Des livres pour me repérer dans le temps. Une façon amusante de réviser pour la rentrée.

Nous avons vu défiler l’été à la vitesse de l’éclair et franchement même si j’en ai parfois marre de faire la maîtresse multi niveaux à la maison, je n’ai pas hâte que les enfants reprennent le chemin de l’école. Cet été avec Louis-Octave qui entre en cours élémentaire, nous avons simplement terminé les cahiers d’activité du CP non fait en classe. Je suis assez furieuse de constater chaque année chez mes collégiennes que l’école me fait acheter de nombreux cahiers d’activités qui ne sont que partiellement voire pas du tout utilisés. Et bien c’est encore pire en primaire chez nous. Les cahiers sont pourtant super. Pédagogie Singapour ou Montessori, les cahiers sont revenus comme neufs. Ca n’empêche pas qu’il a fallu commander ceux de la classe supérieure. Seront-ils mis à profit cette fois ? J’ai plus que des doutes ! Bref parmi les nombreux exercices non faits du CP il y a l’apprentissage de la lecture de l’heure. Mais aussi savoir se repérer dans le temps de façon plus globale. repérer

Louis-Octave ne savait pas il y a encore quelques jours pas combien de mois compte une année. Ou encore combien il existe de saisons et leurs noms. Par dessus le marché ici en Guyane comme c’était le cas à Wallis, je ne peux pas me repérer en fonction des saisons. Imaginez un enfant de 6 ans qui a quitté Marseille à l’âge de 2 ans et demi ….repérer

Pourtant il semble savoir c’est qu’est la neige ou le froid. Oui, il a vu ça dans les livres. Ces fameux livres tellement précieux pour se repérer lorsque l’on ne peut pas utiliser son environnement.

Se repérer dans la semaine :

Avant d’apprendre les mois et les saisons, nous avons révisé les jours de la semaine. Aujourd’hui j’ai été très surprise, qu’il trouve simplement quelle opération faire pour connaître le nombre de semaines dans l’année. Je lui avais donné le nombre de jours dans une année. 

Petit album sur les jours de la semaine :

Au fil d’une comptine, un jeune panda fait le récit de sa semaine. Les illustrations pleines de charme et d’humour dépeignent ce qu’il fait chaque jour. L’arc-en-ciel qu’il peint le lundi, le gâteau qu’il fait avec sa grand-mère le jeudi et les jeux dans le parc le samedi. Le rythme et les répétitions de la comptine incitent les enfants dès 2 ans, à nommer les jours de la semaine. 4€95 / 20 pages cartonnées.

Usborne, un livre pop-up sur les saisons :

C’est un super livre que nous utilisons pour apprendre les noms et l’ordre des saisons. Si vous êtes un peu nombreux à la maison, les enfants peuvent aussi se repérer avec les dates d’anniversaire des uns et des autres. Enora fête son anniversaire en hiver, Chouquette à l’automne, etc… Ca fonctionne plutôt bien comme moyen mnémotechnique.

Les saisons se succèdent au fil des pages. Les oiseaux s’activent autour de leur nid, c’est le printemps. Des abeilles butinent les fleurs d’été puis le vent fait virevolter les feuilles d’automne. Enfin la neige recouvre une forêt en hiver. Évidemment un arbre représente les quatre saisons. Dès 3 ans / cartonné / 10 pages / 10€95 / Usborne.

Se repérer au fil de ma journée :

Un chouette livre d’autocollants bien pratique pour les jeunes enfants. Les différents moments de la journée défilent, du petit-déjeuner à la lecture du coucher. Avec plus de 180 autocollants pour compléter et animer les scènes imagées, Loulou & Chouquette adorent jouer avec les routines du quotidien. Cela va bien sur de choisir ses vêtements le matin ou le menu du midi. 32 pages / 5€95 Usborne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.