Même sous le soleil du Pacifique, Louis-Octave en pince pour le monde agricole

Avant de vivre à Wallis et Futuna, nous étions à Marseille. Autant dire que vivre en pleine ville dans un appartement ne lui avait guère donné l’occasion de découvrir la campagne. Mais depuis l’an dernier, grâce au monde des jouets et à notre vie au milieu de la verdure, difficile de l’appeler provinciale ou campagnarde, Louis-Octave, Loulou pour les intimes, se découvre une passion pour le monde agricole. Il est même très bien équipé pour mettre en scène tracteurs et bétails. Il est fan de salopettes et de casquettes, bref la panoplie est quasi complète pour notre prochaine destination qui sera probablement rurale.

agricole

En plein soleil, règle numéro 1 : se Protéger !agricole

Ici le soleil brille mais il tape aussi. Ca démarre le matin à partir de 8h et l’intensité ne baisse que vers 16h l’après midi. Alors depuis près d’un an et demi, je houspille les enfants mais Loulou en particulier pour qu’ils portent des casquettes dès qu’ils restent un peu longtemps dehors. Même son de cloche en ce qui concerne les manches des tee-shirt. Elles doivent être longues (en principe !) car personne ne se tartine assez consciencieusement de crème solaire pour se permettre d’avoir les bras nus.

Pour ce qui est des couvres chefs, en fonction des goûts de Loulou, j’ai trouvé un grand choix parmi les casquettes et bonnets de marque agricole

Mais en attendant de recevoir notre commande, je lui ai fait une casquette-maison !

C’est ainsi qu’il a retrouvé des modèles parmi ses marques préférées comme JOHN DEERE par exemple. Ce sont de loin ses casquettes favorites. Pour moins de 20 euros sa tête est protégée, garantie sans UV. Pour ceux qui vivent dans l’hémisphère nord, il existe par ailleurs des bonnets bien chauds qui permettent de jouer à l’exploitant agricole même par temps de neige.

Mais cela peut aller aussi du bandama classique noué bien solidement à la casquette qui recouvre les oreilles et l’arrière du cou.

Nous avons même trouvé un modèle de casquette en coton, très féminin qui pourrait bientôt devenir un hit des collections printemps-été 2020 !

Peut-être faudra-t-il bientôt y ajouter un masque mais pour le moment Wallis et Futuna par bonheur est encore épargné par le coronavirus. Lorsqu’il faudra s’équiper, je pense que Loulou aura très envie d’un masque Playmobil. Reste à savoir s’ils seront d’ici là, homologués.

Après la panoplie agricole, les jouets :

Sur la plupart des sites d’enseignes de jouets tout comme sur le site Marketoy. com, vous trouverez toutes sortes de modèles dans la gamme miniature agricole. Que vous optiez pour un tracteur MASSEY FERGUSON, une chenille articulée JOHN DEERE ou une pelleteuse CAT, attention, les tarifs peuvent rapidement s’envoler.

Nous nous sommes beaucoup amusés à Futuna lorsque Loulou a reçu sa miniature CAT. Ce fut donc l’occasion de présentations avec le modèle géant !

On trouve toutes sortes de produits associés. Des véhicules d’une part, mais aussi des figurines et accessoires pour venir compléter les mises en scène. Elles sont d’ailleurs souvent très suprenantes pour nos esprits trop cartésiens de parents.

Et bien sur, Louis-Octave sait mettre à profit son stock de Playmobil et de miniatures BRIO pour organiser son exploitation agricole au mieux de son imagination.

Comments: 1

  1. Mon cher Loulou,
    Je vois que tu t amuses toujours avec tes playmobiles tu es trop mignon. Tu grandis trop vite… un gros bisou de tata Patou..
    Un gros bisous à toutes la famille.
    Patricia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.