Un petit aperçu de notre faune guyanaise

Singes aux pattes oranges qui viennent se ravitailler en papayes bien mures. Ils n’ont aucune gêne à animer notre petit déjeuner du dimanche matin. Agoutis qui font quant à eux, un vacarme assourdissant en face de la cuisine. Tels des castors locaux, ils grignotent les branches de la forêt d’en face. Attention, ils font partie de la faune traquée par les chasseurs. Ils font en effet, tout comme les pacs, d’autres rongeurs guyanais, un repas convoité par les autochtones.

faune

De temps en temps par jour de grande chance, un paresseux grimpe aux lianes pour s’enfoncer dans la jungle, cet enfer vert propre au territoire guyanais. De fleurs en fleurs volent de magnifiques papillons. Au sol ce sont plutôt les iguanes qui viennent se rafraîchir dans la piscine. Je passe outre les moustiques, yens yens, cafards et guêpes que je n’affectionne pas vraiment. Je vais même jusqu’à les pourchasser de ma bombe lorsqu’ils envahissent mon terrain de vie personnel. Les chenilles sont elles en revanche, protégées.

faune

Musée de Cacao

Faune changeante :

La nuit cette faune est très différente. Cela va des escargots géants qui vont par deux généralement, aux grenouilles qui coassent de 18h la veille au soir à 5h du matin. Les premières semaines ici, elles m’empêchaient même de dormir. Je pense qu’aujourd’hui si je m’y suis habituée, elles contribuent tout de même à une piètre qualité de mon sommeil. Les chauve-souris se font assez discrètes. Normal, elles se savent chassées par les gourmands.

faune

Enfin notre colocataire la plus impressionnante c’est elle ! Totalement inoffensive mais très impressionnante, elle est la curiosité principale pour nos invités de passage. La matoutou vit dans ce palmier en compagnie d’un nid de guêpe dont j’espère bien me débarrasser rapidement.faune

Notre faune importée Papo :faune

Certains arrivent tout droit de la métropole. Je n’en ai jamais vu ici car ils ne sont pas endémiques à la Guyane. Les moutons sont dans la nature locale plutôt remplacés par des buffles. De nombreuses recettes sont en effet cuisinées à partir de cette viande ! Mes enfants adorent se raconter des histoires à partir d’un mélange de figurines. Peu importe les thèmes d’ailleurs, le mix and match ne leur fait pas peur ! Papo et ses figurines fait aussi partie de notre quotidien où que nous vivions !faune

Il y a aussi la libellule qui existe par ailleurs ici à l’état sauvage. Phasme,

Insectes et arachnides …

On dénombre 524 familles d’arthropodes en Guyane. Les arthropodes désignent des « petites bêtes » aux pattes articulées. Outre les insectes, les araignées et scorpions (formant le groupe des arachnides) vous croiserez aussi des scolopendres, des phasmes ou encore des mille-pattes. Nos enfants sont fascinés par les phasmes. En effet s’ils sont difficiles à photographier puisqu’ils se fondent totalement dans la nature, leurs multiples “déguisements” intriguent.

Les phasmes, plus rarement appelés phasmoptères, sont un ordre d’insectes néoptères. Leur forme caractéristique peut faire penser tantôt à une branche ou encore à une feuille, à une tige épineuse voire même à une écorce qui peut se mouvoir.

Etoile des mers, mon cœur amoureux :faune

Elles nous manquent beaucoup depuis que nous avons quitté le Pacifique. Les étoiles de mer sont ici un cadeau de la marque de figurines en plastique, Papo. Merci pour ce clin d’œil nostalgique.

Quelques mots sur la flore :

La Guyane est soumise à un climat équatorial chaud et humide toute l’année. Les impacts humains sur les milieux naturels sont ici encore relativement limités. Elle est couverte a 90% de forêts. Par ailleurs d’autres formations végétales, peu étendues et souvent sensibles à la dégradation provoquée par l’Homme (orpaillage illégal par exemple), occupent la zone côtière de Guyane.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.