Et un jour… j’ai décidé de faire la tortue

Alors posons le décor, vous allez verdir d’envie (comme le gazon de la couverture). Pauline est ma plus ancienne amie d’enfance. Comme elle est de quelques mois mon aînée, j’ai évidemment suivi ses conseils avec attention. Et tout d’abord, j’ai pris mon temps pour lire son dernier roman. Je l’ai déjà regardé en me faisant mon petit film juste à partir de la première de couverture. Puis j’ai lu les premières pages…. Et là j’ai forcément retrouvé avec délice telle une petite madeleine, une famille que j’avais -au moins en partie- connue, aimée. Mamie Zen -et maintenant vous saurez tout- elle m’a préparé des goûters à moi aussi quand j’avais l’âge de Tom et Léo. Donc moi, qui suis à l’opposé mais alors deux diamètres plus loin de la tortue j’ai savouré ces 160 pages pendant que j’allaitais mon bébé presque tout neuf ! Mon pincement au cœur fut de voir diminuer les pages qui me restaient à découvrir. Promis ici à Wallis, les tortues  ne sont plus que dans l’océan Pacifique, il y en a au moins une terrestre. Et c’est en partie grâce à Nathalie !tortue

Rien ne sert de courir il faut partir à point dit la tortue :

Ce roman émaillé de conseils psy ne peut laisser aucun parent indifférent. Peut-être d’ailleurs plutôt les mères qui ont régulièrement le sentiment de courir toute la journée. Tant parmi les mamans citadines se partagent entre leur vie professionnelle et personnelle. Elles ne se partagent elles sont plutôt disséquées en fait. Les pères quant à eux sont probablement plus organisés, ils n’arrivent jamais en retard aux réunions parents-profs eux ! En tout cas pas le notre de père.

Le conseil de JVC :

Telle Mamie Zen, je me permets de vous conseiller. Alors ne tardez pas trop pour lire l’histoire de la vie voire de la révélation de Pauline. Les idées, les astuces, les suggestions que vous y piocherez ne sont pas bien compliqués à intégrer dans votre quotidien. Peu importe la taille de votre famille, plus encore si elle est comme la notre, recomposée, prenez ce livre à la fois comme un guide, une détente, un cadeau à faire à votre sœur, votre meilleure amie. Moi je sais déjà à qui je dois absolument l’envoyer.

Ah, au fait, gros bisous à vous Elisabeth !

Résumé :

Pauline est une jeune femme à la trentaine pétillante. Elle a tout pour être heureuse avec son amoureux, ses deux enfants et son job de journaliste. Pourtant, Pauline s essouffle. Elle court toujours, veut tout bien faire et a le sentiment d y arriver de moins en moins. Retrouver le sens des priorités Un jour, alors qu elle est une fois de plus (de trop ?) en retard pour aller chercher ses enfants à l école, Pauline a une révélation : le rythme qu elle s impose et qu elle inflige à ses deux fils n est plus tenable. Il est grand temps qu elle appuie sur « pause » et qu elle redéfinisse ses priorités. Les clés pour changer de tempo Mais par où commencer ? Arrêter de se dépêcher ? Se débarrasser des contraintes inutiles ? Plus facile à dire qu à faire. Il lui faut tout reprendre à zéro. Petit à petit, elle va retrouver la saveur de l essentiel. Pépites d enfance éclairantes, rencontres déterminantes, paroles de sages à retenir, leçons de vie à savourer… Pauline nous emmène sur son chemin du slow parenting. « Rien ne sert de courir, il faut partir à point. » La morale de la célèbre fable de Jean de la Fontaine n a jamais été autant d actualité ! Le roman inspirant de Nathalie Desanti nous apprend à faire la tortue et nous donne les clés pour mieux profiter de la vie avec ceux qui nous sont chers. À savourer lentement… mais sûrement ! envie de changer plein de petites choses dans sa vie pour être plus zen, plus présent avec ses enfants. Un roman l’air de rien très pédagogique.

Et un jour… j’ai décidé de faire la tortue, 157 pages, 16€90 Editions horay

 
 

 

Comments: 1

  1. Mais quel bonheur de lire ces mots et de retrouver moi aussi mon amie d’enfance à travers ce joli post !
    Les années et les kilomètres défilent mais c’est su bon de sentir la confiance, la bienveillance au-delà de tout.
    Merci Sylvaine et je m’en vais transférer ton article à maman, Elisabeht, Mamie Zen évidemment…
    Je t’embrasse fort ainsi que toutes les mamans qui suivent les conseils de JVC 🙂
    Allez, passez en mode slow !
    Nathalie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.