A Wallis, les tongs c’est une philosophie

tongs

@jevouschouchoute.fr

Lorsque le 1er janvier j’emballais nos trop nombreuses affaires en partance pour Wallis, une amie m’a dit sur un ton bien trop assuré : Laisse tomber les chaussures, les enfants iront pieds nus et tu ne porteras que des tongs ! Je continuais à emballer soigneusement mes escarpins, mes baskets, mes Todd’s même, dans les caisses maritimes prêtes à être gerbées dans le conteneur de 20m3 tout de même.

A Marseille, les tongs c’était pour la plage :

 

Louis-Octave rechignait à les porter car il les perdait. C’était évidemment sans compter avec les astuces wallisiennes. Il nous a suffit de coudre un élastique en tissu derrière les tongs de Loulou pour qu’il apprenne en quelques jours non seulement à marcher jusqu’à l’école mais même à courir sans forcément se prendre un gadin.

@jevouschouchoute.fr

A Marseille, nous nous étions familiarisés avec les tongs. Chacun en avait une ou deux paires et elles servaient le week-end pour aller à la plage. Nos magnifiques chaussants migraient l’été venu, vers La Baule pour prendre le frais.

Premiers jours sur place, la météo wallisienne a tenu ses promesses. Pluies diluviennes, vent, chaleur humide. Alors comme de décembre à avril, il pleut plus de la moitié du temps, inutile voire dangereux d’emporter vos chaussures surtout si elles sont en cuir. Cette mise en garde vaut aussi pour les vêtements et le cuir travaillé.

Si vous n’avez pas une clim permanente, vous verrez apparaître partout des taches de moisissure.

Vos chaussures ne sécheront pas entre deux averses. Vous risquerez de glisser sous la pluie ou plutôt dans une grosse flaque.

Alors que si vous êtes en tongs, vous avez plusieurs choix : les garder aux pieds ou les retirer pour marcher plus vite et moins de risques de tomber.

Mes ados me racontent qu’au collège, les enfants retirent leurs chaussures pour courir sans les abîmer.  Même au stade, les locaux courent souvent en tongs ou pieds nus sur le revêtement brûlant.

Les “claquettes” solides pour toute la famille :

tongs

@jevouschouchoute.fr

Alors pour éviter notre mésaventure, choisissez des tongs de bonne qualité. En effet, Loulou en est à sa deuxième paire grignotée en quelques mois. Ca ne vous arrivera pas avec les tongs Ipanema. L’élastique pour les petites pointures y est déjà et la semelle n’est pas dans une mousse qui donne juste envie de mordre dedans.

tongs

Love Tropical Ivory 22£ / Summer Fun Coral Cat 20£

Fini le stress de trouver du cirage, il n’y en a quasi jamais ici. Vous économisez les chaussettes. Moi j’en porte encore dans mes baskets pour courir au stade mais dans quelques mois je tournerai peut-être en tongs comme les locaux !

Moi qui ne conduisais pas en arrivant il y a quelques mois, je sais à présent conduire en tongs. Débrayer ne me terrorise même plus lorsque je me rends compte trop tard que j’ai pris le volant en claquettes comme on les appelle ici.

Bon pour le conseil pratique, ne venez pas les acheter à Wallis. Elles sont en effet au double du prix de métropole ou du site internet de la marque !

Alors que pensez-vous de notre choix de motifs pour cet été ?

tongs

serviette Hermès @jevouschouchoute.fr

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.