Ce que j’emporte toujours à l’îlot avec les enfants 1/2

Ce que mes enfants adorent par dessus tout ici à Wallis, c’est d’aller passer quelques jours à l’îlot. En fait l’île de Wallis est entourée de plus d’une quinzaine d’îlots coralliens encore parfois appelés motu. Alors que nous décidions d’y passer quelques heures ou quelques nuits, l’annonce est déjà une fête. Toute la famille adore et le dépaysement est unique. C’est important lorsqu’on vit sur un île fermée sans réellement de communication avec l’extérieur, sans vie sociale au sens où on l’entend en métropole. Une façon aussi de s’extraire des réseaux sociaux pourtant indispensables lorsqu’on est expats avec un bout de famille resté de l’autre côté de la terre.

îlot
 
C’est la présence de ces nombreux îlots éparpillés dans le lagon autour de l’île principale, qui a parfois donné à Wallis le nom d’îles Wallis. Au fil temps, cet ancien volcan s’enfonçant, il a laissé apparaître un récif corallien et un lagon ouvert sur l’océan.

Cette île d’origine volcanique compte aussi quatre passes. Pourtant, une seule, au sud, est navigable. C’est la passe Honikulu.  Le cargo Southern Pearl l’emprunte par exemple, toutes les cinq semaines environ pour approvisionner Wallis en vivres. Il livre aussi les caisses maritimes des résidents, comme nous ! Elle permet en outre aux pêcheurs, de parfois nous rapporter d’excellents poissons des profondeurs comme le brème. 

En 1943, la passe de Honikulu fut élargie pour permettre le passage des navires de guerre américains. En effet, l’armée américaine avait alors installé une base militaire à Wallis. Ces travaux ont quelque peu atténué les violents courants traversant cette passe.

A l’ouest, on trouve les trois autres passes Avatolu, Fuga’uvea et Fatumanini.

Séduits par l’histoire des îlots, retrouvez-les bientôt sur cette page !

Notre kit survie :

Chaque fois le rituel est identique. La joie de l’annonce, la réservation du bateau, il existe plusieurs taxi boats pour vous conduire sur l’îlot de votre choix. Selon les marées votre temps sur place sera plus ou moins long.

Pantalon Zeeman

Si nous décidons de juste passer la journée à l’îlot, nous emportons deux glacières. La première est réservée aux boissons et glaçons. La deuxième contient le picnic.

Pantalon Zeeman

La natte est généralement plus utile que les serviettes puisque vous séchez très vite en sortant de l’eau. Par ailleurs, non indispensables mais bien utiles, ce “Lamzac” de Fatboy et le siège de Loulou que Chouquette a annexé depuis ce week-end.

Trousse de secours, indispensable à l’îlot, c’est Romy qui s’en charge. Elle contient la biseptine, les compresses, du ruban adhésif type Sparadrap. Une bonne pince à épiler est utile. Du paracétamol pour les débuts d’insolation.

Des casquettes ou chapeaux de soleil, de la crème SPF 50, résistante à l’eau. Choisissez la de préférence parmi les marques soucieuses de la préservation des océans. Laboratoires de Biarritz, Ecran et quelques unes chez Pierre Fabre comme Klorane sont de bons compromis.

La gourde au charbon :

Une gourde pour Loulou, son dernier coup de cœur est la gourde au charbon trouvée chez Nature et Découvertes (800ml, 24€95). L’enseigne commercialise aussi le bâton de charbon seul pour votre carafe de salon. C’est du charbon de Binchotan, un charbon actif japonais. 8€95, il tient 6 mois si au bout de trois mois vous le trempez dans l’eau bouillante.

Ce bâton de charbon filtre les impuretés de l’eau. C’est un produit engagé et zéro déchet.
Lorsqu’on sait que chaque minute sont vendues dans le monde 1 million de bouteilles en plastique, on y réfléchit !

Il améliore le goût de l’eau du robinet. Ce filtre naturel absorbe les impuretés de l’eau telles que la chlorine. Depuis quelques jours l’eau à Wallis a un goût très chloré. Et bien la seule eau qui est super bonne à boire, est celle qui a séjourné au moins une journée dans notre gourde au charbon.

La bouteille (tritan, liège, acier inoxydable et silicone) est très résistante et s’emporte sans problème partout.

Attention de la laver à la main, avec de l’eau chaude et une brosse pour bouteilles. Le joint en silicone du bouchon est amovible et résistant au lave-vaisselle. Ne jamais laver le charbon actif. Ne pas utiliser le charbon actif dans des eaux parfumées, sirops, infusions aux fruits ou thés.

Les couverts en bambou, le top pour l’îlot :

 

Excellent vin à consommer avec modération

 

Des kits couverts en bambou comme ce pochon en coton bio. Il contient 1 couteau, 1 fourchette, 1 cuillère, 1 paire de baguettes, 1 paille et son goupillon en acier inoxydable pour la nettoyer. 9€95 par personne ! Oui c’est un investissement mais ça vaut le couppour nos nombreux séjours à l’îlot.

Nos tasses Matcha en grès :

La collection Matcha d’Habitat s’inspire de la cérémonie du thé. Elle évoque l’artisanat et la simplicité de la matière. Idéal donc à l’îlot. Les produits de cette gamme sont réalisés en grès et recouverts d’un émail réactif. Celui-ci s’agglomère à la cuisson pour offrir un aspect irisé au produit.

Avec son design épuré et sa couleur sobre, ce lot de 2 tasses à café reprend les codes du Wabi-Sabi. Ce concept esthétique japonais valorise la matière et l’imperfection de la fabrication. 14€90 le coffret de 2 tasses.

Pour le café, c’est la thermos si on reste dormir. Sinon c’est du café soluble et de l’eau qui chauffe rapidement sur les braises.

Pour y passer la nuit, l’équipement est un peu moins sommaire. Mais reconnaissons que partir en week-end à 9 n’est jamais évident.

Nous emportons des tentes moustiquaires, des tapis de sol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.