cœurs de palmier
Bien etre
Cuisine sans peur et sans reproche : alimentation d'aujourd'hui

Aimez-vous manger les cœurs de palmier ?

Si vous me suivez depuis quelques années et surtout depuis que nous avons vécu deux ans dans le Pacifique, vous connaissez mon goût pour les cœurs de palmier ! Mais attention une fois que vous avez goûté au cœurs de palmier frais, il vous sera difficile voire impossible de revenir aux cœurs de palmier de bocaux. Quand je pense que beaucoup de Wallisiens n’ont même jamais goûté un cœur de palmier en boîte !  Malheureusement même si la Guyane est très fournie en cocotiers, j’ai un mal fou non seulement à trouver de bonnes noix de coco à râper pour continuer à produire mon huile de coco mais aussi des cœurs de palmier fraîchement coupés.Coeurs de palmier

Je ne désespère pas de trouver un jour des cœurs de palmier frais si nous réussissons à voyager un peu hors de Cayenne. Mais pour le moment le seul cœur à croquer que j’ai trouvé se trouve en bocaux. Pour autant, ils sont non seulement bio mais aussi récoltés à partir de ressources sauvages renouvelables dans la forêt amazonienne de Guyane.

Les cœurs de palmiers dans tous leurs états :

D’où provient exactement ce chou palmiste souvent considéré à tort comme un légume ? C’est en réalité la partie interne de la tige ou du tronc des palmiers. C’est pourquoi vous ne pourrez pas réellement le comparer aux autres choux.

Généralement issu des régions tropicales, le cœur du palmier se consomme donc aussi, mais frais, dans le Pacifique. Il suffit d’ôter l’écorce pour voir apparaître une chair blanche, de la forme d’un cylindre. Sa saveur très douce est parfois comparée à celle de l’artichaut. Je ne comprends pas vraiment pourquoi. En effet, selon moi, le cœur de palmier à un goût à nul autre pareil.cœurs de palmier

Plus l’arbre est abattu jeune, plus la consistance du chou palmiste est tendre. Frais, il est délicieux sans préparation particulière mais aussi succulent, avec une vinaigrette balsamique et des crevettes grillées. Pour la plus grosse partie des consommateurs du globe, il est plongé dans de l’eau salée. Les cœurs de palmier sont ensuite mis en conserve.

Ceux de la forêt tropicale amazonienne :

@Açai Palmito ®

La variété d’Açai Palmito ® est récoltée depuis 1987 à la frontière du Vénézuela. Les directives sont très précises. En effet, des centaines de cueilleurs formés contribuent à la repousse et à la durabilité des forêts de palmier. Mal gérée, cette richesse naturelle pourrait rapidement disparaître même si ce sont des palmiers très jeunes qui sont abattus. La tige encore entière s’appelle du cabbage (chou en anglais). Une fois décortiquée on appelle cela du cœur de palmier.

Pour obtenir un cœur mûr sur des plantes à tiges multiples, il faut compter 6 ans entre la semence et la coupe !

A côté de la récolte des cœurs de palmier, on trouve aussi dans ces régions celle des baies d’açai sauvages biologiques Açai Palmito ®. Leur récolte contribue au développement social et économique des communautés de la forêt tropicale de Guyane. Elle offre des opportunités d’emploi égales aux Amérindiens indigènes et aux autres populations à patrimoine mixte. L’accent est mis fortement sur l’autonomisation des femmes.

cœurs de palmier
@Açai Palmito ®

Aliment à intérêts multiples :

Outre son goût que personnellement, j’adore, le cœur de palmier est très léger. En effet, il ne contient qu’environ 45 calories par portion de 100 g. Ceci représente environ 4 cylindres de taille moyenne d’un bocal. Il est également rassasiant car riche en fibres.  C’est ainsi qu’il aide à stimuler les intestins paresseux.

Pour information, la baie d’açaï est un petit fruit tropical de couleur violette. Il pousse sur un palmier et est vendu à un prix exorbitant pour sa richesse en antioxydants. Il s’agit à 95 % de palmiers sauvages. Pour le cueillir, il faut grimper sur les arbres et couper à la main grappe après grappe.

baies d açai
@Açai Palmito ®

 

Dans la même catégorie
crème fouettée
Bien etre
En forme : Beauté, sport et santé

Se chouchouter avec une crème fouettée vanille

Tous les types de peaux même les plus sensibles vont l’adorer. Cette crème fouettée est un régal des sens. En effet, à tous les titres olfactif, sensitif, visuel et même...
pistaches
Bien etre
Cuisine sans peur et sans reproche : alimentation d'aujourd'hui
En forme : Beauté, sport et santé

49 pistaches par jour pour être en pleine forme

Protéines, glucides, lipides… nous savons tous et toutes que ce sont les trois grandes familles de macro-nutriments. Trois familles dont l’apport est indispensable à l’équilibre et à la bonne santé...
bleuet
Bien etre
En forme : Beauté, sport et santé

Bernard Cassière lance 2 nouveaux soins spécifiques yeux au bleuet des jardins.

La marque qui s’inspire du meilleur de la nature et le restitue dans des produits dédiés aux soins du visage et du corps propose sa nouvelle gamme YEUX AU BLEUET...
le moment du shampoing
Bien etre
En forme : Beauté, sport et santé
Famille

Et si le moment du shampoing des enfants, souvent difficile devenait un véritable jeu.

Dans la famille « Tant de Filles » je demande l’ainée ! Aïe, ça pique. Cette réplique, je l’entends de fille en fille presque chaque soir quand vient le moment du shampoing...
shampoing sec
Bien etre
En forme : Beauté, sport et santé
Entre modes et styles, mon fuseau horaire

Plus fort encore que le shampoing sec

Vous connaissez comme moi le principe du shampoing sec. Mais saviez-vous qu’il existait depuis un an environ, encore plus futé que ce classique de l’entretien capillaire. En effet, la marque...
centres thermaux
Bien etre
Découvertes du monde, sorties, détente, bons plans
Le vert est plus qu'une couleur

Profiter des centres thermaux en hiver

S’offrir une parenthèse régénératrice au cœur de l’hiver, entre océan, villages de charme et vignoble légendaire est possible dans les trois centres thermaux charentais de Jonzac, Rochefort et Saujon.  En...