La Lumière dans les combles

L’histoire vraie de Stéfania Podgórska: une aventure inoubliable qui place l’héroïsme au cœur d’une des pages les plus noires du XXe siècle.ados

L’avis de Noé, 13 ans !

Ce roman m’a beaucoup plu car les personnages sont rusés. Ceci donne à l’histoire comme l’impression qu’elle voudrait se faufiler hors du livre et de son univers. Les émotions, les sentiments sont présents partout. Les personnages sont traversés page après page par la peur et les doutes. Même si cette histoire vraie est en grande partie triste et sombre, il y a souvent des notes humoristiques. Je trouve aussi que la tristesse donne envie de soutenir l’histoire et de la lire jusqu’au bout. Nous sommes en pleine seconde Guerre Mondiale, la Pologne est envahie par les allemands. Ils n’ont qu’une idée en tête : persécuter le plus de juifs possible. J’ai été marqué par la lecture du Journal d’Anne Frank, me voici comme de l’autre côté du miroir. La vision de sympathisants, Stefania et sa jeune sœur Helena trop peu nombreux dans leur cas, mais au très grand courage. Celui de venir vaillamment en aide aux juifs.

L’aînée n’a pourtant que 18 ans lors de l’Occupation. Les sœurs ne perdent pas de temps à réfléchir au risque encouru. Elles mettent en péril leur propre sécurité afin de porter assistance à 13 juifs cachés dans leur grenier. Stefania rencontra d’ailleurs son grand amour, Max.

Son histoire vraie, lui vaudra jusqu’à un demi siècle plus tard différentes distinctions honorifiques dont le prix Courage to Care en 1991.

Un très long roman dont l’histoire est puissante et violente.

La lumière dans les combles, résumé :


«J’espère bien que vous allez m’emmener à la Gestapo. Alors je pourrai leur dire ce que je vais vous dire à vous. Que vous êtes des lâches. Et des idiots. Bien sûr que je veux cacher des juifs! Je le reconnais. C’est la vérité. Je veux les cacher et les aider jusqu’à ce que quelqu’un décide d’en finir avec cette guerre.»

Stéfania a fait le choix de résister. Quitte à payer le prix fort.
Pour en savoir plus sur Stefania Podgórska, rendez-vous sur www.TheStefiFoundation.org

Gallimard Jeunesse, La lumière dans les combles , 496 pages, 17€ en format papier et 11€99 en version numérique. Traduit de l’anglais.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.