Comment à la maison nous fabriquons notre lait de coco

Plus de soucis d’allergie au lactose. Depuis que nous vivons à Wallis, j’utilise presqu’exclusivement du lait de coco ! Pour être exact, par lait de coco, j’entends tous les produits dérivés de ma noix de coco. Tout d’abord son eau donc ; les fafine aiment la boire fraîche. Ce n’est pas au goût de nos enfants. Alors nous l’utilisons pour la cuisine. Ensuite je stocke quelques heures mon lait de coco au réfrigérateur ce qui me permet ensuite de l’écrémer. Avec un écumoire, je retire la crème qui s’est formée. Elle est très épaisse et si je la stocke encore un peu au froid, elle prend la texture du beurre. Je vous ai raconté tout ce que je peux réaliser avec cette crème. L’huile n’est qu’une petite part de ma production maison bio. Quant au lait écrémé qui reste alors dans mon récipient, je peux l’utiliser en cuisine et surtout en pâtisserie. Vos crêpes seront plus légères et délicieuses si vous remplacer le lait ou l’eau par du lait de coco avec ou sans eau de coco.lait de coco

Du ramassage au pressage :

J’organise un grand jeu entre nos enfants. Celui qui me rapporte le plus de noix de coco de la palmeraie gagne une surprise. Comme ça les enfants courent et je récupère, allez, au bas mot, 17 fruits en moins de dix minutes.

Là intervient la force. Il faut retirer la bourre des noix. Pour cela nous utilisons un pic métallique sur lequel nous enfonçons le fruit avec la bourre. Là c’est une question de technique pour retirer la bourre, récupérer la noix comme nous la connaissons en métropole.

Ensuite vous prenez une machette pour fendre la coco en deux – bien au milieu- au dessus d’une bassine propre.

Vous récupérez ainsi l’eau de coco. Les gens ici la boivent car elle est ultra rafraîchissante et nutritive. Et en plus elle est gratuite. Tout le monde a des noix de coco sur un de ses terrains.

Il n’est pas autorisé ou au moins mal vue de ramasser des noix de coco qui ne seraient pas sur votre propriété. Même une noix de coco qui traîne depuis trois jours sur le bas côté appartient à un propriétaire ! Pour autant, je me bats chaque semaine avec ces femmes qui viennent “piller” les hibiscus encore en boutons devant la maison. Ces fleurs encore fermées servent ensuite pour fournir les colliers de fleurs et à fleurir les nombreuses églises de l’île.

Ici d’ailleurs, les noix de coco sont données aux cochons. Comme le tarot, le manioc, le fruit à pain, lorsqu’ils ne sont pas consommés par les propriétaires.

Et la pulpe : 

Ensuite vous prenez votre demi noix de coco et vous arrachez la pulpe avec la machine. Cette pulpe est délicieuse à manger telle qu’elle. Vous en aurez plein les dents mais quel régal.

Puis pressez la pulpe de coco après avoir mise dans un sac de riz vide. Au fur et à mesure que vous pressez, le lait coule dans le récipient du dessous. C’est après cela que vous récupérez la pulpe sèche. Avec cette dernière c’est congolais ou farine de coco.

Ma prochaine étape. Tenter de faire de la farine de coco à partir de la pulpe sèche.

L’huile de coco fait briller mes cheveux :

Appliquez quelques gouttes d’huile de coco sur les pointes de vos cheveux, ils seront nourris en profondeur. Grâce à sa richesse en vitamine E, K et en fer, vous les rendez plus brillant et soyeux ! À utiliser avec parcimonie cependant, car si vous en abusez, vos cheveux graisseront. En particulier si vous en mettez au niveau des racines.

L’huile de coco nourrit ma peau :

Anti-oxydante, l’huile de coco lutte contre le vieillissement cutané de notre peau. Cure de jouvence, elle hydrate la peau, l’apaise et la tonifie. Et en plus, elle sent délicieusement bon ! Je la trouve même addictive.

L’huile de coco redonne de l’éclat à mon visage

L’huile de coco au réveil hydrate le visage. C’est un geste idéal avant d’appliquer le maquillage. Il redonne un coup d’éclat au teint. Il lisse aussi la peau avant la pose d’un fond de teint ou d’une poudre.

L’huile de coco me donne un sourire de star :

En hiver ou avec les lèvres gercées, l’huile de coco hydrate les lèvres et soulage les crevasses.

L’huile de coco rend mes dents blanches :

Quelques gouttes d’huile de coco sur les dents les rendraient plus blanches !  De plus, grâce à ses propriétés anti-bactériennes, elle protégerait l’émail. Ça donne envie de s’y mettre non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.