Dédramatiser l’épreuve du pot en la transformant en progrès pour nos grands petits !

L’histoire a pour fil conducteur, deux jumeaux qui découvrent la propreté. Le pot, ça sert à quoi, développe de façon intelligente et ludique, les démarches de la propreté chez les jeunes enfants. Et vous, quelle approche avez-vous de cet apprentissage ? JVC vous raconte tout !le pot

De nombreuses questions sont posées au jeune lecteur qui devra ouvrir les rabats pour découvrir les réponses.

  • Je peux jouer avec mon pot ?
  • Comment faire pipi dans mon pot ?
  • Et caca ?
  • Et les toilettes, c’est quoi ?

Les nombreux rabats et les jolies illustrations raviront votre enfant et l’inciteront à devenir propre !

Les couches ou le pot ? Et vers quel âge ?

Ayant accompagné déjà 8 enfants vers la propreté, j’ai eu un aperçu assez vaste des configurations. Mon aînée est devenue propre assez tôt. Déjà à 1 an et demi, l’été aidant, la plage et le jardin de sa mamie, elle s’est débarrassée de ses couches. J’ai trouvé cela normal. Ou plutôt, je n’en ai pas fait toute une histoire car ce fut très facile.

Ensuite sont venus les jumeaux, des garçons. Il est de notoriété que les garçons sont propres plus tard que les filles…. Peut-être ! Je n’ai pas fait de forcing mais il se trouve que nés en février, il était question de les scolariser en septembre alors qu’ils avaient 2 ans et demi. C’est encore leur mamie qui a géré l’été précédent d’une main ferme dans un gant de velours. Ils sont rentrés de vacances, propres le jour. Il y eut très peu d’accidents et uniquement lorsque je me suis passée de couches la nuit.

Pour les suivants, ce fut plutôt vers trois ans, lorsqu’ils rentraient à l’école. Les uns, nés au printemps, avaient encore quelques mois pour se voir proposer le pot. Mais en appartement c’était moins sympas évidemment. L’école achevait généralement l’apprentissage. Lorsque le jour de la rentrée on me disait : “Ah non, pas de couches, madame….”

Il n’y eut qu’un ou deux pantalons mouillés. Pour Loulou, nous sommes arrivés à Wallis peu avant son troisième anniversaire. On avait déjà fait un long travail d’approche sans grand succès. Mais l’école ici étant plutôt très très souple, je l’ai mis d’abord avec sa couche les premiers jours. Rapidement j’ai retiré la couche puisqu’il rentrait déjeuner à la maison. Ensuite même pour la sieste à l’école, il n’en eut plus besoin. Par ailleurs, pour ce qui est de la nuit, la question s’est réglée “entre hommes”. Lorsque j’ai dû partir quelques semaines en métropole, Loulou fut couché par son papa qui n’avait plus du tout envie de nettoyer les fesses de son fils adoré le matin …. Il a retiré la couche de la nuit, nous avons eu pas mal “d’accidents” mais avant son quatrième anniversaire l’affaire fut réglée avec succès.

La surprise c’est Ennéa-Lou qui la provoque. En effet, âgée de 15 mois, elle va déjà chercher le pot dans les toilettes et s’installe dessus. Elle y cale aussi sa poupée presque tous les matins ! Comme quoi, chacun a son rythme. Inutile de s’inquiéter, cela vient en son temps, mais cela vient avec certitude !

 Informations pratiques :

Le pot, ça sert à quoi, un album à avoir chez soi, avec des petits ! Un album cartonné publié chez Usborne. 8€95 / 12 pages / février 2020

Du même auteur chez Usborne : C’est quoi ….le caca ?

Une collection “C’est quoi…” des Editions Usborne qui répond, de façon simple et imagée à quelques questions d’enfants. Une façon aussi d’aider les parents ou les aînés à expliquer tout un tas de réalités ou de concepts parfois compliqués à affronter pour les grands bébés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.