Découverte du travail des abeilles wallisiennes : si le miel du Pacifique m’était conté

Les enfants et moi aimons beaucoup le miel. Sans en manger tous les jours, nous le dégustons dans les yaourts fait-maison ou sur un bon morceau de baguette couvert de beurre si possible aux grains de sel ! Quand on ne naît pas breton on le devient….Le miel permet de me donner meilleure conscience quant à l’adage : la gourmandise est un vilain défaut. Puisque tout le monde dit que le miel est bon pour la santé, c’est forcément un blanc seing pour être gourmand… au moins de miel ! Et justement je viens de découvrir que les abeilles wallisiennes sont des ouvrières hors pair. En goûtant le miel d’Adam, j’ai mis la cuiller dans le pot et le doigt dans l’engrenage. Je crois bien qu’il va me falloir passer régulièrement dans cette miellerie traditionnelle.

miel

S’inspirant fortement du savoir faire familial, Adam a pris la suite du travail de son père. Cet auto entrepreneur apiculteur, fabrique son miel de Wallis depuis 17 ans. Il envisage à terme l’exportation des produits fabriqués pour permettre le rayonnement d’un savoir faire territorial et l’exportation du “made in Wallis“.

Une miellerie, trois miels :

Si au départ le père d’Adam avait ses ruches dans le nord du territoire, son fils produit aujourd’hui trois miels très différents. Le premier c’est le miel de Hihifo. Il est foncé, plutôt liquide et assez consensuel. Il vient donc du nord du l’île  de Wallis.

Les deux suivants sont le résultat de fleurs et d’arbres, butinés au sud de l’île. A Mua d’une part et au centre à Hahake Mata Utu d’autre part. Eux sont plutôt dorés et clairs. Leur texture est plus élastique et tapisse le palais. Leur goût restent plus longtemps en bouche. Ils sont tous les trois très liquides.

miel

La Cave de Wallis

Depuis quelques jours, vous pouvez trouver chez Adam directement ou à la Cave de Wallis, une déclinaison crémeuse du miel Masabeille. Il est très sucré et assez fort en goût. Ce n’est pas le préféré de mes enfants qui pourtant sont vraiment fans de cette version tartinable. Quelle joie de ne pas s’en mettre plein les doigts le matin avant de partir pour l’école !

A la découverte du miel et des abeilles :

 Non ce n’est pas un remake de la célèbre série télé des années 90. Il s’agit en fait de journées comme les 24 août 2019 et 14 septembre 2019 consacrées à la découverte de la passion d’ Adam.

Vous avez envie de découvrir le monde des abeilles et rêvez d’être apiculteur le temps d’une journée ?


Masabeille vous entraîne, en famille, entre amis, ou entre collègues, au cœur d’une journée apiculture.
Pour vous inscrire, contactez l’organisateur à contactmasabeille@gmail.com, au 827130 ou via messenger.

Pour vos commandes :

Pot de miel local 1kg = 3 000 francs pacifiques direct chez le producteur. Ce miel est aussi en vente à la Cave de Wallis par la gentille Marylin.

Pour ceux qui veulent encore plus de sensation, achetez un pot du mélange Miel -Aloe Vera – Whisky, une cuillère avant chaque repas pendant une dizaine de jours devraient faire office de cure détox. Ca ne sent pas top mais le goût n’est pas du tout celui ni du Whisky ni de l’odeur de la mixture ! Lancez-vous !

L’autre jour, lors de notre visite, nous avons eu la chance de rencontrer la très jolie wallisienne exilée à Dubaï, à l’origine du logo de la marque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.