En route vers la DME, mes assiettes ventouse sont la vraie bonne solution !

Lorsque votre si mignon bébé grandit et vient le temps de la diversification alimentaire, plusieurs options s’offrent à vous. Nos précédents enfants ont découvert les carottes, les pommes, les poires, artichaut, en purée. Soit il s’agissait de fait-maison, soit de petits pots et pour certains les deux. Mais leur premier contact fut la cuillère que l’adulte leur mettait dans la bouche avec plus ou moins de succès ! Avec Wallis-Sixtine j’ai voulu tenter la DME. Pourquoi ? Parce que je lis des tas d’articles. Ca doit être assez tendance comme mode de diversification alimentaire. Mais aussi parce que j’ai découvert avec nos plus jeunes enfants plusieurs façons de faire pour lesquelles j’ai eu des coups de cœur. L’emmaillotage d’une part mais aussi le bain langé, sont des gestes que j’aurais souhaités pratiquer avec les précédents. Un autre argument pour la DME c’est que je dispose d’un revêtement plastique au sol ou d’un jardin au choix pour le déjeuner. Donc, que la nourriture s’envole régulièrement n’est pas vraiment une charge de travail supplémentaire comme ça le serait en nettoyage dans un appartement briqué ! Pour autant les assiettes qui valsent, assez peu pour moi ! Alors nous avons opté pour les assiettes à ventouse …

ventouse

Pratiques mais toujours élégantes :

Comme la cuisine a été relookée il y a moins d’un an, elle est dans des teintes à la mode. Gris et blanc sont les couleurs dominantes. Alors j’ai investi pour me faire plaisir « last but not least » avec la petite dernière dans un peu de matériel assorti. Du transat à la chaise évolutive en passant par le tout nouveau trotteur, tout est pastel gris. Quoi de plus doux que d’y insérer du rose ? Et justement Beaba propose pas mal d’accessoires dans ce vieux rose qui me plait beaucoup. 

Comme les premiers jours de DME, Wallis-Sixtine était particulièrement passionnée à pousser l’assiette hors de son plateau, je suis rapidement partie à la recherche d’assiettes à ventouse. Les plus jolies que j’ai vues sont celles de Beaba en silicone. Elles présentent selon moi de nombreux avantages.

Grâce à la ventouse, l’assiette est anti-dérapante. Par ailleurs la matière silicone est non seulement douce et souple au toucher mais elle passe au lave vaisselle. Enfin pour la DME, elle me permet de compartimenter les différents aliments proposés. Ainsi Wallis-Sixtine a tout à disposition en même temps. Elle peut donc choisir par quoi commencer son exploration.

  Les formes ergonomiques des compartiments vont probablement l’aider à manger seul. Les angles sont arrondis et les bords droits pour faciliter la prise des aliments. Cette gamme repas est évolutive. J’espère qu’elle s’en servira encore longtemps.

Assiette ventouse, pour bébés dès 4 mois avec l’aide des parents et les plus grands (12/36 mois+). environ 24€.

Toujours avec ventouse, un assortiment plus complet :

ventouse

Ce pack premier repas est plus complet que la première assiette. En effet, il se compose non seulement d’une assiette en silicone avec ventouse mais aussi d’un bol en silicone avec ventouse, d’un verre en silicone et enfin d’une cuillère 2éme âge en silicone.

C’est comme pour l’assiette précédente, une matière douce, très résistante et incassable.

L’ensemble adhère à la table ou à la tablette d’une chaise haute. Et ce particulièrement sur une surface sèche et propre. Le bois même laqué est idéal. C’est le cas de notre chaise évolutive dont j’ai totalement découvert la marque lionelo. Elegante et pratique, le seul reproche est la qualité du plastique. En effet, ce dernier s’est rayé d’un simple coupe d’éponge verte type Spontex.

Une languette discrète me permet de soulever facilement l’assiette. D’ailleurs je dois reconnaître que j’ai été stupéfaite de constater qu’au bout d’une semaine d’utilisation, Wallis-Sixtine a compris comment soulever la ventouse d’un petit doigt potelé. Et hop, elle envoie à loisir, promener son assiette. 31€ environ.

Informations pratiques :

Le tout est compatible à la fois micro-ondes et lave-vaisselle. L’entretien est donc ultra simplifié, à la main ou en machine. Mais attention, retour d’expérience, je déconseille vivement de passer vos assiettes au lave-vaisselle. En effet, j’ai remarqué que la nourriture prenait le goût du produit vaisselle. Cela ne semblait pas déranger Wallis mais moi si. Alors après une rapide analyse, j’en ai déduis que la matière est poreuse et que le passage assez long au lave-vaisselle à chaud, fait pénétrer le produit vaisselle dans le plastique. Cela dénature selon moi le goût des aliments par la suite. De même je ne suis pas fan du goût de l’eau dans le gobelet silicone.

Quant au micro-ondes, je ne peux pas croire qu’à long terme cela n’abime pas un peu les assiettes et puis Wallis mange à température ambiante. Mais nous vivons sous 30° au quotidien.

Sans bpa (*conformément à la réglementation en vigueur), sans pvc, sans phtalates.

Les ustensiles ne transmettent pas de goût du silicone aux aliments mais l’eau me semble meilleure dans un verre. De toutes façons comme Wallis ne boit pas seule, je trouve plus pratique de la faire boire avec un verre transparent qui me permet d’évaluer ce qu’elle a absorbé.

D’autres produits sont disponibles sur le site Beaba.ventouse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.