Si chez vous aussi une femme souffre de règles douloureuses.

Si la lutte contre l’endométriose est enfin depuis plusieurs années devenue un sujet médical majeur, elle n’est pas et de loin la seule cause de règles douloureuses pour les femmes. En effet, l’endométriose qui touche 5 à 20% des femmes est en passe de figurer sur la liste des affections de longue durée, le syndrome des ovaires polykystiques, également connu sous le nom de SOPK, est lui aussi l’un des désordres hormonaux le plus répandus chez les femmes. Cette pathologie endocrinienne empêche 5% à 10 % des femmes de vivre sereinement et particulièrement durant leurs règles. Enfin des troubles hormonaux d’origine ovarienne sont aussi responsables de règles douloureuses.
règles douloureuses
Céphalées, jambes lourdes, crampes, dos douloureux, mais aussi vertiges, anxiété, diarrhée, voire nausées, et vomissements s’ajoutent parfois à une faiblesse corporelle générale et aux « classiques » douleurs abdominales et crampes menstruelles pouvant s’apparenter à des contractions.

Soulager lors des règles douloureuses :

Si le yoga ou la relaxation peuvent être une source de soulagement immédiat, il est généralement recommandé d’adapter son alimentation. En particulier si la femme souffre d’endométriose ou de SOPK, une nourriture anti-inflammatoire sera à privilégier. Mais aussi les poissons gras, les fruits et légumes bio afin d’éviter les résidus de pesticides ainsi que des aliments riches en fibres. A contrario, certains produits peuvent aggraver les symptômes. On cite les PLV, le gluten, les sucres rapides et particulièrement l’alcool.

L’arrêt du tabac permet d’éviter les inflammatoires stéroïdiens.

L’activité sexuelle peut en raison de la libération d’endorphines et à l’augmentation du flux sanguin soulager certaines personnes.

Parmi les compléments alimentaires, on cite le magnésium, le zinc ou la vitamine B1. Certains laboratoires comme Naturactive proposent des compléments nutritionnels. Leurs actifs sont 100% d’origine végétale et bio. Il existe aussi des tisanes.

Bien entendu après avoir consulté un professionnel de santé, les analgésiques et les anti-inflammatoires, permettront de réduire ou soulager les douleurs. Ne jamais attendre d’être au bout du seuil de tolérance de la douleur au risque de ne pas se sentir mieux avant longtemps.
Les gynécologues peuvent prescrire des méthodes contraceptives hormonales comme la pilule, l’implant de bras ou l’anneau vaginal. Ces derniers empêchent non seulement d’ovuler mais réduisent aussi les douleurs menstruelles.

L’électrostimulation pour soulager les règles douloureuses :

L’électrostimulation est une technique très efficace afin d’empêcher la transmission du message « douleur » au cerveau.
Parmi les différents dispositifs vendus en pharmacie, nous avons testé URGO Moon. Le patch qui soulage les règles douloureuses. 
En effet, ce patch électrothérapie rechargeable et réutilisable, est un dispositif médical. Il soulage les douleurs lombaires et du bas ventre liées aux règles douloureuses et aux douleurs pelviennes chroniques C’est par exemple ce dont souffrent en autres les femmes touchées par l’endométriose.
Concrètement, l’électrothérapie applique de légers courants électriques sur la peau grâce à des électrodes, placés sur la zone douloureuse.

Quels avantages immédiats :

L’action anti-douleur est immédiate. C’est une solution non-médicamenteuse qui active les mécanismes naturels du corps pour se défendre contre la douleur. La réduction de consommation médicamenteuse est de plus de 90% .
En fait c’est la transmission de la douleur vers la moelle épinière qui est supprimée ou tout au moins diminuée.
C’est juste un chatouillis, guère plus. En fait cette micro impulsion électrique vient tromper le circuit de la douleur qui va de l’utérus au cerveau et qui renvoie un « M…., je douille ». La petite impulsion bloque ce circuit. Elle court-circuite en quelque sorte la douleur qui s’en trouve très atténuée.
75% des applications du patch entraînent une diminution de la douleur dès les 20 premières
minutes.
L’effet perdure jusqu’à plusieurs heures après l’arrêt de séance d’application du patch. En effet, la sécrétion des endorphines, hormones anti-douleur naturelles produites par le cerveau est stimulée. La durée moyenne du soulagement est de 7h45.

Facilité d’utilisation :

Simple, pratique et facile d’utilisation, ce patch d’électrothérapie s’applique à l’aide de gels hydro-conducteurs sur le bas ventre ou le bas du dos. Il soulage rapidement les douleurs. Sans fil et discret, il peut se porter sous les vêtements. Par ailleurs, il permet de continuer ses activités quotidiennes pendant la séance. L’étude clinique réalisée par Urgo indique qu’en 30 minutes, les douleurs menstruelles sont réduites de moitié.
Trois programmes adaptés à chaque situation, comptent chacun 15 niveaux d’intensité.

Informations pratiques :

La paire de gels fournie dans le kit permet d’assurer environ 30 séances d’électrothérapie. Deux paires de recharges sont fournies avec le kit. Les paires de recharges sont ensuite vendues par
trois.
  • Le patch URGO électrothérapie rechargeable 79€90 (vendu avec 2 paires de gels adhésifs, le câble de recharge USB, la boîte de transport).
  • Pack de 3 paires de gels adhésifs conducteurs pour environ 90 utilisations 23€90.

D’où proviennent les règles ?

Déjà, ce n’est pas l’utérus qui s’est rempli de sang pendant un mois et qui enfin se vide.

C’est de façon plus exacte, le tissu qui se trouve à l’intérieur de l’utérus appelé endomètre – qui, lors du cycle, va se modifier. En deuxième partie de cycle, post-ovulation, l’endomètre s’épaissit. Puis en raison d’une chute hormonale, il tombe. On dit qu’il desquame. Des petits vaisseaux sont apparus et vont saigner. Ensuite la sécrétion hormonale d’œstrogène se remet en marche. L’endomètre repousse. Il va recouvrir ces vaisseaux et les règles s’arrêtent alors jusqu’au mois suivant généralement.

*photo réalisée sans retouches copyright JVC !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.