« Le régime one Health » : à lire pour rester en bonne santé tout en préservant la planète

Cet ouvrage écrit par Anne Dufour et Carole Garnier, et publié aux éditions Leduc expose comment on peut réconcilier ses besoins avec ceux de la planète. Comment prendre soin de l’une est synonyme de prendre soin de l’autre. Avec toutes les répercussions positives que cela implique.
régime

@FLebel

 

Le livre « One Heath » (une seule santé) en raccourci

 
Cet ouvrage se présente sous forme de 46 questions-réponses concernant comment acheter mieux, gaspiller moins, produire moins de déchets etc. Il explique comment prendre soin des animaux et des plantes est aussi prendre soin de nous-mêmes et des autres. Il propose 100 recettes variées (et faciles à exécuter), quatre programmes développés pour chaque saison, des astuces anti-gaspi et l’abécédaire des meilleurs aliments « one Health »

@FLebel

 

Les 10 bases de l’alimentation One Health :

régime

@FLebel

1 – Se tourner vers une agriculture durable
2 – S’habituer à acheter des produits biologiques
3 – Préférer systématiquement le local et de saison
4 – Si vous vous intéressez aux modes de production, mettre au-dessus de tout le respect du sol
5 – Appuyer davantage son alimentation sur le végétal
6 -Viande, jambon, charcuterie, œuf, fromage… consommer exclusivement des produits animaux de qualité
7 – Manger des aliments bruts que vous cuisinez vous-même 

8 – Si vous avez des enfants, planifier les repas avec eux, les impliquer dans les courses
9 – Moins d’emballages plastiques, plus de vrac, de bocaux… 

10 – Remplacer la cuisson violente et expéditive par des méthodes simples et naturelles 

Que peut-on attendre de positif avec ce régime  « One health » ?

régime

@FLebel

Selon 13 études publiées entre 2013 et 2020, manger bio et selon le régime One health garantit :

  • 50 % de surpoids en moins, 31 % d’obésité en moins 
  • 31 % de syndrome métabolique en moins (= surpoids abdominal + risque cardiaque + risque de diabète + cholestérol + hypertension)
  • de coller davantage aux recommandations du PNNS 4, donc de bénéficier d’une protection santé très accrue

– par ailleurs de manger davantage de végétaux

– ainsi que de consommer davantage d’aliments non seulement naturels, mais aussi bruts, donc moins d’aliments très transformés
– d’être moins exposé aux pesticides – et cela  est vérifié grâce à de multiples contrôles dans les aliments, et aussi des analyses d’urine de consommateurs.

@FLebel

En vente depuis le mois de janvier 

416 pages- 18,90€

www.editionsleduc.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.