La galette des rois vue depuis le Pacifique

En arrivant à Wallis, je me suis demandée les premiers jours ce que j’allais manger. Il y avait peu de fruits frais contrairement à l’idée que je m’étais faite et qui est véhiculée sur la flore paradisiaque. Clairement votre récolte se limite aux pamplemousses, bananes, papayes et noix de coco tout au long de l’année. Par moment et selon la saison, vous trouvez tantôt des goyaves -très peu sucrées mais au parfum enchanteur-, quelques corossols et caramboles, puis en fin d’année, des avocats “mouse” costauds et crémeux à souhait, des ananas qui n’arrachent pas la bouche car les locaux savent enlever les “yeux”. Enfin, vers Noël arrivent le Graal. Les mangues sont délicieuses mais attention les chauves souris appelées roussettes les aiment autant que nous. Elles viennent la nuit. Un bruit caractéristique trahit leur présence pourtant discrète. Mais la galette dans tout ça ?

 

Quelle galette à Wallis ?

Ici la galette se fait plutôt avec du manioc ou des bananes de différentes variétés. Certains beignets aussi ont la forme d’une galette. Et puisque comme je l’ai déjà raconté, il règne un roi à Wallis et deux sur Futuna, on ne tire pas les rois comme c’est d’usage en métropole ! Ce serait probablement mal vu:-(

Si les wallisiens savaient à côté de quelle délicieuse gourmandise ils passent en ne mangeant pas de galette en janvier…. Pourtant il n’est pas très difficile d’en fabriquer. En effet, même si l’approvisionnement en matières premières est régulièrement très limité, on trouve dans le supermarché de l’île, de la poudre d’amande, des œufs locaux, du sucre et du beurre de Nouvelle Zélande, du Rhum fidjien, bref de quoi réaliser une fantastique galette.

Après cinq ans de restriction en PACA où la brioche des rois fourrées de fruits confits était bien plus répandue que la pâte feuilletée enveloppant la frangipane, je garde un œil jaloux sur les créations parisiennes.

Le gâteau des rois façon pâtissier :

2020 annonce l’Année du Rat affectueux et charismatique, séduisant et créatif.
Chez Mariage Frères, deux nouvelles galettes des rois qui vont satisfaire les becs sucrés. Et pour accompagner ce goûter, un nouveau thé bleu au parfum doux et fleuri avec des nuances d’agrumes vient enrichir la collection festive Thé des Signes. La couleur de l’infusion se pare de séduisantes nuances bleutées. Les baies de goji, signature de la collection thé des signes apportent à la composition des accents agréablement acidulés et dynamisants.

Une boîte en forme de pagode laquée d’un turquoise profond abrite cet irrésistible thé de l’année du rat. 100g / 26€

La première, la galette des rois Vert Amande au parfum délicat du thé Vert Provence. Des notes de fleurs de lavande et fruits mûrs, elle est nappée de pâte d’amande au thé Vert Amande. 8 personnes / 45€

La deuxième, la galette des rois Amandier Blanc s’habille d’un feuilletage noir brillant. Elle se compose d’une onctueuse frangipane au thé Marco Polo Sublime. Elle est nappée de pâte d’amande au thé Amandier Blanc.  Les deux sont aussi gourmandes que surprenantes ! 8 personnes / 45€

L’avis de JVC : C’est une merveille pour les yeux et un délice pour le palais. Elle n’est ni grasse, ni trop sucrée, juste légère comme il faut.

galette

Disponibles à partir du 2 janvier 2020 dans tous les salons de thé parisiens Mariage Frères et à emporter sur commande au 01 46 22 18 54 ou www.mariagefreres.com

ndlr : Rassurez-vous, entre temps j’ai rapidement adapté mes goûts. J’ai aujourd’hui beaucoup trop d’aliments locaux que j’adore.

