J’ai dormi à l’écolodge au Marais de Kaw-Roura chez Jal voyages

Lorsque vous séjournez en Guyane, qu’il s’agissent de quelques années ou quelques jours, il est des excursions à côté desquelles il est impensable de passer. Le Marais de Kaw en fait partie mais ce dépaysement se mérite. En effet, après la réservation avec l’agence JAL Voyages pour un séjour d’une nuit, la périple commence dès Roura, avec plus de 45 kilomètres de piste pour arriver au parking, le sentier est parsemé d’embuches et de trous à éviter ! Comptez donc deux heures et demi avant d’arriver au point de rendez-vous…marais de Kaw
S’il vous êtes en avance, faites le début de la randonnée de la montagne Favard qui commence par le cimetière, passe par les vestiges d’une ancienne exploitation agricole et se termine par une superbe roche gravée amérindienne. Prévoyez tout de même environ 1h30 de marche !

Découverte du Marais de Kaw en pirogue.

Le piroguier arrive vers 16h45 à l’embarcadère pour la première étape de l’aventure, la découverte du Marais de Kaw en pirogue.
Un peu plus d’une heure de balade et 20 kilomètres à flâner et à regarder la faune et la flore du marais. Ainsi grandes aigrettes, jacanas, zébus appartenant aux fermes d’élevage au bord du marais pour le marché local, animent la luxuriante végétation de cette grande zone au cœur de la réserve naturelle de Kaw-Roura. Tout ce trajet se déroule avec les explications intarissables du guide.marais de Kaw

L’écolodge de Jal Voyages :

À l’arrivée au coucher du soleil sur l’écolodge flottant à trois niveaux, les visiteurs sont accueillis par une équipe souriante et agréable. L’esprit est détendu, zen, le tout sur un fond de musique créole.
Après une présentation des règles à tenir et du déroulé du séjour à venir, les aventuriers sont invités à s’approprier leur lieu de couchage. A vous alors de choisir entre les hamacs, les lits ou encore 2 chambres individuelles et enfin une suite familiale pour 5 personnes avec terrasse privative.
Mention spéciale aux toilettes avec la plus belle vue du monde sur la nature.
Avec un peu de chance, Madeleine, un caïman femelle de 4,5 m vous fera un accueil chaleureux pour vous souhaiter la bienvenue.

Qui ose le paddle au nez du caïman ?marais de Kaw

Des activités, pirogues et paddles, sont proposées pour se balader seul dans le marais. La baignade est réservée aux plus hardis, mais l’heure l’apéritif sonne déjà. Alors, ti punch bien sûr !
La convivialité est de mise. C’est donc le moment de faire connaissance avec les autres hôtes.
Régalez-vous ensuite d’un bon dîner servi sous forme de buffet. Bien sur les saveurs guyanaises sont à l’honneur accompagnées de vin.

Nuit blanche à Seattle…. Pardon à Kaw !

Nous embarquons à nouveau sur la pirogue pour partir à la rencontre des caïmans de nuit. C’est le moment de vous servir de votre lampe frontale que vous n’aviez bien entendu pas oublié de recharger ! Après une courte balade pour trouver l’animal, il est attrapé par le piroguier et présenté à l’ensemble des invités. Emerveillement ou frissons garantis.
Le sommeil se fait tout de même sentir, alors retour sur l’embarcation pour la nuit. Mais avant cela, une dernière petite danse créole s’impose accompagnée d’un dernier rhum pour passer assurément une nuit courte mais bonne.
En effet, le réveil est programmé pour 6h00.
Avant, il est important de contempler l’immensité de l’espace et du ciel étoilé. Une foule de constellations brillent de mille feux. C’est votre moment de rêverie intense et inoubliable.marais de Kaw

En petites foulées ou presque :

Au matin, les plus sportifs peuvent s’adonner à nouveau à un tour de pirogue ou de paddle. Puis arrive le moment du petit déjeuner au son du réveil de la nature et des animaux sauvages.
Mais déjà sonne l’heure de préparer son sac. Il faut effectivement repartir vers 8h00 pour regagner le parking et reprendre la piste tortueuse. Seul moyen de retrouver la civilisation et les routes goudronnées.marais de Kaw

Les plus :

