« On n’a pas tous les jours 20 ans… » Même si vous en faites tout un fromage !

Signées Charles-Ferdinand Pothier, les paroles du refrain de cette chanson chantée par Berthe Sylva en 1934 et reprise par Patrick Bruel ont une suite. « Alors on peut fair’ des folies. L’occasion il faut la saisir ». Justement, la fourme de Montbrison fête les 20 ans de son AOP cette année. A vos agendas ! La fête de ce fromage aura lieu les 30 et 31 juillet dans les monts du Forez, à Chalmazel dans le département de la Loire.

fromage

@F Lebel

Elle fête ses 20 ans, oui, mais elle est ancestrale cette légendaire fourme. En effet, ce fromage est né au temps des Arvernes, un des peuple de la Gaule antique. Ces Avernes occupaient l’actuelle région Auvergne (d’où vient d’ailleurs le  nom Auvergne). L’histoire ( ou la légende ? )veut que ce fromage ait été fabriqué par des femmes. Mais comme aucun Averne ne peut le certifier… repartons directement vers le début du 20ème siècle. Et là, nous pouvons, via des témoignages et des photos, avoir des  certitudes quant à la fabrication de cette fourme. 

Un savoir-faire ancestral

fromage

@F Lebel

Le début du XXè siècle voit naître plusieurs laiteries, ancêtres des laiteries actuelles qui perpétuent la tradition depuis près de 90 ans. Ce fromage est maintenant fabriqué selon le respect des techniques ancestrales mais avec des outils modernes. Il a la particularité d’être salé dans la masse et d’être égoutté sur des chéneaux d’épicéa pendant au moins 6 jours. L’affinage se termine à minima 32 jours après la date d’emprésurage.

Mais rassurez-vous, la fourme de Montbrison se déguste toute l’année. Reconnaissable à sa croûte orangée, elle a la forme d’un cylindre plus haut que large laissant apparaître des trous d’aiguille. Une fois coupée, elle dévoile une pâte souple et ferme de couleur crème, aux marbrures bleu clair. En bouche, elle offre l’agréable sensation de petits grains de fromage qui caressent le palais et qui parlent de lait de vache, de champignon, d’écorce de bois. Peu salée, elle s’exprime dans la finesse, révélant les parfums des prairies des Monts du Forez. 

La Fourme de Montbrison AOP inscrite au patrimoine culturel immatériel national de l’Unesco depuis 2018

fromage

@F Lebel

Aujourd’hui, la Fourme de Montbrison AOP concerne 33 communes, 60 fermes qui produisent le lait ainsi que 7 producteurs de fourmes de Montbrison. Au sein des acteurs de l’AOP, un projet collectif : Trans(fourm)ation, a vu le jour en 2018. Ce projet comprend cinq thématiques. La santé animale, celui des vaches laitières. Le bien-être au travail des agriculteurs et éleveurs. La transformation, ce qui permet aux agriculteurs, producteurs et chercheurs de l’INRAE de se réunir et d’échanger sur leurs différentes pratiques et problématiques, du pré à l’assiette. Et deux autre thématiques bien particulières au terroir des monts du Forez.

D’abord l’enffouragement dont l’objectif est de partager les connaissances à travers des formations, des expérimentations mais aussi des visites de parcelles ainsi que des voyages d’études. Ce qui a permis  la création d’une machine, une « brosseuse à graines » inventée pour récolter des graines de prairies naturelles à fort intérêt botanique. Enfin, la race de vaches rustiques des Ferrandaises est aujourd’hui considérée « en sauvegarde ». Si cette race n’est pas encore totalement relancée et reconnue, l’idée est donc d’aider à son insertion dans les troupeaux laitiers pour participer à la sa sauvegarde.

Le programme de la fête des 30 et 31 juillet 2022, à Chalmazel

  • Un marché de producteurs locaux, un stand avec toutes les fourmes de Montbrison, des recettes réalisées en live par un chef. Par ailleurs un cheesetruck spécial fourme, une montée en télésiège avec des paniers pique-nique… 
  • Des balades guidées à thème : botanique, lecture de paysage, des randos… Et pour couronner le tout, une montgolfière en statique pour contempler les Monts du Forez. 
  • Des concerts le soir, un one woman show sur la race Ferrandaise ainsi que des intronisations de la compairie des Compagnons de la fourme de Montbrison.
  • Pour se dépenser : course d’orientation, initiation au VTT à assistance électrique ou encore mini-golf et tir à l’arc…
  • Et enfin, pour tous ceux qui découvriront cette fondante fourme et son terroir non seulement expo photos mais aussi démonstration de fabrication de fourme de Montbrison et de couteaux de Thiers ou encore traite de vache, dégustation de lait… 

www.fourme-de-montbrison.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.