Pour un regard qui tue, adoptez la spectaculaire pince à épiler de l’Atelier du Sourcil, elle brosse, arrache et éclaire le poil !

Elle a les yeux revolver, elle a le regard qui tue, elle a tiré la première…. tiré quoi ? Ben le poil pardi ! Il est bien connu que travailler ses sourcils est primordial pour sublimer le regard. Marc Lavoine le chante et nous le vivons au quotidien. Mais mon problème avec mes sourcils, c’est généralement un problème de pince à épiler ! pince à épiler

Quand je trouve une pince à épiler qui me convient, je la garde jalousement et avec la crainte de l’égarer ou de la faire tomber. Mais même mes meilleures élèves me déçoivent un jour ou l’autre. Je parle des biseaux qui s’émoussent au fil du temps lorsqu’ils ne rouillent pas dans la salle de bain. Probablement que comme toute lame, je devrais aiguiser la pointe.

Deuxième problème rencontré régulièrement pour ne pas dire chaque matin, c’est celui de la lumière. C’est toujours dans l’ascenseur ou dans un miroir de cabine d’essayage que je me rends compte à quel point mon épilation des sourcils est approximative. Depuis que je suis à Wallis c’est pire puisque je ne croise ni miroir d’ascenceur ni cabine d’essayage éclairée !

Bref pour pouvoir s’épiler les sourcils correctement, il faut les avoir brosser et dans le bon sens s’il vous plait. La bonne lumière qui matraque, celle qui vous donne l’air blafard mais qui ne rate aucun poil. Enfin les biseaux bien acérés qui arrache le poil d’un coup sec et sans bavure.

La pince à épiler révolutionnaire :

Elle a tout, enfin me semble-t-il. Un goupillon qui discipline la ligne des sourcils avant le grand saut. Ce brossage permet de visualiser les poils superflus.

La lampe LED qui fait un focus direct sur vos poils, pas que les sourcils d’ailleurs ! Vous pouvez donc l’emporter partout même dans l’ascenseur. Les retouches sont possibles où que vous soyez, il faut juste un miroir.

Les bords sont biseautés avec précision et finesse pour un retrait des poils sans casse. Notre pince à épiler avec lumière et goupillon Stylbrow se range impérativement dans son élégant pochon de velours noir. 28€ (pas énorme avec autant de qualités)

Pour compléter la mise en beauté de votre regard, l’Atelier du Sourcil vous propose d’une part une mine correctrice Minéclat et d’autre part  deux mascaras amplificateurs de volume.

La mine correctrice :

pince à épiler

Il atténue à la fois les rougeurs, les cernes, illumine l’arcade sourcilière et camoufle si besoin les imperfections du visage. Super pratique avec sa mine qui avance comme un stick, ce crayon jumbo s’applique et s’estompe facilement. Sa texture mate en fait un incontournable de la trousse maquillage de secours dans le sac à main. 3 teintes disponibles 14€50.

Le mascara de la mort qui tue :

Enfin on y presque, vous allez pouvoir sortir…. Il ne vous reste plus qu’à définir votre regard. C’est l’affaire d’un bon mascara Volumacils. Alors au choix, vous vous faites un regard de ‘biche’ avec des cils gainés, même les plus fins. Votre frange sera recourbée comme démultipliée. Soit autre option, vous choisissez le regard de ‘BICHE’ avec un volume ultra spectaculaire. Le mascara Volumacils+Ultra Volume se charge de délivrer 6 fois plus de texture qu’une brosse classique.pince à épiler

Volume extrême, sans excès ni paquet car ce serait il est vrai du plus mauvais effet !

(Volumacils ou Volumacils + : 24€)

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.