Prendre soin de soi durant ces 40 merveilleux jours après l’accouchement : le mois d’or

Durant des années parfois, on imagine ce que sera la naissance d’un enfant, de notre enfant. Pendant de longs mois, la mère vit en symbiose totale avec son futur bébé, qui pour elle en tous cas, souvent en est déjà un à part entière. Quelques fois cette communion a lieu à trois voire plus lorsque la fratrie s’y met. Et un jour, une nuit, en l’espace de quelques heures qui deviennent certaines fois une bulle temps indéfinissable, tout s’accélère. Que se passe-t-il ensuite ? Comment vit-on après l’accouchement que l’on soit du côté féminin ou masculin de ce miracle. A chaque naissance ses émotions. Au sein même d’une même famille, les naissances peuvent se suivre sans du tout se ressembler. Il en va de même en ce qui concerne cette symbiose qui n’est pas non plus forcément automatique.
Le duo mère-enfant si on a la chance de pouvoir laisser de côté les douleurs physiques, flotte dans cette bulle de bonheur suspendue dans le temps. Indéfinissable, inimaginable, mais pour autant réalisable cette fusion idyllique est inoubliable pour peu que l’on réussisse à ne pas se laisser envahir.naissance


Après l’accouchement et plus tard encore :

Certaines mères sont catégoriques. Elles détestent être enceintes. Elles ne supportent pas le changement de leur corps. Ou encore, elles n’aiment pas se sentir incapables de faire tout ce qu’elles font habituellement.
Vient ensuite ce qu’on appelle communément les suites de couches. Appellation peu glamour, convenons-en. Alors que la jeune maman soit passée par une voie basse, une épisio, une césarienne, des spatules, une ventouse et bien d’autres réjouissances encore. Ou que tout au contraire, elle ait eu le bonheur de vivre un accouchement naturel, physiologique, les semaines qui suivent la naissance du ou des bébés, est une période charnière.
Dans l’idéal, il faudrait pouvoir consacrer un temps totalement dédié, dévoué à la fusion maman-bébé.
Imaginez-vous un peu, 9 mois ou presque, ces deux là ont vécu l’un pour l’autre, l’un avec l’autre et d’un coup, plouf ! La séparation. On dessoude et chacun doit endosser un nouveau rôle. Une maman d’une part qui parfois ne se sent pas très sure d’elle. Et un  bébé par ailleurs qui plonge dans un monde pas forcément super cosy.
 

 Le post-partum :

 
Ces semaines après l’accouchement sont éprouvantes pour la mère comme pour le nouveau-né. Manque de sommeil, fatigue, douleurs, baby blues… Les jeunes mères se retrouvent souvent seules, les émotions a fleur de peau, pour affronter une phase de bouleversements. Il n’y a pas que la mise en place de l’allaitement qui peut poser problème.
Cette période représente un enjeu majeur pour la santé future de la mère. Dans de nombreuses cultures, elle fait ainsi l’objet de soins adaptés (bandage du bassin, massages, conseils en nutrition…).
Ce guide est une invitation à vivre pleinement ces premières semaines. Il indique comment se préserver des difficultés en mettant en place des pratiques (yoga, méditation, shiatsu, soins du périnée, EFT…) et une organisation adaptée, avec l’aide des proches.

Informations pratiques :

 
400 pages / 20€ aux Presses du Châtelet

Un ouvrage essentiel pour favoriser la rencontre de la mère et de l’enfant ! Retrouvez aussi les podcasts et vidéos en ligne pour encore plus de détente.
Visitez le blog : www.lavoiedelafamille.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.