JVC a aimé la série “Les compagnons de la libération”

 

Tout comme la trilogie sur le Général de Gaulle, cette nouvelle série de trois tomes parle d’Histoire mais pas que ! Les compagnons de la Libération se présente sous forme d’une bande dessinée mais les dessins sont en rapport avec la gravité du sujet. Personnages aux visages ciselés, regards pénétrants, couleurs choisies avec soin. Le lecteur accrochera de suite avec la présentation historique ou laissera l’album de côté. C’est selon JVC un excellent support à mettre entre les mains de nos ados pour se familiariser avec l’Histoire. Les faits concrets sont racontés de façon haletante. Le récit défend des valeurs patriotiques et met en avant la notion du service. Trois albums à avoir pour les lire, les feuilleter, les prêter selon l’occasion.compagnons de la libération

L’homme du 17 juin : Pierre Messmer

Scénario : Catherine VALENTI
Dessin : Philippe TARRAL
Couleur : Fabien BLANCHOT

Lorsque le jeune sous-lieutenant Pierre Messmer entend à la radio que le maréchal Pétain a demandé l’armistice aux Allemands, il n’en revient pas. Pour lui, c’est inadmissible, on ne peut pas cesser le combat. L’armistice s’apparente à une trahison. Il ne voit qu’une seule solution : désobéir, car désobéir à un traître, c’est son devoir de Français.  Avec Jean Simon, soldat comme lui, celui qui deviendra ministre des Armées, puis Premier Ministre, prend la route de l’Angleterre, prêt à livrer le combat de sa vie à l’invitation de De Gaulle : celui de la résistance.

L’homme qui commanda la 2e DB et libéra Paris : Général Leclerc

Scénario : Jean-Yves LE NAOUR
Dessin : Frédéric BLIER
Couleur : Sébastien BOUET

Fin 1940, le colonel Philippe Leclerc, aux ordres de de Gaulle, décide d’attaquer Koufra, une oasis libyenne située à plus de 1 500 km. La mission semble démentielle, car il faut traverser la ramla, un sable dans lequel les voitures s’enfonceront, puis la hamada, le reg, la roche mise à nue par le vent. Sans compter ces montagnes qui culminent à plus de 3 000 mètres. Le tout sans routes, sans cartes, sans point d’eau et avec le vent. Pourtant, avec 400 hommes et 56 véhicules, Leclerc va tenter l’impossible pour mettre en déroute l’armée italienne.

Jean Moulin parmi les compagnons de la libération

Scénario : Jean-Yves LE NAOUR, Thomas RABINO
Dessin : MARKO, HOLGADO
Couleur : Sébastien BOUET
Le troisième tome paraîtra le 21 Août 2019

L’homme qui unifia la résistance : Jean Moulin

Après leur débarquement en Afrique du Nord, en novembre 1942, les Alliés soutiennent le général Giraud pour contrecarrer les plans de De Gaulle. Mais l’homme du 18 juin n’est pas du genre à se laisser écarter de l’échiquier politique. Sur le terrain, dans la France occupée, Jean Moulin œuvre pour unifier la résistance. Mais si coaliser les mouvements combattants est déjà difficile, les faire cohabiter avec des responsables politiques de tous bords s’avère presque impossible. Pourtant, De Gaulle fait venir Jean Moulin à Londres et le charge de créer le Conseil National de la Résistance…

Chaque tome des compagnons de la libération est au prix de 14€50 aux éditions Grand Angle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.