C’est bien connu, « il n’y a que Maille qu’y m’aille… »

Certes, si ce slogan lancé en 1982 semble quelque peu vintage, la marque Maille, elle, est au top de la modernité avec ses quatre nouvelles sauces gourmandes. Des sauces traditionnelles, mais réinventées avec panache.Maille
 
 
Etymologiquement, sauce vient du latin salsa (« chose salée »), féminin substantivé de salsus (« salé ») qui a donné salce en ancien français et saulce, saulse ou sause en moyen français. Au moyen-âge, le terme sauce désignait un assaisonnement contenant de l’eau, du sel, et divers épices ou aromates. Dans l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert, sauce est définie comme « une  composition liquide dans laquelle les cuisiniers font cuire diverses sortes de mets, ou qu’ils font à part pour manger les viandes quand elles sont cuites ».
 

Une longue histoire assez compliquée

 
«Les sauces ont suivi les découvertes et les progrès de la gastronomie au cours des âges », affirme le Docteur Jean Vitaux, un fin gastronome spécialiste en gastro-entérologie. Il explique  qu’au XIVème l’importance des sauces fut telle que l’on créa une corporation des maîtres sauciers, issue de la puissante corporation des vinaigriers. Avec la diffusion du beurre, plus largement employé à partir du XVIIè, datent des sauces liées avec de la farine. Parmi elles, les fameux « roux » dont la sauce Béchamel, du nom de Monsieur de Béchameil, marquis de Nointel( 1630-1703). Un siècle plus tard  vit la création des sauces mayonnaise (dont l’origine du nom demeure litigieuse) Soubise et hollandaise. Au XIX, Carême distingua les sauces chaudes et froides, les « sauces mères » et… les autres !  Puis vinrent le XIXème, sa cuisine bourgeoise et ses 200 sauces et le XXème et sa nouvelle cuisine. Et alors? Aujourd’hui ? Confinement et télé-travail obligent, nous mangeons  plus souvent à la maison.  Et rien n’est plus rapide et facile que d’accommoder une viande, un poisson ou des légumes grâce à une sauce toute prête, fort savoureuse de surcroît. 
 

Les quatre nouveautés, signées MailleMaille

 
275 ans de savoir-faire… n’est pas à la portée de n’importe quelle entreprise. « Le public est prévenu que Maille possède les secrets pour la distillation des vinaigres et la fabrication des moutardes », signait l’acte de naissance officiel. Il était écrit sur un parchemin en 1747. C’est d’ailleurs l’année où le distillateur vinaigrier Antoine-Claude Maille ouvrait sa première boutique rue Saint-André-des-Arts à Paris. 2022 voit donc la naissance de quatre nouvelles sauces.
 
– Tout d’abord Maille sauce Aïoli, zeste de citron accompagne fruits de mer, et légumes crus ou cuits. 
– Puis Maille sauce Béarnaise, oignon rosé de Bretagne rend exquis filets de boeuf tout autant que des légumes cuits/
– Maille sauce au Parmigiano Reggiano, pointe de basilic sublime aussi bien un poulet fermier que des crudités à l’apéritif.
– Et enfin, Maille sauce Bourguignonne, brisures de châtaigne allie parfaitement le caractère du vin rouge de Bourgogne avec la délicate saveur de la châtaigne. Idéale pour accompagner une entrecôte ou une pierrade de légumes.
 
Pot de 185 ou de 190g selon la saveur. 3,20€
 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.