Vous avez un ou des ados ?  Comment  « petit-déjeunent-ils? »

 
 
 

Après une nuit de jeûne, l’organisme a besoin de recharger ses batteries. Première étape nutritive de la journée, le petit déj’ est un moment de transition entre la « bulle » domestique et le monde extérieur. Ce repas permet de profiter d’un temps encore paisible pour réveiller ses sens en douceur. Pourtant, de plus en plus d’enfants, d’ados et même d’adultes boudent ce repas, qui, idéalement, devrait couvrir au moins 20 % de la ration énergétique quotidienne. Menée en partenariat avec le « Collectif du Petit-déjeuner à la française », la Fondation d’entreprise Lactel® révèle les résultats de son étude sur « les collégiens et le petit déjeuner ».

ados

@Lactel

Seulement 34 % des ados prennent un petit déjeuner complet

ados

@Lactel

Selon cette étude, plus de 6 collégiens sur 10 ne prennent pas, au quotidien, un petit déjeuner suffisamment complet. Autrement dit, un repas qui contient les trois clés alimentaires de ce repas : un produit céréalier, un produit laitier et un produit fruitier. D’ailleurs, 77 % des parents reconnaissent donner à manger à leur enfant ce qui lui plait, sans forcément tenir compte de cet équilibre nutritionnel. De plus, les collégiens avouent qu’ils n’ont pas faim ou soif au réveil (58 %), qu’ils manquent de temps ou souhaitent prioriser leur sommeil (57 %).

Chez les filles, le décrochage s’observe dès la 4e. Ainsi, alors que le petit déjeuner est globalement apprécié des collégiens, qui lui accordent une note de 7,3/10, cette évaluation chute à 6,4/10 chez les filles en classe de 3e. Enfin, le petit déjeuner est d’autant plus complet qu’il s’inscrit dans un schéma de convivialité. Or, près de 1/3 des collégiens de 3e prennent leur petit déjeuner seuls, et près de 7 sur 10 le préparent eux-mêmes, sans l’aide de leurs parents. 

La mission de  la fondation d’entreprise Lactel®

ados

@Lactel

Créée en 2019, la Fondation d’Entreprise Lactel® a pour mission principale d’aider les familles à mettre en œuvre les bonnes habitudes alimentaires au quotidien. Convaincue que c’est en privilégiant des actions peut faire évoluer les comportements, sa mission est multiple.

Elle se partage entre des événements solidaires auprès des familles, et des études sur le rôle du petit déjeuner dans l’équilibre alimentaire. Elle assure également la mise en œuvre de nouvelles habitudes nutritionnelles, ainsi que le partage de connaissances dans le cadre de d’ateliers ludo-pédagogiques. La Fondation mène également des appels à projets autour de sa mission. 

L’avis de Catherine Roux, Présidente de cette fondation

« Le saut du petit déjeuner, repas pourtant essentiel, entraîne chez les élèves fatigue, manque de concentration et moindre participation en cours, influençant négativement l’acquisition des apprentissages. La Fondation Lactel® s’est donné pour mission de faire évoluer les comportements autour de ce repas, en aidant les familles à adopter de bons réflexes alimentaires dès le réveil et à les ancrer durablement dans leur quotidien.

Nous sommes convaincus que c’est dans la proximité et le dialogue que nous pouvons faire changer les choses. C’est pourquoi nous agissons toute l’année auprès des familles, via de nombreuses actions de terrain » 

www.fondationlactel.org 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.