Escapade paradisiaque sur l’île des Pins

La crise sanitaire a fait que les habitants de Wallis et Futuna ne pouvaient se rendre durant toute l’année qu’en vacances en Nouvelle Calédonie et vice versa. Cela eut l’énorme avantage de visiter son voisin plutôt que de retourner à Fidji ou d’organiser un road trip en Australie ou en Nouvelle Zélande. Sûrement dommage pour ces terres qui resteront pour nous à jamais inconnues mais nous nous sommes délicieusement rattrapés en passant quelques jours sur l’île des Pins.

ile des Pins

L’île des Pins, Kunie pour les intimes :

Les autochtones mélanésiens ont eu la générosité de faire de cette île située au sud de l’archipel de la Nouvelle-Calédonie, un paradis terrestre pour touristes. Son nom Isle of Pines lui vient de l’intrépide explorateur anglais, le capitaine James Cook. En effet, nous sommes en 1774, lorsque son périple vers la Nouvelle-Zélande l’amène vers cette petite-île du Pacifique.

Seulement 153.2 km² mais un climat tropical océanique toute l’année.

Plages au sable fin, pins colonnaires, eaux turquoise :

ile des pins

J’ai adoré la nature sauvage wallisienne, j’ai aussi apprécié le vert futunien mais comment exprimer l’émotion procurée par ces lieux enchantés ? Ici c’est assez semblable aux îlots de Wallis mais l’aménagement et la propreté en plus. Je pense qu’il serait possible de rivaliser avec un travail conséquent et surtout un sens du commerce et de l’hospitalité que les Wallisiens ne souhaitent pas développer. Dès qu’il est question de tourisme au fenua, beaucoup d’habitants se rebellent violemment.

Sur l’île des Pins, vous trouverez d’assez grandes plages de sable blanc mais aussi une végétation luxuriante ainsi que des grottes à visiter. Les équipements et l’organisation sont rôdés. Pirogues, équipements pour sports et sorties nautiques, location de voiture, restaurants, camping, gîtes et hôtels de bon niveau.

L’île des Pins , un peu d’histoire :

L’île fut peuplée par le peuple autochtone : les « Kuniés ». L’élément central qui dirige la vie des Kuniés est l’igname. La culture de la plantation à la récolte de ce tubercule organise la vie culturelle et sociale de l’île. Par ailleurs, lors de cérémonies religieuses comme les mariages ou les temps de deuil, l’igname est l’élément primordial de la coutume kanak en Nouvelle-Calédonie. La culture Kanak est régie par un Grand Chef, des petit-chefs et des notables, plus communément appelés comme à Wallis, Chefferie ou conseil des Sages.

A l’occasion de votre visite sur l’île, vous pourrez dégusterer le plat traditionnel kanak  le « bougna ». C’est une préparation où l’igname est cuite dans du lait de coco au four traditionne. Elle est accompagnée de viande ou de poisson ainsi que d’autres féculents. Parmi eux, on trouve toute l’année durant, du tarot, de la patate douce, de la banane et du manioc.

L’île se compose de huit tribus. Gadji au nord, Wapan, Touété à l’Est, Ouatchia, Youati, Vao au Sud, Comagna et Kéré à l’Ouest. J’avoue que nous sommes restés trop peu de temps pour nous en rendre compte et faire connaissance.

Lors de grandes cérémonies, les tribus autour du Grand Chef préparent ensemble l’accueil et la venue des invités sur l’Ile.

Activités nautiques :

Je vous conseille de découvrir l’île avec l’équipe familiale de Mana Nautique et ses excursions. Bateau, pirogue, navette… Les îlots n’auront bientôt plus secrets pour vous.

Il suffit de vous inscrire un peu à l’avance. En effet, ces excursions sont réalisées tous les jours de la semaine mais en fonction du nombre de participants.

L’île la plus proche du paradis  :

La balade en pirogue sur la baie d’Upi nous a particulièrement émus. Naviguer au gré du vent durant deux à trois heures sur une embarcation digne d’un film d’aventure, vous transporte hors du temps. Puis se poser sur un îlot, histoire de garder quelques souvenirs dans votre téléphone.Vous pouvez ensuite marcher durant quelques heures tantôt les pieds dans l’eau, tantôt en forêt. Ce sera ainsi l’occasion de découvrir la piscine naturelle proche de l’hôtel Méridien.

Une autre sortie à ne pas manquer est le Safari héritage. Vous partirez avec d’autres touristes sur un bateau à moteur très puissant pour une excursion de toute une journée. Vous découvrirez tout d’abord le coin où nagent tortues et raies Manta. Avec un peu de chance et de bons yeux, vous en verrez probablement. Habitués que nous sommes à Wallis d’une eau à 28 degrés, nous n’avons pas eu envie de rester dans la mer. Vous pouvez donc prévoir pour les frileux, une combi, histoire de profiter pleinement de la faune sous marine.

