Dix astuces pour aider les enfants à apprécier des aliments sains

La santé et le bien-être ont toujours été au cœur de la mission que l’Institut Danone France s’est donnée depuis sa création en 1991. Son action s’est d’abord focalisée sur le soutien à la création et à la diffusion des connaissances en nutrition. Et ce,  au moment où cette discipline était encore une discipline émergente. Depuis 2016, l’Institut Danone France renoue avec les prises de parole scientifique en participant de nouveau aux Journées Francophones de Nutrition (JFN. Aujourd’hui, les connaissances en nutrition sont largement diffusées. En 2018, Sophie Nicklaus a remporté le Danone International Prize for Alimentation (Prix International Danone pour l’Alimentation – DIPA) pour ses travaux sur l’alimentation des enfants. Ses recherches l’ont conduite à donner des conseils et des astuces concernant l’alimentation des enfants. alors comment leur faire apprécier les aliments sains ?
aliments sains copyright @S.Schlagdenhauffen

Tellement simples et tellement efficaces : les astuces de Sophie Nicklaus 

Parfois, les jeunes enfants chipotent tout ce que vous leur servez. Parfois même c’est un refus catégorique. Voici dix conseils que les professionnels de santé peuvent donner aux parents. 

1 – Bien commencer en proposant des aliments sains comme les fruits et les légumes dès que l’enfant est en phase de diversification. 

2 – Rendre l’expérience agréable : le fait de manger ensemble et de discuter en famille et avec des amis pendant les repas aide les enfants à associer les clients sains à des évènements  joyeux.

3 – Servir de modèle : montrez que vous aimez les aliments sains en les mangeant vous-mêmes, et en disant explicitement à quel point ils sont savoureux : il y a de fortes chances que votre enfant suive votre exemple.

Des découvertes à faire avec le sourire 

D’autres astuces :

4 – Laissez votre enfant faire des découvertes : n’hésitez pas à passer des purées à la nourriture en morceaux autour de l’âge de 8 mois. Laissez votre enfant découvrir la nourriture s’il le souhaite, en la touchant pour prendre connaissance de sa texture avant de la mettre dans sa bouche.

5 – Ne baissez pas les bras à la première difficulté : si votre enfant rejette un nouvel aliment, essayez encore : il va probablement finir par l’apprécier. Vous pouvez effectuer jusqu’à dix tentatives pour donner un nouvel aliment à votre enfant. 

6 – Soyez audacieux : plus un enfant essaie d’aliments différents, plus il en appréciera. Proposez-lui différentes textures, de nombreuses saveurs et goûts différents. Un mini- mum de 6 fruits et 6 légumes appréciés est un bon objectif.

Et enfin…

7 – Laissez-les décider des quantités qu’ils souhaitent manger. Observez bien les signes qui montrent que votre enfant est rassasié. Le fait de continuer à nourrir un enfant quand il n’a plus faim peut conduire à une suralimentation répétée, et engager l’enfant sur la voie du surpoids.

8 – Faites la fête : encouragez l’association entre une alimentation saine et le plaisir de manger, en proposant des aliments sains aux fêtes d’anniversaires et à d’autres types de festivités.

9 – Faites-les participer : encouragez les enfants plus âgés à participer à la préparation des aliments et des repas, et évoquez des anecdotes intéressantes concernant la nourriture, par exemple concernant sa provenance.

10 – Des aliments sains à portée de main : mettez-les à disposition, chaque jour, et faites-en un choix naturel : mieux encore, le seul choix possible.

Toujours avec le sourire…

Et enfin… détendez-vous. Vos enfants ne vont pas apprécier tous les aliments que vous leur proposez. Soyez prêts à accepter le fait qu’un enfant peut avoir une certaine aversion à l’égard de certains aliments. Après tout, chacun d’entre nous déteste bien aussi tel ou tel aliment!

www.danone.com

417 visiteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.