Lorsque La Fille au cœur de dragon fut dévorée par Enora-Diane

Lorsque la suite du Dragon au cœur de chocolat est arrivé à Wallis, Enora-Diane s’est jeté dessus. Ce sont certes les vacances, mais il est certain que ce sont ce genre de lectures qui ont totalement “perverti” ma fille en CM2 à la lecture. Plus possible de lui faire ouvrir un cahier de vacances pour une leçon de maths ou d’anglais ! Non, elle dévore notre bibliothèque. Mais avant d’être tombée sur des romans comme ces deux tomes de Stephanie Burgis  ou avant Tobie Lolness par exemple, la lecture était une action mineure dans son quotidien de grande petite fille !

dragon

L’avis d’Enora :

J’ai adoré lire cette histoire. Elle est remplie d’action, de mouvements décrits en détails. Les émotions sont exprimées. Et je ressens très bien le courage de Silke, notre héroïne. Prête à tout pour libérer ses parents prisonniers des fées, elle apprend à devenir Demoiselle d’Honneur. Elles sait donc distraire les gens avec ses histoires. Sa meilleure amie Aventurine ainsi qu’un prince héritier l’aideront sans relâche.

Résumé de  cette histoire de dragon :

Le Cœur de chocolat est devenu le lieu le plus en vue de Drachenburg. Aventurine brille en cuisine et les histoires de Silke attirent toute la ville… Même la princesse héritière, qui fait d’elle son espionne au palais. De complots en trahisons, entre trolls sanguinaires et fées cruelles, le don de conteuse de Silke suffira-t-il à sauver sa ville et sa famille ?

La suite du «Dragon au cœur de chocolat»: action, disparition, dangers, dragons, un zeste d’impertinence, et toujours plus de chocolat ! 352 pages / 16€ chez Gallimard Jeunesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.