De Zarafa à Sophie, de Charles X à 2021, la girafe nous fascine

Certes, ce n’est pas Marignan en 1515, ni le couronnement de Charlemagne en l’an 800, mais l’arrivée de la première girafe en France (1826) reste tout de même une date importante. Pour les zoologistes, en tous cas.
girafe

@F Lebel

 
A intervalles réguliers, le prêt-à-porter revêt des taches de léopard ou de tigre. Mais l’engouement pour ces faunistiques  imprimés n’est rien, comparé à la mode « girafe ». En effet, cette dernière toucha l’habillement, la décoration, les arts et même la façon de se coiffer dès l’arrivée de la célébrissime « zarafa » en France. Offerte par le pacha d’Egypte Méhémet Ali au roi Charles X, le girafon est le petit d’une girafe abattue par des soldats égyptiens en poste à Khartoum. Il a un jumeau, qui hélas, très faible décèdera lui aussi quelques mois plus tard.
girafe

@F Lebel

 

Le long voyage de la petite girafe

 
Transféré au Caire, le girafon est tout d’abord embarqué sur un bateau en compagnie de trois vaches dont le lait était destiné à le nourrir.  Arrivé à Marseille, il est mis en quarantaine. Ensuite il retrouve le grand air provençal durant l’hiver, le temps de s’acclimater. Arrive enfin Geoffroy Saint-Hilaire, professeur au Muséum d’histoire naturelle de Paris, chargé de préparer le voyage Marseille-Paris. Très choyé, le girafon qui a bien grandi depuis son départ du Caire a une garde-robe de star : costume imperméable brodé, bonnet…  Accompagné des deux vaches (l’une n’a pas résisté au voyage), la bête au long cou arrive à Paris, après de nombreuses péripéties. Elle restera jusqu’à sa mort (en janvier 1845) au Jardin des Plantes.
girafe

@F Lebel

 

25 mai 1961 : la naissance de Sophie

 
Dans les années 60, les jouets représentant des animaux, étaient des figurations d’animaux domestiques ou familiers issus du monde de la ferme. Un jour pourtant, un certain Monsieur Rampeau qui savait transformer le latex par la technique de rotomoulage eut l’idée de concevoir une girafe facile à attraper par les mains d’un bébé. Ce jour était celui de la sainte Sophie… d’où son nom. Succès immédiat. D’emblée, les jeunes mamans reconnurent chez elle un objet indispensable pour leur enfant. Il  est d’ailleurs incomparable lors des poussées dentaires. Bébé mâchouille Sophie qui couine. Il oublie ainsi la douleur, et ne pleure plus !
girafe
Aujourd’hui, Sophie la girafe est toujours fabriquée artisanalement. Il faut du reste 14 opérations manuelles pour la réaliser. Sa composition est à base de caoutchouc issu du latex de l’hévéa 100% naturel.
 

Pour célébrer ses 60 ans, Sophie s’engage pour une bonne cause

 
Aujourd’hui, les girafes sont en danger. Au cours des 30 dernières années, le nombre de girafes en Afrique a diminué de près de 30%. Il ne reste au demeurant, aujourd’hui plus que 111 000 girafes à l’état sauvage. Par ailleurs, elles ont même disparu de 7 pays africains. Pour célébrer son 60ème anniversaire, la marque s’engage aux côtés de la Giraffe Conservation Foundation (GCF) afin d’assurer un futur aux girafes à l’état sauvage. La Giraffe Conservation Foundation (GCF) est la seule organisation au monde qui se concentre uniquement sur la gestion et la sauvegarde des girafes à l’état sauvage en Afrique. La collaboration avec Sophie la girafe permettra de financer un programme de “translocation” mis en place par la GCF. C’est une action de conservation importante afin d’augmenter leur population et habitat en Afrique. Cette initiative est destinée à développer les petites populations de girafes existantes et à permettre la réintroduction de girafes dans des zones où elles sont peu nombreuses ou localement éteintes.
girafe

@F Lebel

 

Un coffret pour sauver les girafes 

 
Pour récolter ces fonds, Sophie la girafe lance un coffret solidaire “Sauvons les girafes”. Disponible depuis le 1er janvier 2021 dans plus de 85 pays. Pour chaque coffret vendu, 1€ sera reversé à la fondation.
Ce coffret inédit est composé de la complice des tout petits et d’un porte-clés Sophie la girafe qui permettra aux parents d’avoir la réplique à l’identique du jouet préféré de bébé.
Prix du coffret :  17,90€girafe
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.