Chez Paul, 130 ans de complicité :

Dans les boulangeries Paul, les galettes seront garnies à souhait pour l’Epiphanie.
Cela fait déjà 130 ans PAUL est complice de bons moments de partage !
Cette année, le feuilletage pur beurre est plus fondant. La grande nouveauté est la galette des Rois au citron cédrat, à découvrir pour son goût riche et étonnant.
Une nouveauté donc avec une recette frangipane au citron, garnie de morceaux de citron cédrat confits. À retrouver dans certaines boutiques PAUL seulement. Pour 4 pers, 14€90
Celle composée de feuilletage pur beurre et de morceaux de pommes est à 3,30€ la part. (Pour 4 pers 14,40€ / pour 6 pers 18€50).
Vous opterez pourtant peut-être pour une généreuse frangipane pure amande plus classique. (La part 3,30€ / Individuel 3,40€ / 4 pers 14,40€ / 6 pers 18,50€ / 8 pers 21,30€)
Enfin le produit régional, typique de fin d’année. Une pâte briochée à la fleur d’oranger saupoudrée de sucre perlé et décorée de fruits confits. (Disponible en 4 formats : de 2€65 à 11€20 ).
 

La Maison du chocolat, un style unique :

 
Dans l’intimité des rois, la galette participe à u n art de la dégustation sans cesse réinventé. Iconique au style unique, la « Ganache des rois » de Nicolas Cloiseau* bouscule le genre. Le chocolat s’offre en majesté.
Sa texture soyeuse et fondante souffle de nouvel les sensations. Amandes  caramélisées et ganache se mesurent dans une attraction déconcertante. Dans leur légèreté, les notes onctueuses du chocolat, finement moussées, explorent le contraste addictif d’amandes croquantes et grillées. L’épais fourrage aérien se love dans un écrin de feuilletage maison juste caramélisé. Solaire et savoureuse, la Ganache des Rois entre en scène.
« GANACHE DES ROIS » au chocolat craquant 48€ pour 6/8 pers.
« GANACHE DES REINES » au chocolat nature 7€ en individuelle  / 32€ pour 4/6 pers / 45€ pour 6/8 pers.
Fèves vendues à l’unité : 7.70€
À déguster à peine tiédie. Disponibles en boutique début janvier 2020

Si vous êtes invités chez Angelina :

La galette des rois est le dessert qui permet de prolonger la nostalgie des Fêtes autour d’un moment festif, convivial et gourmand.  Cette année, La Maison Angelina a imaginé une galette traditionnelle, réalisée dans les règles de l’art, mais aussi une création inédite et renversante autour des saveurs signatures de la Maison : le marron et le chocolat. Alors qui aura la fève ?

La Galette des Rois à la Frangipane 

Chez Angelina, on ne revoit pas ces classiques.  Star incontestée de l’Epiphanie, la galette des rois à la frangipane fait partie de ces recettes intemporelles. Afin de satisfaire les amateurs de cette version traditionnelle, le Chef pâtissier Christophe Appert et ses équipes proposent une pâte feuilletée dorée, divinement croustillante renfermant une généreuse frangipane à l’amande. Les plus chanceux pourront se targuer d’y avoir trouver une jolie fève Angelina. Cette galette des Rois, au croustillant et à la saveur parfaite, en fera fondre plus d’un. En individuel : sur place 7.30€ / à emporter 5.90€ / 4/6 pers : 27€ / 8/10 pers : 49€ (2 fèves).

Celle des Rois chocolat-marron

Saveurs signature de la Maison Angelina, le chocolat et le marron se subliment brillamment dans une galette des plus gourmandes. Sous la pâte feuilletée inversée se love une subtile ganache chocolat-marron parfumée, alors que les brisures de marrons confits au sirop, viennent apporter délicatesse et croquant. En individuel : sur place 8€ / à emporter 6.60€/ 4/6 pers : 30€ / 8/10 pers : 54€ (2 fèves)

Galettes disponibles du 1er au 19 janvier 2020.

Les nouvelles fèves de la Maison Angelina sont à l’effigie des produits phares qui en font son succès. Une jolie tasse de chocolat chaud, le fameux Mont-Blanc, mais aussi des éléments architecturaux emblématiques du salon de thé rue de Rivoli tels que sa mosaïque ou sa célèbre porte d’entrée. Ces charmantes fèves désigneront à merveille la reine et le roi d’un jour. Coffret de 4 fèves à 30€.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.