Pensez-vous qu’ on aime comme on a été aimé ? Comment construire notre vie amoureuse

Comment dépasser le déterminisme de l’enfance dans la construction de notre vie amoureuse. On aime comme on a été aimé ?  Le livre de Didier Pleux tente d’apporter des réponses à cet adage : Tout vient de l’enfance !

vie amoureuse

C’est une idée reçue extrêmement répandue. En effet, poussez la porte d’un psy ou parlez de vos problèmes de couple à votre meilleure amie voire votre voisine- ils vous répondront « tout vient de l’enfance ». Est-on en fait “condamné” à aimer comme on a été aimé ?

Vers la réussite ou l’échec de notre vie amoureuse ?

Notre vie amoureuse dépend-elle de l’amour donné par nos parents ?

Un enfant choyé sera-t-il finalement mieux armé une fois adulte ?

Ici, Didier Pleux, docteur en psychologie du développement, psychologue clinicien, psychothérapeute nous rassure.

Si les empreintes laissées par le passé affectif sont indéniables rien n’est inéluctable. Blessures d’enfance, amours adolescentes malheureuses, frustrations par trop-plein ou manque d’amour, tout est toujours possible. Il suffit de « penser » différemment sa vie amoureuse .

Dans ce livre, de nombreux témoignages montrent que les problèmes d’enfance se surmontent- en général. Voici donc une vision novatrice des relations de couple. Comment redonner espoir en la construction d’une relation pérenne.

De nombreuses analyses de cas avec des paroles de patients suivis de l’œil du sexologue, des conseils pratiques mis en encadrés, les choses importantes mises en valeur.
Une réflexion novatrice sur les empreintes affectives et la manière de les dépasser.
Un livre porteur d’espoir qui remet en cause des idées préconçues.
Un auteur psy et connu du public, qui a publié de nombreux ouvrages chez Odile Jacob.

160 pages / 16 € / octobre 2018 / Diffusion INTERFORUM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.