Le Petit Ballon va vous faire voir la vie en rose

Le Petit Ballon, c’est un acteur incontournable du vin nouvelle génération. En effet, son concept c’est l’abonnement de vin mensuel ainsi qu’un ton décomplexé et ludique. Le Petit Ballon s’adresse aux personnes qui aiment le vin mais qui, pour la plupart, n’y connaissent rien. Si vous vous y connaissez, c’est encore mieux, car les vins proposés sont tous goûtés et sélectionnés par Jean-Michel Deluc, Maître Sommelier de l’enseigne. Et la sélection est plus que réussie.
Le petit Ballon

@F. Lebel

La meilleure preuve : depuis sa création en 2011, la marque a su s’imposer et séduire 100 000 abonnés. Cela représente donc un million de bouteilles expédiées.
 

Cet été, le petit Ballon lance la saison des rosés  :

 
Des rosés bonne humeur qui se boivent sans ostentation, tout en charmant avec délicatesse. Des rosés qui accompagnent les dîners de joyeuses tablées sur les terrasses, au jardin, ou fenêtres grandes ouvertes. Cette année, Jean-Michel Deluc est parti sur la route des vins de Provence à la recherche de pépites rosées. Et il les a trouvées. En effet, parmi 130 cuvées testées, dix ont été retenues, dégustées par l’équipe du Petit Ballon, mais aussi des amateurs, pour en sélectionner seulement deux. Deux incontournables parés de la talentueuse plume de l’illustratrice qui manie les mots avec brio : Mélody Leblond.
 
 

« L’avis en rose », un AOP Côtes de Provence issu de l’Agriculture Biodynamique

 
C’est au Domaine de la Navicelle que la fine équipe du Petit Ballon a découvert une perle rosée à prix tout doux. Grâce à sa proximité avec la mer, le Domaine de la Navicelle révèle ainsi un vin frais et délicieusement gorgé de soleil. Une pépite qui exprime la générosité du terroir à travers des cépages propres à un rosé provençal de grande qualité : grenache, cinsault et le fameux tibouren, méconnu en France… Un très ancien cépage qui, paraît-il aurait été rapporté d’Anatolie par les romains. Un vin biodynamique au rose tendre, à la trame fruitée puis florale, et à la minéralité signant le meilleur terroir de Provence. 
 
7,90€ prix abonné – 9,90€ prix public 
 

« Un vin c’est tout », IGP pays du Gard :

 
Pour certains, le bio n’est pas le premier critère de sélection. Pour eux donc, l’équipe a dégoté une petite merveille au cœur des vignobles du Gard. Un rosé pure souche du pays gardois qui joue la carte de la tendresse d’une part, de la fraîcheur et de la légèreté d’autre part. La robe d’un rose framboise lumineux entraîne vers une trame fruitée, florale et aérienne. Un rosé de fête et de convivialité par excellence.
 
5,90€ prix abonné – 7,90€ prix public  

Deux boutiques à Paris

Paris Saint Lazare 8ème Paris Commerce 15ème

43 rue du Rocher 79 rue des Entrepreneurs 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.