En visite en Guyane, ne vous limitez pas à Cayenne, poussez jusqu’à Saint Laurent du Maroni !

Plusieurs communes se situent sur les rives du fleuve Maroni. Parmi elles, vous entendrez des noms exotiques comme  Awala-Yalimapo, Apatou, Mana, Papaichton, Maripasoula. Si une excursion en pirogue sur le Maroni compte parmi les activités les plus incontournables lors de votre séjour en Guyane, la situation sanitaire actuelle ne facilite pas l’aventure. Pour autant au départ de Saint-Laurent-du-Maroni une balade de trois heures en pirogue sera un excellent moyen de découvrir la richesse de la faune et de la flore de la forêt amazonienne. A cette occasion, vous pourrez aussi aller à la rencontre des habitants de cet ouest guyanais.

Saint Laurent du Maroni

SLM est labellisée Ville d’art et d’histoire depuis 2007 par le ministère de la culture.

Périple jusqu’à Saint Laurent du Maroni :

Si vous arrivez très probablement en Guyane via l’aéroport Félix Eboué situé proche de Cayenne, il est dommage de se limiter à cette région urbaine du territoire. Je serais même tentée d’écrire que la vraie identité de ce département d’outre-mer, vous la trouverez ailleurs.

Prenez votre voiture ou louez-en une et une bonne dose de patience. Partir de Cayenne pour se rendre jusqu’à Saint Laurent du Maroni n’est pas l’histoire de quelques heures. Rien que la route vous prendra trois voire quatre bonnes heures.Saint Laurent du Maroni

Jusqu’à récemment, la crise sanitaire imposait d’avoir un motif impérieux pour se rendre à SLM (abréviation locale). Aujourd’hui il suffit de présenter son pass sanitaire en règle.

Il y a 3 façons d’aller de Cayenne à Saint-Laurent-du-Maroni. C’est presque du Prévert : en bus, voiture ou en bateau à voileeeeee, bon plutôt en prenant la navette.

La distance entre Saint-Laurent-du-Maroni et Cayenne est de 198 km. La distance par la route est de 256.9 km.

Le trajet en bus dure 3h30, temps de transfert inclus. Hors période Covid, il part 5 fois par jour.

Que faire à Saint-Laurent-du-Maroni ?

Saint Laurent du Maroni

Prévoyez au moins deux jours et réserver au restaurant le Goélette en avance. Vous y dégusterez par exemple une loubine à l’andalouse, du carpaccio d’acoupa aux maracujas ou du tataki de zébu !

Saint Laurent du Maroni

Le camp de la transportation :

Il vous faudra avoir prévu vos réservations à l’avance pour la visite du bagne. Ainsi vous irez récupérer vos tickets à l’office du tourisme puis visiterez juste à côté, environ pendant une demie heure, le camp de la Transportation. Ce lieu chargé d’ histoire où les bagnards les plus dangereux, à leur arrivée de métropole, étaient débarqués fut fondé en 1857. En 1880 c’est la naissance de la commune pénitentiaire de Saint-Laurent du Maroni. Le Bagne fermera en 1946….

Une partie est actuellement fermée en raison de la Covid. Dans les différentes cellules, vous pourrez suivre les affiches explicatives des habitants de Saint-Laurent. Si ce monde de l’administration pénitentiaire est aujourd’hui révolu, cela reste un voyage historique émouvant. Impressions des descendants de transportés et de certains commerçants qui voyaient quotidiennement ces groupes de bagnards en « pyjama rayé ».

Parmi les prisonniers, quelques uns sont encore célèbres comme Papillon, Seznec ou Dreyfus.
 

Mais encore :

Si vous êtes en Guyane le 9 août et particulièrement à Saint Laurent du Maroni, vous pourrez assister à la journée internationale des peuples autochtones.

 

C’est ensuite le moment de vous diriger vers le village Pierre (voir vidéo plus bas). Vous y découvrirez à la fois des bijoux, des vêtements et toutes sortes d’activités traditionnelles.

Enfin, baladez-vous dans le centre historique de Saint Laurent du Maroni. Devant chaque infrastructures à caractère historique, vous pourrez lire des explications. A découvrir aussi l’architecture coloniale, des bâtiments administratifs toujours en activité ainsi que d’anciennes habitations des gardiens du bagne aujourd’hui habitées.

La vie est parfois un long fleuve tranquille :

Riche de 611 kilomètres, le Maroni est le plus long fleuve de Guyane. Tenant lieu de frontière naturelle avec le Suriname, il prend sa source dans le massif du Mitaraka.
Vous pourrez en partant de Saint Laurent du Maroni, monter à bord d’une pirogue pour une exploration de 3 heures sur le Maroni.

Vous passerez dans la mangrove sur les bords du fleuve. L’arrivée à la frontière avec le Surinam sera l’occasion de découvrir des villages bushiningués sur le littoral.

Lors de votre premier arrêt, écoutez attentivement les explications sur les étapes de construction d’une pirogue.
Puis votre deuxième arrêt se fera dans un village amérindien. Après un petit tour, vous aurez droit par le menu aux bienfaits des plantes. Ce sera alors l’heure de partager l’apéritif local. 

 Puis de retour à Saint Laurent du Maroni, il sera grand temps de faire votre halte pour déjeuner à la Goélette. Le décor de ce restaurant à moitié aménagé dans un bateau est totalement atypique.

Sur le trajet de retour vers Cayenne, arrêtez-vous à Iracoubo. Vous y visiterez une église surprenante, naïve et colorée. Construite à l’initiative du Père Raffray, nommé en 1886, elle fut entièrement décorée par Pierre Huguet, ancien bagnard d’un camp à Iracoubo. 

Depuis Saint Laurent du Maroni, selon le temps dont vous disposez, vous pourrez rejoindre Mana (40-50 minutes), Saint George (7h30 de trajet), Iracoubo (1h30)….Bogota (en avion depuis Paramaribo 12h37) ou même Cuba (32h en prenant le ferry jusqu’à Albina, le taxi puis l’avion) !

A venir :

Dès que nous pourrons plus facilement voyager parce que notre Wallis-Sixtine aura un peu moins de tétées par 24 heures (elle commence à faire régulièrement ses nuits). Ou lorsque nos amis et connaissances proches nous auront fait un retour sur leurs expériences amazoniennes, vous aurez par exemple des avis sur les circuits découvertes de Guyane. Par exemple la visite de l’île Portal, d’un village amérindien Biguiston et ses polissoirs. Peut-être quelques images de l’ancien bagne indochinois forestière ou encore de la capitale de l’art Tembé Apatou. Vous aurez alors vous aussi non seulement envie de vous promener en forêt amazonienne mais aussi de découvrir la faune et la flore guyanaises. Enfin pourquoi pas apprendre les rudiments du tressage et rencontrer les populations noirs marrons.

Informations pratiques:

Musée du bagne ouvert du mardi au samedi 9h-midi et 14h30-17h30. quant au dimanche, le matin uniquement. Entrée adulte 8 €. Contact au 05 94 27 85 96.

Office du tourisme de SLM : Lundi 14h30-18h, mardi-samedi 8h-12h30/14h30-18h, dimanche et jours fériés 8h30-12h30. Horaires plus larges en été. Contact au 05 94 34 23 98.

Merci à Diane l’exploratrice et à Sandra pour les backstages !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.