Mon coup de foudre de février : La Classic Manufacture Worldtimer or rose de Frédérique Constant

C’est totalement déraisonnable mais les accros aux montres de la gente masculine me comprendront. J’ai eu la semaine dernière un coup de foudre pour ce modèle Classic Manufacture Worldtimer. Il permet évidemment de connaître l’heure partout dans le monde d’un seul coup d’œil. Mais c’est presque accessoire pour un tel bijou.  Emblématique de la collection Manufacture de Frédérique Constant, ce garde-temps automatique déjà décliné selon différents costumes, est habillé, pour la première fois, d’un boîtier en or rose 18 carats. Dotée d’un cadran exclusif mettant en scène une fonction heures universelles particulièrement simple d’utilisation, cette globe-trotteuse de style ne sera éditée qu’à 88 exemplaires !Classic Manufacture Worldtime

 

Un peu de technique pour bien démarrer :Classic Manufacture Worldtime

Si je vous décrivais un peu mon coup de foudre du jour d’un point de vue technique …..

Une fois n’est pas coutume. Plutôt que de finir par ce qu’on appelle communément les informations pratiques, les voici en préambule.

Son boîtier est en or rose 18 carats. C’est très dans la tendance et l’éclat ne se ternira pas. Il est même poli en trois parties !

42 mm de diamètre, une taille conséquente mais raisonnable pour un poignet d’homme comme le mien !

Le fond du boîtier est quant à lui transparent avec verre saphir bombé. Cette merveille est étanche à 30 m mais franchement quelle drôle d’idée que d’aller plonger avec !

Le fait qu’il s’agisse d’une édition limitée à 88 exemplaire me donne une raison de plus de vouloir l’offrir à celui qui est unique à mes yeux….

Pourtant, lui aurait préféré un boîtier acier. Le modèle beaucoup mais alors beaucoup plus abordable existe d’ailleurs déjà sous cette forme. Mais alors le cadran n’est plus de ce bleu profond avec la mappemonde anthracite au centre et l’index lumineux. Le modèle au boîtier acier a un cadran gris un peu terne.  Ici les aiguilles des heures et des minutes sont plaquées or rose avec un blanc lumineux. Elles sont par ailleurs polies à la main.
Le compteur date à 6h. Le disque de 24h comporte l’indication jour/nuit. enfin il affiche 24 villes.

La Classic Manufacture Worldtimer donne évidemment l’heure :

En option incluse, les minutes, les secondes ainsi que la date sont aussi de série !

 Vous disposez enfin, d’un indicateur jour/nuit.

Last but not least, le bracelet est en cuir alligator bleu marine avec coutures blanches. La boucle est à ardillon.

Ce n’est pas ma priorité puisque novice que je suis, je m’arrête à l’esthétique mais je sais, en écoutant les accros aux belles montres autour de moi que c’est important voire primordial. Le mouvement est automatique.  (calibre manufacture FC-718 avec date et fonction)

Les heures du monde s’ajustent manuellement par une couronne. Le perlage et le décor circulaire est « Côtes de Genève ». En ayant l’œil averti vous y verrez aussi 26 rubis. L’ autonomie est de 42 heures. La plupart des montres de mon Homme ne garantissent que 24h !

Un peu de rêve et de magie :

Une telle réussite horlogère est l’aboutissement d’une combinaison de facteurs maîtrisée avec brio. La Maison Frédérique Constant ajuste cela depuis plus de trente ans.

Si vous voyagez à pied, à cheval ou en voiture à voile. Que vous mettiez 80 jours ou plus à faire le tour du monde. Vous aurez en permanence les heures du monde entier. A vous le rayonnement international.

A l’usage, les réglages de la Classic Manufacture Worldtimer se font de manière rapide et intuitive, sans risque d’erreur.

Le mouvement, élément le plus prisé des collectionneurs, acquiert une valeur considérable étant estampillé « Manufacture ». Frédérique Constant, véritable manufacture intégrée, a déjà réalisé 29 calibres non seulement développés, mais aussi produits, assemblés et enfin contrôlés au sein de ses ateliers.

Enfin le design de la Classic Manufacture Worldtimer est à a fois pur, classique et par ailleurs intemporel. C’est donc l’assurance de traverser les modes et décennies. La Maison Frédérique Constant est, depuis sa création, garante de l’élégance Swiss Made.

Une série limitée qui fera date

Incarnant ce subtil équilibre, la nouvelle Classic Manufacture Worldtimer présente qui plus est une particularité. En effet, il s’agit d’une série strictement limitée. Pensez donc moins d’une centaine de pièces dotées d’une boîte en or rose 18 carats. Un tel degré de préciosité est rare chez Frédérique Constant. C’est d’ailleurs la première fois dans l’histoire de la Manufacture qu’un tel boîtier est proposé sur ce garde-temps.

Une esthétique raffinée :

Pour ce futur collector, la Maison horlogère a opté pour un cadran d’un bleu intense. Je retrouve ici cette éclat de l’océan qui me rend tellement nostalgique du Pacifique. Le parfait accord avec ce boîtier or rose, éclat de soleil me transporte instantanément. Vers où ? Vers ce morceau du monde qui justement manque au cadran…..sous la mer

Les continents présents émergent, dans un relief gris anthracite aux contours ciselés. A 6h, le compteur de date est guilloché selon un motif soleillé. Là aussi, vous retrouvez une finition traditionnelle de la Haute Horlogerie. L’ensemble est survolé de quatre aiguilles s’accordant sur le ton de l’or rose. Heures, minutes et index sont empreints de matière luminescente pour en faciliter la lecture à faible lumière ambiante.

Autour de ce morceau de mappemonde miniature se déroule le rehaut du Worldtimer, indiquant les 24 fuseaux horaires du monde, avec leurs 24 villes de référence. Afin de préserver la lisibilité du cadran, ce dernier est paré de rouge pour les 12 heures diurnes, et de gris pour les 12 heures nocturnes.

Un ADN soigneusement préservé

Toutes les fonctions de la Classic Manufacture Worltimer s’ajustent par sa couronne. Pas d’inélégants poussoirs qui viendraient altérer la pureté de sa boîte de 42 mm.

Comme pour toutes les créations Manufacture de Frédérique Constant, le mouvement FC-718 de la Classic Manufacture Worldtimer est décoré d’un fin perlage et visible par un fond saphir, garant d’une étanchéité jusqu’à 30 mètres. L’observateur averti y admirera les vis bleuies du mouvement, sa masse oscillante évidée plaquée or rose, ornée d’un satinage vertical et empreinte de la gravure « Frédérique Constant Manufacture ».

15 895 €

Les autres modèles :

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.