Le premier congrès international du deuil périnatal et de la fertilité

C’est un sujet dont on parle peu, beaucoup trop peu : le deuil périnatal.deuil périnatal

Derrière chacun de ces décès, il y a un véritable drame pour les familles. Une situation d’autant plus douloureuse qu’elle doit se vivre en cachette et le plus souvent sans soutien. La souffrance devient indicible, car niée par l’ensemble de la société.

Les parents qui vivent un deuil périnatal font souvent face à une solitude et de l’incompréhension vis-à-vis de leur douleur.

Chacun se retrouve alors démuni et désemparé, qu’il s’agisse des parents endeuillés (hommes et femmes), des personnes infertiles (PMA, FIV), de leurs proches, ou encore du milieu médical.

Car entre les « blouses blanches » et les « paranges », c’est souvent l’incompréhension mutuelle qui règne, faute d’informations et d’accompagnements adéquats.

C’est pour en finir avec ce tabou insupportable qu’une mamange organise le premier Congrès international du deuil périnatal et de la fertilité.

Cet événement, qui se déroulera 100% en ligne du 1er au 9 octobre, rassemblera une trentaine d’experts et de parents endeuillés autour d’une thématique forte : « Brisons le tabou ! »

L’inscription est gratuite et ouverte à tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.