Et si on réinventait l’éducation des garçons ?

Christine Castelain-Meunier, sociologue est autrice du livre “Et si on réinventait l’éducation des garçons ?” . Cet ouvrage est paru dans la collection “L’enfance en question”.Education

Pendant longtemps, on se souciait peu de l’éducation des garçons, forts de cette idée qu’ils n’avaient pas de problèmes. Ce qui primait, c’était l’éducation des filles. Il ne fallait surtout pas leur transmettre la traditionnelle condition de la femme. Or, pendant ce temps, les mauvais résultats à l’école, les punitions, les renvois, la violence… se sont accrus et un malaise pesant sur l’éducation des garçons est apparu. Il fut ensuite renforcé par la vague #Metoo. Alors que faut-il faire ? Changer de posture ! Pour s’assurer du bien-être et de la réussite des garçons, sans machisme.

La question de l’éducation des garçons est-elle un enjeu ?

Selon les mots de l’autrice :
Il s’agit d’un sujet majeur ! Celui du respect de l’égalité, mais aussi des garçons. Pour que les garçons soient à l’aise pour assumer plus tard le partage des responsabilités dans une société égalitaire. Nous vivons une période de transition, de sortie du patriarcat. Il s’agit d’une part, de consolider les transformations du masculin et d’autre part, d’éviter le retour de balancier avec l’avènement du masculinisme, du défensif, du suprémasisme. La vie en société dépend des bonnes relations entre les filles et les garçons, les hommes et les femmes. La bonne marche et l’avenir de la société en dépendent.

Un message à transmettre à travers cet ouvrage ?


Il est temps de changer de regard, de posture, de donner un autre sens à l’éducation des garçons. Il convient de les dédiaboliser.  Indiquer le sens et la route à suivre pour favoriser, impulser, une éducation respectueuse d’autrui, de l’égalité, créative, libre et heureuse. L’idée est de proposer de déconstruire un sujet sur lequel pèse une sorte de «malaise». Enfin mettre en lumière des alternatives éducatives, des postures nouvelles, des interrogations saines !

À qui est-ce destiné ?


Ce livre est écrit pour les parents, mais aussi pour les éducateurs, les enseignants et par ailleurs pour les responsables des politiques familiales, pour les politiques enfin pour les domaines : du loisir, de la pédagogie, du spectacle. Mais aussi pour les responsables d’entreprises de jouets, de vêtements, de produits pour fille, garçon, pour homme, femme….



L’éducation des garçons est un thème délicat, pourquoi avoir fait ce choix ?


Il est fondamental d’accompagner les transformations du masculin. En respectant l’égalité et la différence. Car il s’agit de communiquer du sens et une pensée, une philosophie, des réflexions, des ressources, une posture. Cela permet ensuite aux adultes et aux garçons, de construire une personnalité libre, positive, dynamique, constructive, tout en s’assurant par ailleurs du respect de l’égalité des droits entre les filles et les garçons, les hommes et les femmes et en permettant aux garçons de s’épanouir sans être macho et dominateur.

Cet ouvrage a-t-il une vocation pédagogique ?


Bien sûr. L’apprentissage de l’empathie, la théorie de l’esprit, l’intelligence émotionnelle, l’apprentissage du bonheur, de la concentration, de la sérénité…

Retrouvez l’intégralité de l’interview sur l’application Nathan Live

Au sujet de Christine Castelain-Meunier

Sociologue au CNRS et spécialiste des questions du masculin, du féminin, de la famille, de l’enfant, elle est membre de l’Observatoire international du couple et intervenante à l’EPP. Elle est souvent consultée par les ministères mais aussi des entreprises. Elle est par ailleurs à l’origine de la proposition d’allonger le congé de paternité en 2000, mis en application en 2002.
À l’origine du livret de paternité, devenu livret parental. Elle donne aussi de nombreuses conférences. L’autrice intervient souvent dans les médias en France comme à l’étranger. Elle participe à de nombreuses publications collectives.
Elle a publié de nombreux livres dont :
• L’instinct paternel. Plaidoyer en faveur des nouveaux pères, Larousse, 2019
• Le ménage : la fée, la sorcière et l’homme nouveau, Stock, 2013.

Découvrir la collection “L’enfance en question”

éducationUne collection réalisée pour accompagner les parents simplement à découvrir depuis septembre 2020 ! 

Des professionnels (psys, sociologues, pédopsychiatres…) conseillent les parents mais apportent aussi leur expertise pour favoriser un climat familial tant épanouissant que serein.

Des réponses claires et concrètes pour accompagner les étapes clés du développement de l’enfant et ainsi surmonter les difficultés.

Pour chaque thème, non seulement des questions, des réponses mais encore des outils de réflexion et de dialogue.

Enfin des questions d’enfants pour donner des éléments de réponse concrets aux parents.

Et si on réinventait l’éducation des garçons ? 9€, Nathan

éducation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.