guyane, non loin de Cayenne. Au large du fleuve Mahury, entre mangrove et mer, une île nommée « Ilet aux singes » ou « Ilet la Mère » se laisse découvrir. Depuis fin mai 2022, nous pouvons à nouveau envisager balade pédestre autour de l’île, observation des singes, petite plage… En effet, les bateaux Papi Jo et Django ainsi que leur équipage nous accompagnent jusqu’à cette île visible depuis la côte Bourda ou les plages. ilet la mère

Une toute petite île qui ne manque pas d’atouts :

Plusieurs tribus de singes Saïmiris sont présentes sur l’îlet La Mère. Ils vous souhaiteront la bienvenue dès votre descente du bateau. C’est la raison pour laquelle cette île se prénomme aussi « L’île aux Singes ». Ces Saïmiris sont très mignons et curieux mais ce sont des chipeurs ! Surtout ne sortez aucune nourriture. Ils ne sont pas juste drôles et culottés. Ils sont aussi très persévérants.

A titre d’exemple je donnais un biscuit à Wallis-Sixtine qui se trouvait dans mes bras solidement sanglée dans l’écharpe de portage, un singe est venu tenter de m’ouvrir la main en écartant mes doigts sans me faire mal mais très fermement. Alors que je résistais, un autre s’est glissé en dessous de mes genoux pour attraper mon poignet. J’ai lâché le morceau de biscuit de surprise !

L’îlet La Mère, lieu de promenade :

La dense végétation de l’île a repris le dessus sur les vestiges de différentes occupations humaines. Autrefois occupée par des bagnards puis la mère Tape-Dure qui y cultivait fruits, légumes et élevait un peu de bétail pour approvisionner Cayenne, elle est aujourd’hui un formidable prétexte de balade. Elle vous ravira aux abords des sentiers avec comme point d’orgue le Fromager Jumeaux-Siamois de taille impressionnante ! Par ailleurs de nombreux arbres méritent votre considération. Je ne saurais évaluer leur âge mais leur taille en impose vraiment.

Le tour de l’îlet La Mère peut donc s’effectuer par un sentier balisé. A noter qu’il est entretenu par l’équipe de Tropicalizés elle-même. Partez à la découverte des vestiges du bagne et des traces d’occupation plus anciennes. Comme les roches gravées et polissoirs, qu’il est surprenant de retrouver dans ces lieux.

La plupart des ruines visibles sur l’îlet La Mère datent de cette époque du bagne. Hôpital, campanile de l’église, bâtiments des condamnés… Un circuit qui dure environ une heure trente sur un peu plus de 3,5 km. Pour les plus courageux, il y a la montée vers les vestiges d’un ancien sémaphore. Attention aux risques d’entorses en particulier lorsqu’il a plu. Le terrain n’est en effet pas des plus faciles. Personnellement avec un bébé de 9 kg en écharpe et une pile électrique de 3 ans et demi qui a pourtant super bien marché, j’étais contente d’avoir terminé. Si vous n’êtes pas marcheurs pour X raisons, vous pouvez aussi emporter un hamac et vous reposer. Le spectacle est autour de vous !ilet la mère

Si vous montez tout en haut, un carbet couvert ou des tables pique-nique sous les arbres, vous permettront de profiter de l’ombre et de vous installer pour manger. Là haut les singes ne montent pas ou se font très discrets. Vous pourrez aussi profiter du bord de mer en vous baignant sur la plage. En hauteur il existe même un héliport.

Nos impressions :

Nous avons été surpris par la différence de climat entre le bas et le haut de l’îlet La Mère. En effet, en bas nous avons pu profiter du vent. Ce n’était pas du tout le cas dans la forêt durant la balade.

Partez avec des chaussures fermées et surtout pas des tongs.

Les enfants se lâchent :

 
Nous avons eu un très bon accueil. Pas besoin d’apporter vos gilets de sauvetage, car il en y en a sur le bateau pour au moins 15 personnes.
A l’aller le bateau était un peu agité mais c’était gérable ! Papi Jo qui s’appelle Joseph dans la vraie vie, nous a tout expliqué de l’histoire de l’îlet La Mère durant le voyage. Du nom des autres îlets aux alentours à comment il fallait s’y prendre avec les singes. Même quels sentiers il faudrait prendre sur l’île.
La promenade a duré environ 1h30-2h00. Durant notre balade, nous avons vu plusieurs singes. Mais c’est à la fin en voulant manger notre goûter que nous fûmes confrontés à une attaque de Saïmiris. Ces petits singes sont très gentils. Ils peuvent monter sur toi et même essayer d’ouvrir ta main. Ils n’ont pas peur d’être pris en photos. Mais ne les obligez pas à rester dans vos bras sinon ils peuvent aller jusqu’à mordre !!!!
 

Loulou, 6 ans :

 
J’ai aimé que les singes lèchent et tètent les tubes de compote et aussi qu’il viennent sur moi. J’ai adoré la balade en bateau, le sentier et les sirops. Je trouve que ces singes sont très rigolos.

Comptez environ 40 minutes de navigation. C’est un peu variable en fonction de l’état de la mer. Sachez que le retour est bien plus sympa que l’aller. Nous n’avons même pas été mouillés au retour. De plus en partant de l’îlet La Mère en soirée, nous eûmes l’immense chance de voir des dauphins sauter près du bateau.ilet la mère

Dans tous les cas profitez de la bonne humeur du skipper. Laissez-vous chouchouter en sirotant un verre de grenadine ou de punch coco au rythme entrainant d’une musique qui vous est proposée.

Informations pratiques :

Tropicalizés organisent plusieurs rotations par jour de sortie (de mai à décembre). Contactez-les bien en avance pour avoir le choix de vos dates et de vos horaires. En effet, leur prestation au top, est très demandée.Que vous partiez de 8h à 12h30, de 10h à 16h30 avec votre pique nique, ou de 14h à 18h15, vous passerez un moment inoubliable.

Rendez-vous devant le portail à code de la marina de Dégrad des Cannes, 15 minutes avant l’horaire de départ.

39€ à partir de 12 ans. 19€ de 1 à 11 ans.

Que faire après l’îlet La Mère ?

Cet été, si vous rentrez sur la rotation du soir soit vers 17h45, il vous reste encore une bonne heure avant le coucher du soleil vers 19h. Alors filez en voiture vers la plage des Salines pour tenter d’apercevoir une émergence de tortues Luth.

Nous avons eu la chance non seulement d’arriver un soir où des bébés tortues s’apprêtaient à regagner la mer mais aussi une grosse tortue venait pondre sur le sable. Certains (moi non) ont donc eu le bonheur d’apercevoir des petites merveilles.

Accueil téléphonique Tropicalizés : 06 94 40 20 20

La même compagnie dessert aussi les îles du Salut.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.