Les bienfaits insoupçonnés des épices sur nos petits maux quotidiens 

Un ouvrage extrêmement précieux, paru aux Editions Rustica et signé Sophie Macheteau  propose une initiation au monde des épices. Comment les maîtriser, comment les associer entre elles,  et comment les utiliser ? Pas seulement pour rehausser la saveur naturelle des aliments mais aussi pour se soigner, se sentir mieux et même se faire beau, ou belle. Une mine d’informations aussi gourmandes qu’utiles à notre bien-être.
épices

@F Lebel

 
 
Vous avez parfois des aphtes ? Souffrez de temps en temps de ballonnements ? Êtes stressés sans raison ? Et si tout pouvait être résolu tout en parfumant vos plats cuisinés-maison, ou bien sous forme de décoction, ou d’infusion ?  Rien de plus simple avec les vingt-cinq épices présentées par Sophie Macheteau, auteur de nombreux ouvrages ayant tous un lien avec la nature.
épices

Sophie Macheteau

 

Des remèdes depuis toujours

épices

@F Lebel

 
Depuis la nuit des temps, les vertus antiseptiques, désinfectantes et énergisantes des épices ont été exploitées. Soit au travers de lotions, de sirops, d’onguents, soit en pommades, élixirs ou vins médicinaux. Ne remontons pas jusqu’aux Mésopotamiens, Romains, Egyptiens de l’antiquité etc. qui utilisaient déjà les épices non seulement dans un contexte sacré mais aussi pour conserver les aliments et soigner. Plus près de nous, les premiers moines Bénédictins s’attachèrent à étudier les anciennes écritures arabes. Et c’est dans ces dernières dans lesquelles qu’ils découvrirent les propriétés médicinales du poivre, du gingembre, du clou de girofle, de la cannelle et de la muscade. Au XIVè siècle, les épices firent leur apparition dans les rayons des apothicaires. Puis son commerce s’élargit peu à peu. Deux raisons expliquent la fin (provisoire) de la gloire des épices au XIXè. D’une part, l’avènement du réfrigérateur domestique (inventé en Allemagne en 1876 par Carl von Linde) leur ôte le privilège de conservation des aliments. D’autre part, les arômes de synthèse remplacent peu à peu les épices.
épices

@F Lebel

@F Lebel

 

Enfin, les épices retrouvent un rôle majeur

 
Au XXè et XXIè siècles, la recherche de saveurs naturelles et authentiques leur redonne une place de choix dans la cuisine. Quant à la recherche scientifique, elle s’intéresse grandement aux pouvoirs des principes actifs de certaines épices (gingembre, curcuma, sésame, poivre…) Qu’elles proviennent des graines, des fruits, des racines et rhizomes, des fleurs  ou de l’écorce, les épices sont composées, dans des quantités variables, d’eau, de protides, de lipides, d’amidon et sucres, de cellulose, de cendres, et de molécules diverses.
 

Quelques vertus « spéciales été »

 

– Pour soigner une piqûre d’insecte : frottez 1 gousse d’ail sur la piqûre. Renouvelez l’opération jusqu’à disparition complète. 

– Pour diminuer une transpiration excessive des pieds : ajoutez 5 gouttes de citronnelle (Cymbopogon winterianus) dans une 1 c. à s. d’huile d’amande douce. Mélangez et appliquez en massage des pieds, 1 fois par jour jusqu’à diminution de la transpiration. 

– Mal de dents et… votre dentiste en vacances !  Mâchez un clou de girofle ou déposez-le sur la dent malade puis fermez la mâchoire pour le maintenir en place.
– Pas de chance, vus avez le « turista », et à des milliers de kilomètres de votre médecin traitant. La cannelle de Ceylan écorce est capable de faire le ménage au niveau de la flore intestinale et chasse les bactéries indésirables. Verser 1,5 litre d’eau frémissante sur un bâton de cannelle. Laissez macérer toute la nuit. Le lendemain matin, versez l’eau dans une bouteille et buvez dans la journée. épices

 
Les épices santé
Par Sophie Macheteau 
Propriétés, remèdes et recettes
Editions Rustica
96 pages – 12,95€
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.