Voyager en couple : conseils pour éviter les disputes.

Lorsque j’étais enfant – ça remonte à presque un demi siècle OMG !- mes parents étaient incapables de faire un trajet en voiture sans aller au clash ! En effet, il suffisait que ma mère cherche une destination sur la carte routière pour que ne trouvant pas ou se trompant, mon père se mette à faire des remarques désobligeantes. La sauce montait rapidement pour aboutir généralement à une dispute en bonne et due forme.

Si j’ai appris une fois adulte, que les querelles au sein du couple comme avec des amis auprès desquels on vit, surviennent sans crier gare, chez eux c’était systématique au point de me faire détester de les accompagner. Ils n’étaient pas en couple me direz-vous ! Certes, mais je suis prête à parier qu’à deux, c’était pire ! Alors comment se prémunir de chamailleries voire de fâcheries au sein du couple lorsqu’on a prévu de s’évader pour profiter de quelques jours en amoureux ?blackfriday couple

A l’époque, je m’étais juré de ne jamais partir en voiture avec mon potentiel mari ou alors de conduire moi-même.

Je ne comprenais pas pourquoi ils ne prenaient pas l’habitude de préparer leur itinéraire. Je suis certaine hélas qu’ils n’étaient pas les seuls à se gâcher leurs voyages. Aujourd’hui, à la bonne heure, le GPS de série sur la plupart des véhicules et la facilité à prendre l’avion ont réglé ce problème de fond ! Si l’on n’oublie pas de faire la révision du véhicule et de vérifier la date de validité des passeports !

Les querelles de couple sont-elles incontournables ?

En premier lieu, je dirais d’éviter de profiter de ce moment privilégié pour régler ses comptes. Pas facile en effet puisqu’on se retrouve enfin à deux sans une ou plusieurs oreilles d’éléphant collées à la porte de la chambre à coucher. Pourtant il est bien évident que si l’on commence à partir sur des sujets qui fâchent, le séjour en amoureux-souvent bref- peut rapidement se transformer en week-end glacial. C’est l’heure de faire une trêve et non une thérapie de couple !

Penser positif dès le départ :

Partir dans un climat tendu, c’est courant. Puisque justement on a repoussé ce moment de retrouvailles pour des tas de mauvaises raisons. Le couple part enfin, souvent, lorsque les frictions se répètent. Ou encore lorsque la fatigue est extrême. Parfois il n’a même pas vraiment parlé des envies de chacun avant de partir. C’est dommage. Mieux vaut en effet s’organiser en amont afin de pouvoir par exemple à cette occasion partager une activité nouvelle ou délaissée par manque de temps. Personnellement j’adore jouer aux jeux de société mais je ne trouve jamais le temps.

Exit les reproches et non, ici les disputes – cristallisation de certaines frustrations – ne sont pas nécessaires pour se sentir vivants. Soyez ultra positifs, d’ailleurs c’est contagieux !

Loin du stress métro-boulot-dodo et du quotidien c’est le moment de l’insouciance.

Se laisser surprendre et se redécouvrir :

Si pour bon nombre d’entre nous c’est le manque de sommeil qui prime, demandez-vous si vous êtes reposés. Sinon c’est le moment ! A vous les grasses matinées, les petits déjeuners tardifs et pourquoi pas se coucher ensemble avec les poules après une journée bien remplie auprès de son conjoint ?

Ne cherchez pas à en faire beaucoup ça deviendra vite beaucoup trop. En revanche c’est le moment d’emmener votre couple au niveau supérieur. Trouvez par exemple quelque chose de plus, à découvrir et à expérimenter ensemble. Quelque chose qui vous rendra tous deux plus heureux. Déjouez la routine en laissant de la place à l’inattendu au sein du couple. C’est le moment de vous redécouvrir et d’explorer des terrains inconnus grâce à une petite sélection coquine Adam et Eve par exemple.
C’est aussi une façon soit de se redécouvrir soit de se dévoiler différemment. Prendre du temps à deux et expérimenter, c’est un des secrets de la complicité à deux.

Alterner repos et visites :

Selon vos goûts et l’endroit où vous aurez élu villégiature, organisez à l’avance votre tour des musées ou des plus beaux spots du monde. Deux partenaires de vie n’ont pas forcément exactement les mêmes aspirations.
Alors trek en Thaïlande pour les aventuriers ou plage du Pacifique pour les âmes en recherche de farniente total ?
Selon que vous vous jugez plutôt baroudeurs ou plutôt pantouflards, votre destination ne sera pas la même. Sachez donc faire preuve avant de partir de suffisamment d’auto analyse.
Par ailleurs, la vie est faite de compromis afin d’éviter les conflits sur place !

Eviter les pièges :

Les surprises pourraient être, pour les jeunes couples, la découverte de l’autre dans un cadre différent du quotidien. Bon test donc pour ceux qui n’étaient pas encore totalement assurés, de savoir si cette union est faite ou non pour durer dans le temps. Seuls au monde peut devenir compliqué au bout de quelques jours si finalement ce que l’on découvre de l’autre en voyage n’est pas l’idéal imaginé. couple

Certains programmes sont d’ailleurs plus risqués que d’autres.
L’organisation qu’elle soit financière ou administrative mérite dans tous les cas d’être parfaitement huilée pour éviter les déconvenues.

Ah ! et puis ne pas oublier les essentiels comme une trousse d’urgence complète fonction de la destination. Crème solaire, anti moustiques, compeed, paracétamol peuvent vous sauver la mise.

La dispute est juste une façon de se dire les choses, vous pouvez donc choisir de quelle façon vous souhaitez vous les dire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.