Aborder le sujet du cancer avec nos enfants ?

Octobre Rose et la multiptude d’opérations dites commerciales nous a amenés malgré notre expatriation dans nos contrées lointaines à aborder le délicat sujet du cancer. Non pas que les grands n’en parlent pas. Hélas nous avons dans notre entourage proche déjà “eu à faire” à des amis malades ou des parents décédés. Il s’agissait plutôt cette fois des plus jeunes. cancer

Le cancer expliqué aux enfants :

Peut être vaut-il mieux aborder le sujet des maladies dites “graves” avant qu’elles ne touchent de trop près nos enfants. A Wallis et Futuna le cancer est la deuxième cause de mortalité (20% des décès en progression) avec 34 nouveaux cas chaque année. Le cancer du sein est le plus répandu des cancers, suivi du cancer de l’utérus chez des femmes assez jeunes. Mais fort tabagisme actif, obésité, diabète, absence d’activité physique augmente les facteurs de risques.

Chez les hommes les principaux cancers sont ceux des poumons (merci la cigarette), de la prostate et de l’estomac. Ici dans le Pacifique ou stress et pollution ne sont pas des facteurs prédominants, le cancer est une maladie liée au mode de vie. Alcool, tabac et MST sont les principaux responsables. Ce sujet est peu abordé à l’école mais un service de prévention existe et les collégiens le savent.

Nos enfants se sont liés d’amitié avec l’héroïne Zita de Boule à Zéro. Chaque tome aborde un thème en rapport avec le cancer. Ici il s’agit de la réaction des proches confrontés à la maladie d’un membre de leur famille. Peur, colère, dépression, culpabilité sont autant d’émotions dont on peut parler. La difficulté de communication que ce soit avec le malade, le personnel soignant, les médecins est traité avec humour mais lucidité.

Par une aventure pleine d’humour :

Les aventures pleines d’humour et de tendresse d’une petite fille hospitalisée qui se prénomme Zita. Cela fait déjà 10 ans qu’elle se bat depuis sa chambre d’hôpital contre le cancer.
Ici, tout le monde l’appelle « Boule à Zéro ». Elle 13 ans et habite au 6e étage. C’est l’étage réservé aux enfants.

Au fil du temps et en raison de sa bonne humeur, elle est devenue malgré elle la mascotte de cet hôpital. Sa solitude s’explique parce que sa mère est du genre courant d’air et que son père l’a abandonnées lorsqu’elle n’avait que quatre ans. 

En effet, c’est en apprenant que sa… « petite fille chérie » était atteinte d’une leucémie qu’il a disparu.

Mais la dans le tome 8, il débarque …..Après 7 tomes d’absence, comment va donc réagir notre Boule à Zéro ?

Le fantôme de la chambre 612 c’est 48 pages de détente et de réflexion à la clé. / 10€90 aux éditions Bamboo.

Les poupées Barbie Fashionistas :cancer

Mattel a développé une ligne de poupées Barbie dans le but d’aborder la diversité. 176 modèles de poupées composent cette gamme, avec 8 types de corps, 35 tons de peau et 94 coiffures. Concernant la poupée Barbie sans cheveux, le fabricant explique : “Si une fille subit une perte de cheveux pour une raison quelconque, elle peut se voir reflétée dans cette collection.” Notre poupée sans cheveux est actuellement vendue moins de 13 € en ligne.

Barbie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.