Barbie élargit sa gamme sous le signe de la diversité et du bien-être

Ma première poupée Barbie, je l’ai reçue quand j’avais déjà 10ans. Toutes mes copines en avaient déjà plusieurs. Il y a près d’un demi siècle, offrir une poupée Barbie représentait, je pense, un cadeau plus conséquent qu’aujourd’hui. J’ai très exactement en mémoire le prix de cette poupée qui portait une robe de princesse rose et sa coiffure de star assortie. Elle avait coûté 100 francs. Cela ferait aujourd’hui 15€ et c’est le prix d’une poupée de début de gamme. Finalement en 40 ans, le prix n’a pas bougé alors que le prix de la baguette a lui été multiplié par 6 ! Cette poupée est donc devenue beaucoup plus accessible, plus populaire au bon sens du terme. C’est aussi la poupée la plus diversifiée du marché. Voilà pourquoi Mattel annonce aujourd’hui le lancement de nouveaux looks inclusifs au sein de la ligne Barbie Fashionistas.

Barbie

Barbie et la diversité :

Les enfants vont à présent découvrir que leur poupée peut être sans cheveux. Sans être eux-mêmes passés maître dans l’art de la coupe. En effet, qui n’a jamais coupé les cheveux de sa poupée ? Cette poupée “chauve” a pourtant toujours l’air d’un top model (12€99, sept 2020). Elle est d’une élégance exceptionnelle. Je ne suis pas convaincue que cela soit le reflet de la vérité. Mais est ce le but recherché par Mattel ? Par ailleurs la marque a repris aussi les symptômes du vitiligo. Cela m’a rappelé qu’une mannequin célèbre atteinte de cette maladie, marchait actuellement sur les podiums internationaux (12€99). Vous trouverez encore, un modèle portant une prothèse dorée (12€99, sept 2020) ou un Ken aux cheveux longs implantés (12€99).

Enfin Mattel met en vente le tout premier Ken roux, là franchement, je n’ai pas compris pourquoi je n’ai jamais vu en rayon jusqu’ici des poupées Barbie rouquines même si je savais qu’il en existait.

Les efforts de la marque pour diffuser auprès des enfants cette diversité portent leurs fruits. En effet,  en 2018, plus de la moitié des poupées vendues dans le monde furent choisis parmi ces modèles. Parmi les dix best-sellers, sept intégraient la diversité. La poupée sur une chaise roulante connut un immense succès au Royaume-Uni. Mais à l’échelle mondiale, c’est une poupée ronde à la coupe afro qui remporte les plus grandes ventes.

Le bien-être, ça cartonne même chez les petits :

La nouvelle ligne de poupées sur le thème du bien-être va cartonner. Peut-être sont-ce les mères qui, adoptant la slow life, la cool attitude, le rythme de la tortue, influencent leurs enfants.Barbie

BarbieDepuis quelques années, les activités destinées au bien-être émotionnel connaissent un essor fulgurant auprès du public féminin. C’est ainsi que le yoga (+ 63 %), la méditation (+ 90 %) mais aussi les massages et autres prises en compte de soi, font rêver petits et grands. En 2020, Barbie fait ainsi découvrir aux enfants tous les bienfaits de prendre soin de soi au travers du jeu.

Les tarifs varient en fonction du nombre d’accessoires de 18€99 à 36€99.Barbie

Ces nouvelles poupées viennent donc rejoindre les quelques 170 modèles différents présents dans cette gamme depuis 2015.Barbie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.