De la Moselle à la Saône, pédaler au fil de l’eau sur la Voie Bleue ®

Itinéraire cyclable de près de 700 km qui longe rivières et chemins de halage le long du canal des Vosges, la Voie Bleue ® est la toute dernière véloroute européenne. Lancée en juin 2020, elle est accessible à tous ceux qui aiment autant pédaler qu’apprécier le charme de paysages tranquilles, ponctués de jolies escales patrimoniales et gourmandes.
la voie bleue
 

43 nuances de bleu… pour se mettre au vert

 
Pas de dénivelé essoufflant au long du parcours. L’itinéraire dit la Voie bleue convient non seulement aux familles, mais aussi aux novices du vélo qui aiment les grands bains de verdure ainsi qu’à tous ceux et celles qui aiment les plaisirs simples de découvrir de nouveau horizons. En douceur. Sans moteur.   
« Je lui dirai les mots bleus 
Ceux qui rendent les gens heureux…. » 
Chantait Christophe  dès 1974 (paroles de J-M Jarre et musique de D. Bevilacqua).  Des mots bleus, vous allez pouvoir en chantonner en passant du turquoise à l’azur des paysages rencontrés. En cheminant entre péniches et cabanes sur pilotis, entre villages de caractère et petits vignobles ou encore grands crus.

 

Quatre exemples de sites sur la Voie bleue …

 
la voie bleue
 
 

U4 : derrière cette lettre et ce chiffre : un rescapé de l’épopée sidérurgique lorraine

 
Symbole fort du patrimoine industriel de la vallée de la Fensch, le haut-fourneau U4 est le dernier des six hauts-fourneaux de l’usine d’Uckange, construite en 1890. Aujourd’hui théâtre d’une programmation culturelle et patrimoniale, ce “monstre de fer” s’étend sur une surface de 12 hectares de friches industrielles, avec comme points culminants la cheminée à 82 mètres et par ailleurs la “nacelle” du haut-fourneau à 71 mètres ! 
 

A la découverte de Metz

 
Étape incontournable, Metz invite à découvrir, de places en ruelles, une architecture atypique qui joue avec le curseur du temps. Si vous ne l’avez pas encore visité, posez votre vélo pour découvrir les merveilles que protège le Centre Pompidou-Metz, l’œuvre spectaculaire de l’architecte japonais Shigeru Ban ainsi que de son associé Jean de Gastines. Clin d’œil au Centre Pompidou parisien dont il est l’antenne sœur, il est indispensable pour réviser l’histoire de l’art contemporain. 
 

Un air de vacances à la maison éclusière de Parcieux

 
Réhabilitée en 2012 pour faire revivre le patrimoine fluvial des bords de Saône, la Maison éclusière de Parcieux, construite en 1870, hébergeait autrefois les éclusiers chargés de faire fonctionner le barrage à aiguilles. Idéale pour se ressourcer et trouver un peu de fraîcheur près du port de plaisance, elle propose un parcours d’interprétation ludique mais aussi un espace d’expositions. 
 

A déguster avec modération : les vins du Beaujolais

 
Postée en bordure de Saône, Belleville-en-Beaujolais est une étape toute désignée pour partir à la découverte du Beaujolais ainsi que de ses crus. C’est d’ailleurs le premier vignoble au monde reconnu Géoparc Mondial de l’UNESCO. Moulin à Vent, Chiroubles, Régnié, Chenas, Saint Amour, Fleurie, Morgon, Brouilly… une échappée de 15 km entièrement sécurisée, permet de prendre de la hauteur depuis les sommets du majestueux Mont Brouilly ; Par ailleurs, vous pourrez encore de flâner dans un espace géologique exceptionnel.
 
Le bleu est réputé être la couleur préférée des Français. La Voie Bleue ®, elle, ne manque ni de pigment… ni de piment. 
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.