Détendez-vous sur l’îlot Brosse et participez à des activités traditionnelles. Faites plaisir à vos papilles avec des mets locaux concoctés sur place.

Mana Nautique c’est aussi 10 personnes qui occupent les différents postes nécessaires à la bonne réalisation de ces excursions (pilotes, cuisinières, animateurs, guides…) pour que vous puissiez vous détendre et profiter de cet instant unique.

La force de cette société est d’être une entreprise à taille humaine avec des salariés qui pour certains, travaillent depuis le début de cette magnifique aventure. Tous ces aspects font de Mana Nautique une entreprise familiale et conviviale.

Activités à ne pas manquer :

  • La grotte de la reine Hortense : C’est un site historique, car ce fut un lieu de refuge pour la dernière Reine Hortense. Vous serez subjugués par sa petite forêt humide de grandes fougères arborescentes.
  • La Baie d’Oro (Touété) : On n’y trouve la piscine naturelle avec son petit  lagon aux eaux poissonneuses et colorées. C’est un lieu important pour les Kuniés. Vous trouverez le lit du légendaire serpent « Maghénine ».
  • La Baie de Ouaméo (Kéré) : Lieu de départ pour une sortie en plongée sous-marine.
  • La Baie d’Upi : Accessible  par pirogue  traditionnelle, vous naviguerez au milieu de ces grands rochers sur une belle mer d’émeraude.
  • L’église de Notre Dame de l’Assomption (Vao) : Beau monument architectural et grand lieu pour sa population. On peut voir au-dessus de l’église, la maison de Notre Dame de la Salette. Un sentier vous amènera vers un panorama féérique.

Et encore ….

  • La Baie de St Joseph et Baie des Pirogues (Vao) : Lieu de départ des Pirogues. L’Ile des Pins est le seul endroit en Nouvelle Calédonie, où vous trouverez la construction de pirogue traditionnelle.
  • La Baie de St Maurice (Vao) : Lieu historique où fut célébrée la première messe le 12 aout 1848. On peut trouver des statuts représentant des totems et la stèle du Sacré cœur de Jésus.
  • Les Baies de Kuto et de Kanuméra (Comagna) : Kuto vous marquera par sa longue plage au sable blanc et farineux. C’est dans la Baie de Kuto que le Navire Bético2, le caboteur et le paquebot accostent. A l’opposée, on n’y trouve l’imposant rocher du Kanuméra. Ces lieux furent le siège du Bagne et de nombreux vestiges visibles à nos jours.
  • Le Pic N’ga (Comagna) : Point culminant à 262m au sommet duquel  vous découvrirez un paysage magnifique et un beau panorama.
  • Atoll de Nokanhui : Composé de trois ilots (Nuami, Nuana et Kutemure) C’est un site d’exception accessible seulement par bateau à moteur et par beau temps en pirogue.
  • Cimetière de la Commune (Kéré) : Monuments classés patrimoine provincial, est un mémorial en souvenir des déportés.
  • Grotte de la troisième (Kéré) : Grotte aquatique entourée d’une forêt verte et imposante. Lieu de prédilection pour les plongeurs en bouteille.

Comment vous y rendre ?

 
Vous avez le choix de vous y rendre par les airs ou la mer. Je faire le trajet en bateau afin que nous puissions avec les enfants, admirer le coucher de soleil. Malheureusement en raison du faible nombre de touristes actuellement, le nombre de navettes  est restreint. En effet, le bateau qui effectue la traversée entre Nouméa et l’île des Pins ne circulent que dex fois par semaine. L’avion en revanche vous emmène tous les jours modulo grève ou avarie technique – ce qui arrive !
 

Laissez-vous menez en bateau :

 
 
En éco, confort ou VIP, depuis plus de 10 ans, le Betico 2 assure les liaisons entre Nouméa et l’île des Pins, les Iles Loyauté (Maré, Lifou, Ouvéa). Le Navire peut transporter 355 passagers répartis sur trois classes : économique, confort et VIP et dans une moindre mesure des marchandises et des véhicules.

 Avec le Betico 2, vous voyagez  avec un niveau de sécurité optimal. En effet, la compagnie est certifiée ISM. C’est une norme de sécurité internationale qui garantit l’entretien du navire et le niveau de qualification et de formation des équipages.

Les membres de l’équipage sont originaires de la Nouvelle-Calédonie, de l’île des Pins ou des îles Loyauté. Ils sont donc eux aussi, aptes à vous conseiller sur vos séjours. Vous pourrez même demander une visite de la passerelle du navire, sous réserve de la disponibilité du capitaine !

ouvea

Ouvea

Toute l’année, le Navire desserte l’Ile des Pins, Lifou, Maré et Ouvéa, les autres îles à découvrir autour de Nouméa.

Durant les vacances scolaires, les jours fériés et lors des évènements aux îles, des rotations supplémentaires sont programmées pour vous proposer un plus large choix dans les dates.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.