JVC vit dans ses Maisons du Monde

Emménager à Wallis au cœur de l’Océan Pacifique c’est un dépaysement général. Du point de vue du climat d’une part et des modes de vie au quotidien mais de l’aménagement intérieur aussi. En arrivant sur l’île, il y a trois mois j’ai été surprise par la quasi absence de boutiques. Deux uniques supermarchés pour l’alimentaire et deux magasins pour s’équiper en mobilier. Pourtant les intérieurs de beaucoup de maisons wallisiennes pourraient servir de showroom pour Maisons du Monde !

maisons du monde

A Wallis, nous avons adopté un flamand or

Notre intérieur très exotique :

Après quelques mois à Wallis et en tant que fan de l’enseigne Maisons du Monde, voici quelques idées qui pourraient d’ici être exportées.

Terrasses, salons, chambres, les meubles ici viennent pour beaucoup de Bali comme chez Maisons du Monde ! Certains sont fabriqués sur place, en pin, en bois de rose  – c’est mieux pour retarder l’invasion des termites- les nattes sont un travail d’orfèvres.

Quelques mots sur le Tapa :

Le Tapa, spécialité wallisienne sert de tenture murale ou de tapis précieux. Il est en fait une étoffe végétale fabriquée à partir de la sous-écorce du mûrier à papier. Ce dernier est un arbuste appelé scientifiquement « broussonetia papyrifera » ou « tutu » en langue vernaculaire.

Le petit Tapa de quelques dizaines de centimètres finit dans un cadre ou comme ici sur des colonnes. Le plus grand de plus de cases de côtés est dit Tapa royal ( il est assez “beau” et grand pour que le roi puisse marcher dessus.

Le « lafi », Tapa de petite dimension est décoratif. Il peut être porté comme vêtement les jours de fête. Le « Gatu » à Wallis ou « Siapo » à Futuna, est un tapa de grandes dimensions. Ce cadeau traditionnel s’offre pour les grandes circonstances. Nous en avons reçu un lors de l’ordination du nouvel évêque de Wallis.

Il peut aussi servir de linceul.

La fabrication du Tapa :

La dernière étape de sa fabrication est la teinture. Il est dessiné à main levée ou à l’aide de matrices végétales enduites de colorants principalement d’origine végétale selon la surface à peindre. A Wallis le tapa est marron et noir. A Futuna en revanche, on retrouve uniquement la couleur noire.  Le graphisme de Wallis diffère de celui de Futuna. Il est le plus souvent figuratif et allie représentations de la vie terrestre et de la faune marine.

Le problème du tapa transporté en métropole pourrait venir de ce qu’il est réalisé en fibre végétale. Cette dernière garde son aspect et sa forme grâce au taux important d’humidité de Wallis. En métropole, il risque de sécher et de gondoler. Même constat pour les nattes de sol colorées tressées en feuilles de Pandanus (feuilles de Laukie). Ces Fai Laukie, si vous avez la chance d’en trouver, sont les plus chères. Une natte coûte plus de 70 000 francs (586 euros). Elles sont généralement offertes aussi lors de grandes occasions. Il s’en tresse aussi en bolduc. Moins précieuses, elles sont certainement plus adaptées pour l’exportation. Je vous parlerai bientôt des étapes de fabrication des Fai Laukie.

Les nouveautés printemps 2019 Maisons du Monde :

Si vous ne passez pas encore par Wallis, voici tout de même quelques nouveautés Maisons du Monde qui nous ont tapées dans l’œil.

Grande nouveauté, après l’aménagement en 3D via le numérique, voici le canapé personnalisable. A vous de choisir parmi plus de 600 000 combinaisons possibles. Vous le souhaitez sobre ou au contraire très coloré ? Etes-vous adeptes du vintage ou d’un esprit très moderne ? Vous choisissez parmi 5 tailles, 5 styles, 8 types d’accoudoirs, 14 formes de pieds (mon dieu, sur lequel danser !), 39 revêtements différents, assise moelleuse ou plutôt ferme. Vous avez besoin d’un couchage d’appoint ? Alors optez pour un convertible. Sinon le canapé fixe fera l’affaire ! Et même pour le couchage, vous avez le choix ! Partez de la base puis continuez votre projet !

Le canapé So….me qui vous ressemble de la tête aux pieds est réalisable avec ses options à tester chez Maisons du Monde à partir de 690€.

Et encore :

Vous craquerez peut-être aussi pour des pièces de déco de la ligne Baïa Verde.  Du vert bien sur, mais aussi du rouge intense. Une couleur vive qui me rappelle les fleurs exotiques qui fleurissent dans mon jardin, ici à Wallis. Du pep’s par petites touches pour un intérieur exubérant et élégant !

Mais aussi pour nos filles, une déco très smoothies :

Bananes, pastèques, ananas… les fruits sont un incontournable de l’été. Summer Smoothie est une collection de motifs naïfs et gais qui donnent un coup de frais à la déco.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.