Contempler et écouter chanter l’eau du plus petit fleuve de France…

 1149 mètres est ma longueur. La même commune berce ma source et mon embouchure. Je suis discret, mais charmeur. J’offre sur mon parcours de forts beaux moulins et des cressonnières … Qui suis-je ? La Veules, en Seine-Maritime, entourée d’un des plus romantiques villages de Normandie : Veules-les-Roses.
France

@F. Lebel

 
 
Vous aimez les chaumières, les jardins, les lavoirs, les villas balnéaires, les maisons de pêcheurs, les sous-bois, les cavées et les sentes ? Par ailleurs vous appréciez la crémeuse soupe au cresson et la truite « fario » façon meunière ? Toujours, vous hésitez entre les charmes sereins de la campagne et les vagues toniques ciselant une longue plage ? Vous êtes fasciné par les falaises crayeuses mais avez envie d’en découvrir de moins célèbres que celles d’Etretat ?
Alors vous devez aller à Veules-les-Roses, flâner au cours d’une promenade pleine de charme, et y dormir aussi. Pour vous pénétrer  selon les heures, de la lumière changeante du jour, si chère aux impressionnistes et du mystérieux chant du fleuve, la nuit. 
 

Veules n’est qu’à deux heures de Paris, sur la côte d’Albâtre

France

@F. Lebel

 
Niché au creux d’une valleuse, Veules est l’un des plus anciens villages du pays de Caux. On connait son existence depuis le IVème siècle après J.C. Le 30 juillet 1897, Veules-en-Caux  prit le nom Veules-les-Roses. Un nom bien mérité. Des roses (et bien d’autres fleurs), il y en a devant tous les murs, sur tous les bords de trottoirs, dans le square Saint Nicolas et sa croix hosannière. Ces rosiers sont en effet un véritable fil conducteur pour découvrir les moulins. Veules a vu la visite ou les séjours de nombreuses personnes célèbres. Victor Hugo y revenait souvent pour voir son ami Paul Meurice, ou encore le peintre Camille Marchand qui y passait ses vacances dans la villa de ses parents. Et durant la deuxième moitié du XIX ème siècle, il y eut un véritable engouement de jeunes peintres réalistes russes. Ils exécutaient des «études en plein air» en Normandie et en particulier à Veules…
 

Douce France : un relais hôtelier de charme

 
Au cœur de Veules, Douce France est un ancien relais de poste du XVIIème siècle, superbement restauré dans la tradition du savoir-faire ancestral des maîtres maçons et charpentiers « Compagnons tour de France ». Bordée par le fleuve, elle offre outre de fort jolies suites, une cour fleurie très intime, un spacieux salon de lecture et par ailleurs un jardin cloîtré propice à la méditation.
France

@F. Lebel

 
France

@F. Lebel

 
 
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.