Comment garder les formes sans en rajouter à Wallis 1/2

Avant de m’installer à Wallis, j’avais tout juste mis au monde une magnifique Chouquette de 4kg. Neuvième du nom, elle m’avait avec la bonté qui la caractérise, laissé quelques 8kg à charge sur la balance enfin sur les hanches et alentours. Tous mes amis, bien pensants, avaient balayé d’un revers de la main ce “détail de formes”. “Tu vas manger du poisson du lagon à profusion. Il y aura tous les fruits exotiques rêvés… Tu vas fondre au soleil !” Bref tout un tas d’inepties quand on connaît un minimum les îles. En arrivant ici, le poisson se cherche chaque matin comme un trésor puisqu’au moindre “coup de vent” ( nœuds tout de même), les pêcheurs, rares, restent dans le lagon redoutant l’océan. Les fruits c’est, à part les bananes super light (au sens de rare) et les pamplemousses, en saison seulement. Avec l’automne, les papayes arrivent enfin à profusion. Pour Noël nous aurons des mangues, des ananas et des avocats. Mais le reste de l’année c’est assez maigre.  Bref ce n’est pas du côté de la nourriture qu’on s’allège. Quand par dessus le marché, on a comme moi une capacité d’adaptation exceptionnelle qui vous fait aimer l’igname, les croquettes de tarot, les frites de manioc et la purée de patate douce ….. Le tableau est posé !

formes

Pour être en formes il fallait trouver une solution :

Le wallisien n’aime pas se mouiller. Or il pleut très souvent ici et sans prévenir ! Le wallisien utilise donc sa voiture de façon généreuse. S’ajoute à cela une température oscillant entre 27 et 32° selon la saison. Les voitures sont toutes climatisées ce qui n’est pas le cas de nombreuses maisons. Donc le wallisien parcourt une moyenne de 135km par jour en voiture sur une île qui dans la plus “grande longueur ” compte 14km !!! C’est à peine croyable mais la seule explication que j’ai trouvée à cet usage intensif de l’automobile est le besoin de clim !

Vous pouvez rire !

Me rendant compte que je n’avais aucune activité physique ici puisque l’école des enfants est à trois minutes à pied après la flaque d’eau, j’ai réfléchi comment bouger mes formes ! La piscine est arrivée en tête des activités potentielles. En effet, j’ai la chance, le bonheur, le privilège de pouvoir nager quand je veux. Ou plutôt lorsqu’il ne pleut pas.

Pas possible de se baigner dans le lagon à moins de 30 m de la côte à cause du lisier de cochon rejeté dans l’eau. Oui c’est un des problèmes de l’île qui sera résolu d’ici peu grâce à un réseau d’assainissement.

Allez, allez, on trottine :

Le principal équipement sportif, le club de voile Vakala et l’assoce de Va’a mise à part, est le stade. Loulou l’appelle Fikafika. En fait son nom est Kafika. Je me rends donc chaque matin à Kafika pour faire une dizaine de tours de terrain. Ne croyez pas que ce soit simple. Je suis en effet tout sauf sportive et de plus je déteste courir. Sauf après une bonne affaire et encore ! Pourtant je m’astreins à trottiner entre 4 et 5 km selon ma persévérance. Malgré les jours ou plutôt les semaines qui passent, ce devoir que je m’impose…. (allez un peu de philo) ne me libère pas plus. Cela reste une corvée. formes

Un bon équipement pour faciliter l’entraînement :

Pas la peine d’espérer s’équiper au fenua. Et même si j’avais trouvé des baskets, elles m’auraient coûté une fortune. Je me suis donc équipée chez Décathlon via internet. Mais comme l’enseigne ne livre par sur le territoire, il a fallu trouver une âme dévouée à Paris et une autre à Nouméa. Attention les prix pratiqués à Nouméa sont supérieurs à ceux affichés sur le site. Logique, la distance joue en ma défaveur !

Chez Décathlon vous trouverez tout ce qu’il faut pour faire du running même assez intensément. Brassière, short, tee-shirt et baskets existent en version Running appelé Run Dry. Les matières sont super légères. Je ne transpire pas ou presque pas. J’apprécie le confort des jupes-shorts. Je les porte à même la peau. Au départ j’avais uniquement acheté des corsaires longs. Question d’âge, de pudeur et d’endroit… Aujourd’hui je ne cours qu’en mini short. Difficile de porter encore un corsaire long avec la chaleur ambiante.

4€ le T-shirt en noir ou corail / 17€ la jupe-short en noir / 5€ la brassière basique attention mon modèle taille tellement étroit que j’ai dû racheter du XL alors qu’en théorie je fais du S !

Le service client mécontent m’a répondu de suite pour me signaler que le taillage de ce produit serait revu.

Mais comme le sport ne fait pas tout, retrouvez ma sélection de soins qui accompagnent mon programme de remise en formes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.