Quand Lady Di portait des slippers ornés des lettres LOVE… Louboutin s’expose.

Depuis le 26 février 2020, le Palais de la Porte Dorée présente une exposition consacrée à l’œuvre et l’imaginaire de Christian Louboutin . A la fois flamboyant et audacieux, ce créateur de souliers est devenu au fil des ans une figure incontournable du monde de la mode. Cette expo donne l’occasion de plonger dans l’univers foisonnant du Maître-es-souliers, dans un lieu qui lui est cher et qui a vu naître sa vocation.Louboutin

Des souliers précieux

Les œuvres présentées sont issues de la collection personnelle  de monsieur Louboutin ainsi que des prêts de collections publiques.  L’expo offre aux visiteurs bien d’autres merveilles chères à l’artiste, nourri par la passion des voyages. Comme des vitraux réalisés par la Maison du Vitrail, un palanquin d’argent sévillan ou encore un cabaret sculpté au Bhoutan. Chef d’œuvre de l’Art Déco, le palais de la Porte Dorée a toujours abrité un aquarium tropical. Rien d’extraordinaire alors de découvrir l’une des premières créations de Christian Louboutin : le soulier Maquereau. Et que l’affiche signalant l’interdiction de porter des talons aiguilles dans le musée lui ait inspiré le soulier « Pigalle ».
Quant au titre de l’expo, l’artiste explique :   « L’Exhibition[niste] est un titre qui m’est venu assez rapidement. C’est un jeu de mots entre exhibition en anglais qui signifie exposition et le fait de révéler une partie de soi aux autres. S’exhiber c’est se mettre à nu. Une exposition, c’est s’exposer ».

L’éclectisme de Christian Louboutin 

Les souliers exposés s’articulent autour de thématiques révélatrices des gouts de l’artiste : la couture, les voyages, les extrêmes de la fantaisie et de l’innovation technique. Christian Louboutin se joue de l’art décoratif et de l’ornement. Son but : sublimer la femme et ses multiples facettes. L’exemple teinté de nostalgie : la paire de slippers ornés des lettres LOVE, inspirée par la vision de la princesse Diana, seule devant le Taj Mahal, l’air mélancolique. « Love, pour que jamais elle n’oublie combien elle est aimée ». « Et aussi, je me suis dit qu’en croisant ses jambes, si elle regardait ses chaussures, cela ferait « vélo » et que cela la distrairait… »

Les fameuses semelles rouges…

Aujourd’hui, la Maison Louboutin fondée en 1991 demeure une maison indépendante. Une indépendance qui donne au maître la liberté d’être libre et instinctif. Constamment en éveil et à l’écoute de ce qui l’entoure, il développe au fil des rencontres, voyages et conversations, de passionnantes collaborations. Ainsi, il travaille avec des artisans au Bhoutan, au Sénégal, en Inde, au Mexique. Et avec des artistes tels que Dita von Teese, le photographe David Lynch et le chanteur Mika. C’est d’ailleurs Mika qui est à l’origine de la première collection pour hommes de la Maison en 2009. La signature : les célèbres semelles rouges… En 2014, la Maison a lancé Christian Louboutin Beauté. Avec des collections florissantes de souliers et une ligne complète de sacs à main et petite maroquinerie, la maison Christian Louboutin compte désormais plus de 160 boutiques à travers le monde.

Informations pratiques :Louboutin

Du 26 février au 26 juillet 2020
Palais de la Porte Dorée 
293 avenue Daumesnil- 75012 Paris
Copyright visuels Frédérique Lebel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.