Le meilleur de la nature dans mon Aloe Vera

Il suffit d’ouvrir un magazine ou de surfer sur internet pour savoir que la cosmétique naturelle est non seulement cool mais encore carrément tendance ! Exit le côté écolo-bobo qu’on pouvait avoir, il y a quelques années seulement lorsqu’on dégainait sa tisane aux plantes comme remède de grand-mère. En effet, aujourd’hui, la cosmétique naturelle a l’efficacité et la côte en prime. Mais à quoi pense-t-on de prime abord quand on parle de cosmétique naturelle ? Moi, je vois du vert partout, une nature luxuriante. Je triche un peu je l’avoue facilement, depuis que je vis au bord de l’océan Pacifique. J’aurais d’ailleurs pu ne jurer que par la cosmétique marine. Mais j’ai dans mon jardin, quelques remèdes miracles. Le premier qui me vient à l ‘esprit est une plante grasse connue pour ses vertus cicatrisantes. Elle s’appelle Aloe Vera , est aussi facile d’entretien que décorative, ses tiges vertes piquantes abritent un gel bienfaiteur. aloe vera

L’ Aloe Vera sympa même avec moi qui n’ai pas la main verte :

Cette plante ne nécessite guère d’entretien. D’ailleurs, ici elle pousse autour de la maison sans arrosage spécial, ni taille. Tout au plus je la débarrasse des mauvaises herbes qui seraient susceptibles de l’envahir.

L’ Aloe Vera est une plante sur qui l’on peut compter en de nombreuses circonstances. Puisqu’elle prévient d’une part les infections au niveau de la peau. Les ados lui disent merci pour limiter les accès d’acné. D’autre part, elle accélère la cicatrisation. Là encore un fois, c’est gagnant pour les boutons grattés. Moi qui gratte les piqures de moustiques, je suis une abonnée. Mais le gel d’Aloe vera est surtout ici très utile pour traiter les brûlures liées au soleil. Lorsque l’un d’entre nous revient de l’îlot avec le dos brûlé d’être resté un peu trop à regarder les poissons dans le lagon, c’est le gel d’Aloe Vera qu’on applique en première instance. L’Aloe vera est donc une plante médicinale majeure pour soigner et protéger la peau. Mais ce n’est pas tout puisqu’elle est aussi régulièrement utilisée dans la cosmétique.

Bon lorsque je déniche un peu de littérature sur le sujet, je vois bien que mon Aloe Vera peut aussi avoir des ennemis. Des  parasites appelées coccidies peuvent laisser s’installer sur les feuilles, des traces blanches. Les brins deviendront mous puis vont jaunir. Pire les poux des racines font pourrir la plante qui risque fort de dépérir. Mais ici à Wallis, il se sent visiblement bien et sans effort de ma part.

Comment j’obtiens mon gel d’ Aloe Vera ?

Avec les mains parfaitement lavées, je coupe avec un couteau propre, une des feuilles extérieures de mon pied d’ aloe vera. J’en choisi une dont la base se trouve près du sol. J’appelle d’ailleurs plutôt cela un brin. Les brins extérieurs sont généralement plus murs. Ils contiennent donc une bonne dose de gel frais et sain.

Attention le gel à l’aloe vera se garde peu de temps. N’en préparez que la dose nécessaire.  Une ou deux feuilles suffisent pour faire 125 à 250 ml de gel.

Ensuite vous allez vider la résine en tenant les feuilles verticalement dans un bol. C’est ainsi que la résine jaune foncé s’écoule. La résine contient du latex qui peut irriter légèrement la peau. Vider les brins permet de ne pas en avoir dans le gel final. Si vos brins sont encore très jeunes comme chez moi, vous pouvez aussi les fendre en deux et appliquer directement l’intérieur du brin sur la brûlure. Ou encore récupérer le gel avec une petite cuillère propre pour un usage immédiat.

Si les brins sont très gros et ressemblent donc plutôt à des feuilles, vous allez les éplucher. Avec un économe vous retirez soigneusement la partie verte des feuilles. Vous coupez la couche intérieure blanche pour exposer le gel en dessous. Vous voici donc avec une moitié en forme de canoë remplie de gel. C’est alors que vous prélevez le gel à la petite cuillère. Il est transparent mou est facile à prélever. Transférez tout le gel dans un bol propre jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus dans la demi-feuille.

Il est possible d’ajouter de la vitamine C en poudre ou des vitamines à raison de 500mg pour 60ml de gel. vous mixez les ingrédients jusqu’à obtenir une apparence mousseuse.

Vous pouvez alors conserver le gel pendant 1 à 2 semaines dans un bocal propre stérilisé. Pour le garder plus longtemps, il faudra ajouter un conservateur.

De plus en plus d’usages

Le gel d’aloe vera soigne les coups de soleil et autres brûlures superficielles mineures. Il peut aussi hydrater la peau. Il sert d’ingrédient dans des produits de soins fait-maison.

L’aloe vera ne s’applique jamais sur des coupures profondes ou sur des cloques. Il calme les irritations superficielles de la peau. Ici dans le Pacifique où la moindre blessure risque de s’infecter, c’est un indispensable à chouchouter dans le jardin.

Si vous avez suivi ma préparation d’huile de coco maison bio, mélangez 125ml de gel d’aloe vera avec 60 ml d’huile liquide. Vous obtenez une lotion de massage hydratante et thérapeutique.


Le vert n’est pas forcément naturel :

S’il n’existe pas pour l’heure, de définition uniforme et valable sur le plan international des cosmétiques naturels, il est évident que ceux que je prépare ainsi ici, le sont. Culture biologique, absence d’ingrédient synthétique, odeur avenante, texture parfois surprenante, on a tout juste.

Le terme cosmétique naturel n’est pas protégé par la loi. Cela offre de nombreuses possibilités d’interprétation – des descriptions florales et un emballage faussement écolo peuvent induire le consommateur en erreur et faire passer un produit lambda pour du naturel. L’acheteur ne reçoit une certitude réelle sur le produit que s’il respecte les labels de qualité reconnus tels que NaTrue, BDIH et Ecocert. D’autres labels tels que Leaping Bunny, réglementent les produits sans expérimentation animale. Il faut donc quelques connaissances de base ainsi qu’un regard en détail sur l’emballage pour reconnaître les produits de cosmétiques naturels authentiques.

Un secteur en plein essor

Auréa a sélectionné le meilleur Aloe Vera biologique : riche en nombreux principes actifs, il est hautement concentré dans chacun des produits.

Avec minimum 98.90% d’ingrédients d’origine naturelle, Auréa a puisé tout ce qui a de meilleur dans la nature pour sublimer la beauté et le bien-être de votre peau.

Avec les sources de beautypress.fr

L’aloe vera peut se prendre par voie orale, mais attention il a un effet laxatif.

Si vous êtes sensible au latex, portez des gants pour manipuler l’aloe vera.

 

502 visiteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.