Lire , à quoi bon ? Un débat de la collection Philophile chez Gallimard jeunesse

Dans la collection Philophile chez Gallimard jeunesse, découvrez en famille un nouveau thème abordé. Qu’est-ce que lire ? Pourquoi lire ? Quelles opérations intellectuelles et affectives sont mises en jeu dans la lecture ? lire

Lire et ses bienfaits :

En demandant à mes enfants quels étaient selon eux les points positifs puisés dans la lecture, j’ai eu un feu d’artifice de réponses. Elles ont en effet fusé au point que je ne suis pas certaine de les restituer toutes ici.

L’avis des enfants :

Selon Noé, la lecture permet de garder son cerveau en éveil. Et ainsi de ne pas perdre nos capacités. Il voit déjà sa mère oublier la liste des courses. Peut être redoute-t-il que je souffre si jeune d’Alzeihmer !

Un roman en nous transportant dans un autre univers, peut nous détendre. La distraction permet de faire un break dans notre quotidien souvent chargé de soucis. C’est le conseil d’Enora à sa mère surbookée ! Evidemment lire des textes spirituels ou des livres sur le développement personnel aura un effet accentué sur certaines personnes.

S’enrichir des nouvelles informations qui vous donneront matière à réflexion. Mon père me répétait beaucoup de choses inutiles selon moi, anxiogènes et pessimistes. Pour autant je lui reconnais la vérité de cette maxime que je tente de transmettre à nos enfants.
Tu peux tout perdre dans ta vie. Ton emploi, ton argent, l’amour que tu croyais être de ta vie, ta santé, mais personne ne pourra jamais te prendre ton savoir et tes connaissances.


Nous répétons souvent à Hermine qui a le champ lexical d’un moineau que plus elle lira, plus elle découvrira de nouveaux mots. Une façon ludique d’enrichir son vocabulaire. Que ce soit pour parler au quotidien ou pour rédiger ses devoirs écrits. J’espère toujours que ses lectures influenceront sa propre manière d’écrire.


Faire travailler son cerveau :

Suivre le cours d’une histoire c’est à dire comprendre un livre, nécessite de se rappeler de tout un tas d’informations. Des personnages à l’action en passant par les raisons, les motivations, le vécu de chacun d’entre eux, toutes les actions secondaires s’entremêlent à l’action principale. Cela oblige donc à créer de nouvelles synapses (des zones de contacts entre les neurones) et cela solidifie les synapses existantes. Vous augmentez vos capacités de rétention de mémoires à court terme et votre humeur est ainsi régulée !
Enora, 10 ans s’est découvert une passion pour les énigmes policière. Sa capacité d’analyse des détails lui permet de comprendre l’intrigue. Lire améliore l’attention et la concentration. Toute son attention est dirigée vers l’intrigue du roman.
Il parait même qu’un quart d’heure de lecture avant de se mettre au travail génère une meilleure concentration par la suite. Même si vous lisez dans les transports en commun. Reste à ne pas rater la station !
Enfin la lecture peut être un plaisir gratuit. Les bibliothèques existent pour cela.
Si, par malchance, vous habitez comme nous, un endroit où la bibliothèque est très restreinte, la plupart des médiathèques proposent un e-service pour télécharger les livres en format pdf sur votre liseuse, iPad, ou ordinateur.


Le livre :

Pourquoi s’imposer une activité qui peut paraître lente et fastidieuse en comparaison des multiples occupations qu’offrent les nouvelles technologies ? On dit souvent que lire, c’est «s’évader», comme si nous étions des prisonniers insatisfaits de notre condition. Mais n’est-ce pas surtout l’occasion de réfléchir à qui l’on est et à la société dans laquelle on veut vivre, de penser à ce qui structure notre rapport au monde et aux autres ? La lecture nous élève vers ce que l’on peut être de meilleur.

10€ / 48 pages chez Gallimard Jeunesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.