Notre visite en famille au zoo de Guyane

Vivant depuis peu à Cayenne, nous voulions découvrir la nature guyanaise malgré les restrictions de déplacement liées à la pandémie. En effet, en raison de la présence du variant brésilien très répandu en Guyane, il est impossible de se rendre par exemple à saint Laurent du Maroni. Par ailleurs, si un couvre feu diurne est imposé les dimanches depuis plusieurs semaines, les sorties au zoo de Guyane sont elles autorisées 7 jours sur 7. Une très joyeuse façon non seulement de découvrir la nature amazonienne à la fois la faune et la flore mais aussi de contribuer à faire vivre ce Parc zoologique. En effet, sans visiteurs, et donc sans contribution financière, la situation de la faune tropicale protégée dans ce zoo de Guyane serait en danger.

zoo de Guyane soins bio

  C’est le refuge idéal des espèces les plus menacées. Le zoo de Guyane est le seul présent dans cette région et département d’outre-mer. Vous le trouverez à “cheval” sur les deux communes de Macouria et Montsinéry. il vous faudra donc rouler environ 45 minutes en partant de Cayenne. Nous avons eu un après midi de milieu de semaine, pas mal d’embouteillages. 

Le zoo de Guyane abrite plus de 75 espèces locales. Elles sont pour la plupart protégées. Au total vous rencontrerez si vous avez un peu de chance et de patience, plus de 230 individus. Nous avons connu le privilège de faire le tour du propriétaire avec Margo Traimond, éthologue. Certaines scènes sont ainsi inoubliables. En effet, Margo ne travaille pas avec les pensionnaires du zoo, elle vit avec eux. Ils sont sa famille de cœur.  Il suffit de l’entendre appeler les animaux de cris très particuliers, sifflements ou “mots doux”, on se croirait dans une crèche ou une maternelle petite section !

 

Amazone à front jaune / Ara chloroptères /

Vous verrez des anacondas, de faux cobras d’eau, des caïmans rouges ou noirs.

La richesse de la biodiversité de la faune tropicale guyanaise et amazonienne se trouve sur ces 12 hectares de nature.  Balade en forêt, canopée, serre tropicale d’immersion dans ce parc de près d’un demi siècle. zoo de guyane

Le zoo de Guyane :

En 40 ans d’existence il a connu des périodes plus ou moins fastes. Il fait aujourd’hui partie d’un groupe qui comprend aussi le Zoo de Guadeloupe, le Jardin de Balata en Martinique et le Zoo de Martinique.zoo de Guyane

Durant votre promenade vous ne croiserez que des animaux locaux. Pas d’ours polaire donc, ni de dromadaires mais des iguanes, des aras, de caïmans noirs et caïmans à lunettes, des anacondas, des kinkajoux, des ibis rouges, des chats margays. Parmi ceux qui restent discrets et parfois un peu éloignés pour être bien vus, un jaguar noir, un puma à la retraite, des ocelots et des océmas. Bref les félins ne sont pas très demandeurs de contacts selon moi.

La partie la plus drôle de la visite fut celle avec les singes. Ce singe hurleur roux entretient même une relation “à distance” avec Clandestine, une femelle de son espèce qui vit à l’extérieur de la cage. Ceci depuis que sa compagne d’origine s’est faite dévorer par un reptile entré mal intentionné dans la cage. zoo de guyane

Enfin la plus dépaysante fut probablement la rencontre d’assez près avec les tapirs. Ces mammifères ongulés très proches de la famille des chevaux sont décrits comme solitaires et méfiants. Pourtant comme Manon était présente, nous les avons vus se laisser masser et papouiller à loisir.

Vous découvrez sur cette photo, un pécari de mémoire. zoo de guyane

La pluie a abrégé notre promenade mais nous avions déjà bien profité du spectacle. Ce sera donc l’occasion de revenir à la saison sèche.

Le zoo abrite aussi des capybaras, des pécari, des coatis, des singes capucins, des singes tamarins, des harpies, des aigles ornés, des buses, des coendoux, des coqs des roches et des loriquets arc-en-ciel.

L’éthologue Margo Traimond est spécialiste des comportements animaliers. Le zoo de Guyane bénéficie de ses connaissances depuis 2 ans. Son travail consiste à communiquer avec les animaux. C’est d’autant plus important, alors que le zoo doit fermer en raison de la hausse de la pandémie et donc d’un nombre de visiteurs trop faible pour rester ouvert.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.