Gozo, un aperçu du paradis sur terre dans un petit flacon Jéroboam

C’est à l’occasion de l’inauguration de la première boutique Jovoy au Qatar que François Hénin rencontre Abdulaziz Al Ajail pour la première fois. L’entrepreneur Qatari, toujours entre deux avions, parcourt le monde et profite en effet de chaque escale pour s’informer sur tout ce qui touche au parfum, sa passion véritable.
Avide de découvertes, il est toujours à l’affut d’une expérience gustative, mais aussi, et surtout, olfactive. Que ce soit dans des plantations, des adresses secrètes où l’on trouve, ici, du vrai bois de oud, là, un parfum vintage, ou dans un laboratoire de parfumeur, il est toujours à l’affut d’une sensation qui restera gravée dans sa mémoire.
Un jour, Abdulaziz Al Ajail raconte à François son expérience de ce qu’il considère comme un aperçu du paradis sur terre : l’île de Gozo.Gozo

Gozo a un aspect magique qui lui est propre :

A la croisée des mondes et des temps, elle comporte des vestiges de l’installation passée.  Parfois aussi on y ressens la trace de la domination successive par les Phéniciens, les Romains, les Arabes, les Siciliens, Les Britanniques ou encore les Français. Sur la côte, ses criques sont comme des cartes postales surréalistes. Le soir tombé les vents semblent mêler là des effluves d’Afrique, ici d’Europe. Nous sommes effectivement à la croisée des continents, en terre méditerranéenne, généreuse, solaire et riche de saveurs à la fois si simples, subtiles et riches.Gozo

L’idée de retranscrire son souvenir en parfum va rapidement devenir un challenge entre les deux passionnés. Ensuite c’est comme pour tous les autres extraits de parfums Jéroboam, le parfumeur indépendant Vanina Muracciole qui va s’atteler à retranscrire en parfum, la vision artistique de Abdulaziz Al Ajail.

 Ensemble, ils accordent les notes et composent un extrait de parfum, musqué, enrichi de notes boisées qui se mêlent à la bergamote et au safran.

Deux ans après le début du projet, c’est à l’occasion d’une soirée exceptionnelle au prestigieux Mall Al Hazm de Doha que GOZO fait ses premiers pas. Désormais on trouve le précieux nectar dans l’ensemble des boutiques Jovoy et depuis l’été 2020 dans une poignée de boutiques emblématiques.

Du noir au Orange, entre chaleur et sensualité :

Pour la première fois, la marque parisienne Jéroboam rompt ses codes historiques et troque son noir et or pour un Orange qui n’est pas sans évoquer des souvenirs heureux. La fragrance, un puissant floral boisé et épicé, parfaitement mixte, irradie des facettes florales sensuelles teintées de subtiles pointes d’épices sur un socle de muscs d’une part, de bois précieux et par ailleurs de notes modernes d’ambroxan.


Une fragrance riche de saveurs à la fois si simples, subtiles et florissantes, … naturellement intitulée Gozo.

Informations pratiques :

Gozo, floriental épicé, le flacon de 30ml, 100€.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.