  • Le calme et la beauté du site
  • L’équipe et l’accueil
  • Les installations
  • Le dépaysement
  • Le ciel étoilé

Les moins :

  • Quelques équipements vétustes (mitigeur défectueux, literie fatiguée, …)
  • Départ un peu trop matinal, manque de temps pour profiter du cadre (choisir l’option 24h sur place)

L’avis de Juliette sur le marais de Kaw :

J’ai découvert la réserve de Kaw grâce à mon amie Sylvaine qui vit en Guyane depuis un peu plus d’un an avec sa grande famille. De la grisaille parisienne actuelle, j’ai été vite plongée dans un autre univers. Tout débute sur la piste d’une cinquantaine de kilomètres entre Roura et l’embarcadère. On est plongé dans une faune luxuriante au grès du gymkhana auquel s’apparente la conduite sur cette piste .
Nous voilà arrivés près de la rivière de Kaw sur le petit parking d’où part une piste de randonnée traversant un improbable cimetière parsemé de quelques tombes que nous prenons le temps de regarder pendant que notre guide arrive au bord de sa longue et puissante pirogue. D’autres groupes se mêlent au nôtre , nous sommes une trentaine. Trois par banquette et l’aventure commence, la pirogue tangue un peu sur cette eau brune entourée de la savane flottante.

Nous apercevons de nombreux oiseaux : hérons, ibis rouges et au loin quelques charognards. L’instant d’après nous sommes  face aux cornes des zébus flottants au sein de cette flore si diverse.

Puis nous avons fait demi-tour et mis le moteur au plus fort pour parcourir les 20 km qui nous séparaient de notre carbet flottant en traversant des paysages de rêves baignés de la lumière du soleil couchant. Notre carbet est de loin le plus beau sur la rivière de Kaw. Il a 2 étages et ressemble un peu avec son toit à une pagode. Nous avons la chance d’être tout en haut certains dans des lits d’autres sur des hamacs nous avons une salle de bain rien que pour nous. Certains se baignent d’autres font du canoë ou du paddle. Moi je n’ose rien faire après avoir aperçu le caïman mascotte « Madeleine «  mesurant quand même 4.5 mètres à quelques mètres du carbet. Mais notre guide me rassure, les Caïmans ne mangent pas les hommes …

Vient ensuite l’heure de l’apéritif.

Un Ti-punch ou des jus de fruits et tout ce qu’il faut d’olives et autres cacahuètes.

Ensuite un délicieux repas cuisiné sur place nous est servi, puis on embarque de nouveau sur la pirogue avec capes de pluie et frontales à la poursuite des caïmans. Ce soir nous ne verrons qu’un jeune caïman de 4 ans que notre guide attrapera à pleines mains avant de le relâcher. Il nous fournit toutes explications nécessaires sur les différents types de caïmans présents dans le marais.

Nous gagnons  ensuite chacun notre couche protégée par une salutaire moustiquaire avant de sombrer dans un profond sommeil bercés par les bruits et autres croassements environnants.

Quel bonheur pour moi cette sensation de bout du monde et de retour à une vie un peu sauvage, tout ce que j’aime. La nuit passe vite un bon petit déjeuner nous attend et c’est le retour en pirogue. La découverte de cette réserve naturelle de la Guyane de cette façon roots et quand même très confortable me laissera une souvenir inoubliable.
Merci Sylvaine !

Informations pratiques :marais de Kaw

Différentes formules de séjour, pour le nôtre, départ 17h00 retour 9h00 le lendemain au parking.
A emporter : crème solaire, produit anti-moustique, vêtement de pluie, tenue de bain et nécessaire de toilettes avec serviette, lavabo, douche et sanitaires à disposition sans serviette (étonnant vu le tarif), les lits sont faits.

Agence JAL Voyages :

Séjour une nuit à partir de 98 €, séjour 24h à partir de 158 €. Tarifs à discuter pour privatisation.
26, avenue du Général de Gaulle à Cayenne
Téléphone : (+594) 594 316820
Site web : jal-voyages.com
Page Facebook : JAL Voyages
Vécu et raconté par Alexis VEAUX pour JVC
Il existe aussi d’autres prestataires pour vivre le marais de Kaw. A chacun son style.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.